Référence multimedia du sénégal
.
Google

MACKY SALL SUR LE RETOUR D'IDRISSA SECK AU PDS: « Ce n’est pas mon problème »

Article Lu 11932 fois

L’Alliance pour la Ré­publique (Apr) de Macky Sall et le Mouvement pour la démocratie et les libertés (Model) d'Ibra­hima Sall ont signé hier un protocole d'accord pour un partenariat vi­sant à «alterner l'alter­nance de Wade». Mais l'occasion a été surtout saisie par les journalistes pour interpeller Macky Sall sur la suppression du second tour de la présidentielle et l'aug­mentation de la caution à verser par les préten­dants au fauteuil prési­dentiel. Pour l'ancien président de l'Assemblée nationale du Sénégal, il ne s'agit là que de méca­nismes que les libéraux vont tenter de mettre en place pour se maintenir au pouvoir. Quid alors du retour annoncé d'Idrissa Seck auprès du président Abdoulaye Wa­de ? «Ce n'est pas mon problème», répond Macky Sall, également ancien numéro deux du Pds de Wade ; et selon lui tout ce qui l'intéresse, c'est travailler à «alterner l'alternance».



MACKY SALL SUR LE RETOUR D'IDRISSA SECK AU PDS: « Ce n’est pas mon problème »
Revenant sur l'accord signé entre leurs deux partis, Macky Sall et Ibrahima Sall ont tenu à préciser qu'il n'est pas question pour eux de se démarquer de la coali­tion Bennoo Siggil Sene­gaal. «Parce que, rappel­lent-ils, même au sein de Bennoo, il y a des partis qui s'entendent mieux et forment leur propre coalition tout en restant dans le sillage de Bennoo Siggil Sénégal.»

Babacar Fall (Stagiaire)
Source Walf Grand Place

Article Lu 11932 fois

Samedi 24 Octobre 2009





1.Posté par mao le 24/10/2009 06:14
JE TE FAIRE SAVOIR MACKY NOUS LES SENEGALAIS EN ITALIE NOUS SOMME AVEC TOI YALA NGA DOUNDOU BA YOOR REEWMI SI BAARKE KHADIMOU RASSOUL

2.Posté par pressident du front de liberation le 24/10/2009 08:11
il y'a partout sur l'espace politique des contentieux relationels et ce qui est absurde est nos leaders politiques ne se querellent jamais sur les solutions à nos problemes.Faisons le tableau des conflts de personne sur l'echiquier politique senegalais:

tanor et ndiass personne ne veut etre dirigè par l'autre

ndiass et djibo ne seront jamais d'accord

tanor et djibo de meme


ydy et ndiass comme chien et chat

macky et karim

ydy et karim des freres ennemis

karim et gadio ne se parlaient ni se saluaient meme pas

macky et idy des cousins adversaires

macky et aminata tall

aminata tall et karim wade se touchent avec un long baton

toutes les maitresses awwa diop,awa ndiaye,aminata tall,aida mbodj sont comme chattes et belles souris


doudou wade et macky

et nous pouvons allonger la liste donc ce qui fait que l'espace politique est bourrè de bombes explosives et raison pour laquelle que la candidature de wade est le plus grand risque pour une crise institutionnelle qui peut mener à une guerre civile comment reelire un vieux mourrant de plus de 86 ans et si wade decede en cours de mandat ,le senegal courra un grand risque,
nous proposons au peuple pour mettre fin à tous les conflits de personnes qui nous retardent sur le chemin du developpement d'elire un candidat du peuple et aucun de ses hommes politiques citès pour un apaisement du climat au sommet de l'etat.tous se querellent que pour le pouvoir et non pour le peuple et nous peuple nous allons reprendre la souverainete qui n'appartient qu'au peuple.

3.Posté par Brou le 24/10/2009 13:18
SOUVENIR: Quand MACKY Sall soutenait Karim Wade

Se faisant le défenseur de son ‘frère’ Karim Wade, Macky Sall se dit indigné par ceux - là qui n'arrêtent d'affirmer que le fils du Président accapare, avec la complicité de son père, les différents leviers financiers du pays. ‘On ne peut pas refuser à Karim Wade qui est un sénégalais comme n'importe lequel des sénégalais, c'est pas parce qu'il est de teint clair qu'il n'est pas sénégalais. C'est Karim Meissa Wade, il s'appelle, fils de son père. Pourquoi il n'aurait pas droit à assumer une fonction publique au Sénégal ‘
Et comme pour clore le débat sur l'ingérence de Karim Wade dans la gestion des affaires de l'Etat, le Premier minisre indique que «dans un passé très récent, le président Senghor avait son neveu dans le gouvernement, ça n'a pas choqué. Adrien Senghor était son fils, il a fait un travail, il n'y a pas eu de problème. Le président Diouf avait son propre jeune frère dans le gouvernement. Nous n'avons jamais remis en cause ce principe, c'est pas parce qu'on est jeune frère du président de la République, où on est fils d'un président qu'on peut pas travailler dans son entourage. C'est un faux problème» .

http://www.seneweb.com/news/engine/print_article.php?artid=3736

4.Posté par Amy le 24/10/2009 13:18
En s’alliant avec les Wade dans leur politique
d’oppression, Macky ne prévoyait certainement pas
d’être, un jour, du coté des opprimés.

