Référence multimedia du sénégal
.
Google

MACKY SALL SUR UNE SUCCESSION DE WADE PAR KARIM : ''Je ne parle pas de questions politiques en dehors du pays''

Article Lu 1627 fois

Ceux qui s’attendaient à avoir une opinion de Macky Sall sur la succession de Wade par son fils ont dû déchanter. Le président de l’Assemblée nationale a déclaré ne pas aborder les questions politiques internes en dehors des frontières nationales.



MACKY SALL SUR UNE SUCCESSION DE WADE PAR KARIM : ''Je ne parle pas de questions politiques en dehors du pays''
Si vous voulez obtenir un mot de Macky Sall, président de l’Assemblée nationale, sur la succession du président Wade par son fils Karim, ne lui posez pas la question en dehors des frontières nationales. A la fin de la cérémonie de la réception organisée en son honneur par le groupe Amitié France-Afrique de l’Ouest du Sénat, le président de l’Assemblée a voulu se hisser au-dessus des supputations sur cette question. ‘ Je ne me prononce pas sur des questions électorales qui n’auront lieu qu’en 2012’, répond-il. Sur l’insistance des journalistes, il dira dans le désordre qu’il ‘n’est pas au courant’ ; qu’il ‘n’est pas informé’, qu’il ‘n’a pas de déclaration à faire’. Toutes les questions formulées, reformulées autrement n’auront pas permis de faire sortir le président de l’Assemblée nationale de sa légendaire réserve. Pour couper court, il soutiendra : ‘Je ne parle pas de questions politiques en dehors du pays.’
D’ailleurs durant de la cérémonie de réception où sont représentés tous les groupes parlementaires et les non-inscrits de l’Assemblée nationale, Macky Sall a fait un clin d’œil au président Wade qui venait d’être reçu par le président Sarkozy. Après avoir rendu hommage à Jacques Chirac qui l’a élevé au grade de la légion d’honneur, il dira à l’endroit de Wade : ‘C’est le lieu pour moi de rendre hommage à un autre homme d’Etat, exceptionnel pour sa générosité, son engagement continu en faveur de la consolidation de la démocratie et de la paix dans le monde. Je veux nommer le président Wade, leader dans le combat politique qui m’a imprimé cette action et le don de soi’. Le président de l’Assemblée nationale n’oubliera pas ceux qui lui ont fait l’honneur de cette cérémonie. Il a exprimé son ‘émotion et son bonheur’ d’avoir été élevé à la dignité de grand officier de l’Ordre national de la légion d’honneur par la France. ‘Les mots ne suffiront point pour exprimer toute ma gratitude au pays de la liberté, de l’égalité et de la fraternité’, dit-il, en faisant allusion à la devise de la France. Pour Macky Sall, au-delà de sa ‘modeste personne’, c’est ‘l’Afrique particulièrement et Sénégal qui se voit ainsi honorés’. Il dira que ‘l’honneur fait par la France au fils du Sénégal illustre, une fois de plus, le caractère fécond des liens entre nos deux pays’. Pour la troisième personnalité du Sénégal, ‘ l’axe Paris-Dakar a transcendé le temps et les contraintes géopolitiques et stratégiques’.

Auparavant, Jean Legendre, sénateur et secrétaire général de l’Assemblée parlementaire de la francophonie a souligné sa ‘chance’ d’accueillir le président de l’Assemblée nationale au nom du Sénat, rappelant que l’institution française a eu à recevoir plusieurs personnalités sénégalaises. Sans oublier de saluer la ‘qualité des relations entre la France et le Sénégal’.

La cérémonie a été organisée sous le haut patronage du président du Sénat français, Christian Poncelet. Le président de l’Assemblée nationale du Gabon, Guy Nzouba Ndama qui est aussi président de l’assemblée parlementaire de la francophonie, est venu expressément de Libreville. Il y avait, également, Roche Christian Jean Marie Kaboré, président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso. L’ami du président de la République, Alain Madelain était également présent. Du côté de la délégation sénégalaise, il y avait Doudou Wade, président du groupe parlementaire libéral, Oumar Khassimou Dia, président du groupe parlementaire de l’opposition, Me Ndèye Fatou Touré, représentant les non inscrits, Aliou Sow, ancien ministre et le député Mbaye Ndiaye. A regarder de près, la composition de la délégation vise à dissiper toutes les spéculations sur cette cérémonie.

ALAIN MADELAIN, SUR LA SUCCESSION DE WADE PAR SON FILS : ‘On serait en pleine monarchie’

Si l’intention que l’on prête à Karim Wade de succéder à son père à la tête de l’Etat du Sénégal, devait être une réalité, il ne doit pas compter sur l’ami de son père. Alain Madelain n’est pas passé par quatre chemins pour dire ce qu’il en pense : ‘On serait en pleine monarchie’, a-t-il soutenu, en marge de la cérémonie organisée en l’honneur de Macky Sall.Cela doit-il refreiner les ardeurs de ceux qui soutiennent une telle candidature ? Alain Madelain l’a-t-il dit à son ami de président ? On ne le sait pas. Mais voilà une voix de moins pour les souteneurs de Karim Wade.

Source: Walfadjri

Article Lu 1627 fois

Jeudi 11 Septembre 2008





1.Posté par LAYE le 11/09/2008 16:26
Macky, portes tes couilles et dit ce que t'en penses !!!! TAPETTE !!!!

2.Posté par alain le 11/09/2008 16:47
il lui faut un peu de courage ................pour que le grand maky arrive a ces fins...............nous vivons dans unn monde ou il faut savoir repondre aux coups par des coups........................

3.Posté par milk le 11/09/2008 18:05
MACKY YAW VRAI TAPETTE NGA LOY TITE XANA DO GOOR; BOUL YOX YOXI WAY YAW TAMITE.EN PLUS NGAY TAGA WADE YAW VRAIMENT DO GOOR ; GOOR FITT WAY WALA BOKK

4.Posté par bour le 11/09/2008 20:43
je pense que la discution sur n'importe quel topic est faible de niveau
on lit des vulgarites indignes des personnes instruits et civilises
seuls des vulgarites,des insultes les sujets economiques ,politiques energetiques sont ranges a la place nous voyons insultes debnigrement je contribue de moins en moins je n'ai as de temps a erdre pour lire des vulgarites indignes d'un elee de cp

5.Posté par jengouman le 11/09/2008 23:18
ou est le senateur Pape Diop.Il est inconnu des francais.Sinon Macky aussi n'est pas digne car il ne prends jamis ses responsabilités.il n est pas digne d un poilaar.Il faaut savoir partir avant dettre humilé par le PDS ET FARBA.

6.Posté par deress le 11/09/2008 23:20
Macky n'est pas un homme d'état et il le sait
il n'est pas fait pour etre président de quel pays que se soit!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
il est un peu stupide et mal conseillé par entourage mesquin

7.Posté par roland le 12/09/2008 14:34
Maky est juste un instrument pour barrer la route à karim . Ce ki l'utilise ne sont pas contre Wade mais contre un mandat de karim wade qui risque non pas de succeder à son pere mais de repondre comme bokassa des erreurs de son père .ce sera à la place de l'independance....


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:30 Convocation de Barhelemy Dias: le Ps divisé

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State