5.Posté par Amy le 24/10/2009 13:20
Macky et Idy,les fils jumeaux de WADE.

On remarque la même tonalité d’encensement à l’endroit du père de la part ces deux hommes.

Chaque jumeau a un rôle défini dans un scénario bien pensé.

A Idy de semer le doute et la zyzanie au sein de l’opposition durant l’élection présidentielle de 2007 et à Macky de destabiliser et de diviser l’opposition avant l’élection de 2012.

Idy a réussi sa mission, Wade a gagné les doigts dans le nez.

Macky tient bien son rôle et se positionne comme une pièce maîtresse et incontournable de l’opposition.

Macky va se présenter à l’élection présidentielle de 2012 pour fragiliser l’opposition et donner la victoire à son Maître.

Tel est le plan arrêté, qui sans incident majeur, va se dérouler tout en finesse.

C’est dommage, nous avons au SENEGAL l’opposition la plus bête au monde.

6.Posté par Alex le 24/10/2009 13:22
Macky a un complexe d'infériorité envers Idy.Voila pourquoi malgré le silence d'Idy, il se sent obligé de l'injurier.


7.Posté par Sakho le 24/10/2009 13:23
MACKY SALL, L'UNE DES PIRES GIROUETTES POLITIQUES


Nommé Premier ministre le 21 avril 2004, directeur de campagne d’Abdoulaye Wade, lors de la présidentielle du 25 février 2007, et tête de liste lors des législatives passées, Macky Sall fait aujourd’hui partie de ceux qui critiquent et s’opposent à Abdoulaye Wade et à son parti, le Pds. Voici un rappel de quelques-unes de ses déclarations

Lors du Congrès d’investiture en vue de la Présidentielle 2007 tenue au Méridien Président, Macky Sall a tenu un discours mémorable. S’adressant à Abdoulaye Wade, il a déclaré : « Vous êtes pour le Sénégal et l’Afrique, ce que Napoléon fut pour la France. À chaque fois que l’on eut besoin d’un homme et d’un seul, tous les esprits se sont tournés vers vous, Maître … Comme Roosevelt qui, en 1919, tira l’Amérique de la grande récession par la politique des grands travaux, vous avez mis le Sénégal sur orbite pour en faire un pays émergent, grâce à vos vastes chantiers qui ont fini de redonner aux éléphants leurs couleurs naturelles ». Ainsi parlait l’actuel leader de l’APR qui est allé même jusqu’à revendiquer sa qualité de fils spirituel d’Abdoulaye Wade.

A l’endroit d’Idrissa Seck qui clouait au pilori son ancien mentor, il disait : « l’histoire et les Sénégalais jugeront ceux dont la virulence des attaques d’aujourd’hui, n’a d’égal que l’emphase de leurs éloges d’hier. La main qui donne est toujours au-dessus de celle qui reçoit…Ce pays, le Sénégal, est une démocratie multiséculaire, résultat d’une œuvre de construction historique à laquelle le Président Abdoulaye Wade a pris une part prépondérante ». Ces propos qu’il avait tenu à l’endroit d’Idrissa Seck ne s’appliquent-ils pas à lui ? En tout cas, il s’est retrouvé dans la même situation. Aujourd’hui, il a fait un virage à 180°.

http://nettali.net/Ainsi-parlait-Macky-Sall.html

8.Posté par cfj le 24/10/2009 13:50
Macky Mo ma gunneul fouf SATHIE BOU BONN BI DI FOWAI XADISS YI

9.Posté par boy dakar le 24/10/2009 14:22
entre macky et idy, je prefere idy. car ce dernier meme s'il a vole a fait quelquue chose pour son pays et plus particulierement pour ville natale,et parmis les politicien il est le seul a etre blanchi par la justice. quand il etait a la tete il y avait pas des farba senghor et ousmane ngom.

10.Posté par idi le 24/10/2009 15:18
Macky manque de maturité et de lecture politique.
Il doit regarder son entourage
Sa place n'est pas au sein de benno.
S'il pense qu'il a l'unanimité autours de sa personne, il se trompe lourdement.
On lui demande pas de retourner auprés du président Wade.
On lui demande de rester dans sa famille naturelle

11.Posté par alland le 27/10/2009 16:40
cela fait plaisir quand on voit que y a des gens qui ont une archive ,les gens doivent comprendre que yalla dieuf lay faye pas aye wakhou tay si vous regardez bien l histoire recent du senegal vous etes a 99% de savoir le futur president
exemple wade quoi qu il en allait etre president il n avait pas fait que parle et idy en peu de temps a fait mieux que lui et lui le sait et fera mieux quand il sera president ,. vous sentez deja sa presence avec le debut de la dechirure de l opposition . signer vos pactes avec lui

12.Posté par mody le 06/11/2009 14:39
Slt je suis pas inquite pas le retour d Idy car politiquement c est un homme fini donc son retour est insignifiant .N accordez de credit a ce gars sinon il risque de renaitre de ses cendres et ca c est pas bon pour le Sengal.Juste un conseil il faut se departir de ces politiciens car ils sont tailles du memes bois a quelques exceptions pres et rejondre les forum civiles ou bien faire du miltantisme ideologique

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State