Référence multimedia du sénégal
.
Google

Lutte contre les incendies dans les lieux de travail : Beaucoup d'entreprises ne respectent pas les normes de sécurité

Article Lu 12477 fois

Au Sénégal, de manière générale, des actes d'après-sinistre ont été le plus souvent posés pour faire face aux drames. D'où les dégâts énormes constatés çà et là. Pour renverser cette tendance en matière de ‘sécurité incendie’, une dizaine de sociétés nationales ou privées ont jugé nécessaire de prendre part à une session de formation dans ce sens, à Dakar.



Lutte contre les incendies dans les lieux de travail : Beaucoup d'entreprises ne respectent pas les normes de sécurité
Les conséquences de l'incendie sur la santé des travailleurs, les équipements industriels, l'environnement et sur la survie de l'entreprise sont négatives. Or, au Sénégal, il se trouve qu'il existe très peu de spécialistes en incendie dans les entreprises. C'est la raison pour laquelle, une dizaine d'entreprises sénégalaises a suivi dans la période du 4 au 15 mai dernier une session de formation en ‘sécurité incendie’. La formation qui s'est tenue dans les locaux du Syndicat des professionnels de l'industrie et des mines du Sénégal (Spids), a été initiée par le Cabinet d'expertise conseil d'ingénierie et de contrôle (Ceic), en collaboration avec le Centre national de prévention et de protection de Paris (Cnpp). Elle a pour objectif de combler les insuffisances dans le domaine de la sécurité incendie. Il s'agit concrètement pour les acteurs en formation d'être capables d'identifier les risques liés à l'incendie dans l'entreprise, de connaître les mesures de prévention et les moyens de protection, tout en respectant la réglementation incendie.
Selon le directeur général du Ceic, Mamadou Kane qui a initié ce programme de formation, ‘l'expérience montre au Sénégal que seul un tiers des entreprises incendiées arrive à survivre dans les trois ans à venir’. Il s'y ajoute, selon lui, que beaucoup de sociétés publiques et/ou privées ne respectent pas les normes de sécurité en incendie requises.

De leur côté, les participants ont tous reconnu la nécessité de l'accroissement de capacité du personnel des entreprises en matière de prévention et de maîtrise des outils de protection dans le domaine de la sécurité incendie. C'est ainsi que Youssoupha Faye, chargé des installations classiques au ministère de l'Environnement, est d'avis que l'apport de cette formation est ‘inestimable’. Mieux, préconise-t-il, ‘il faut mettre l'accent sur le respect des normes de l'hygiène et de sécurité des travailleurs qui est de la responsabilité de l'employeur’. Pour l'instant, dit-il, le ministère de l'Environnement favorise le dialogue et la sensibilisation. Il n'empêche, selon M. Faye, que des mesures coercitives sont prévues par la loi et sont modulées en fonction de la gravité du sinistre.

Pour sa part, Ibrahima Ndoye de la société d'assurance Nsia/Sénégal apprécie la qualité de la formation qui leur a permis d'approfondir certaines notions en sécurité incendie. Toute chose qui fera dire à Ousseynou Pouye de la Sococim, à Papa Serigne Ndaw de la Suneor de Ziguinchor, à Dominique Bassène, Yaya Diémé et Babacar Sambou de la Compagnie sucrière sénégalaise (Css), tous responsables de la sécurité dans leurs entreprises respectives, qu’’il y aura sans nul doute beaucoup de choses à parfaire au plan de la sécurité, notamment dans les installations classiques en général’, lors de la cérémonie de clôture de la session de formation le 15 mai dernier au siège du Spids sis à Ben Tally.

En effet, conformément aux dispositions du Code du travail et en son titre 11 et particulièrement en son article 179, l'employeur est tenu de contrôler régulièrement le respect des normes réglementaires de sécurité et d'hygiène, et de faire procéder périodiquement aux mesures, analyses et évaluations des conditions d'ambiance et, le cas échéant, entreprendre des mesures de protection collective ou individuelle afin de prévenir les atteintes à la sécurité et à la santé des travailleurs. A signaler que cette formation a été ponctuée par un examen final sanctionné par un diplôme d'expert en sécurité incendie certifié par le Cnpp de Paris.

Abdoulaye SIDY
Source Walfadjri

Article Lu 12477 fois

Dimanche 24 Mai 2009





1.Posté par Bouamoutala samba anouar jodel givner le 08/06/2009 13:44
la lutte contre l'incendie constitue en enjeux tres important dans la mesure les responsable des entreprises doivent obligatoirement prevenir les moyens de lutte contre les incendies en installant des extincteurs appropries pour prevenir non seulement le materiel mais aussi la vie des etres vivants .la premiere cause mortelle lors des incendies c'est la fumee qui provoque des intoxications mortelle aupres des agents se trouvant dans les sites ou les lieux de travail ,parceque en cas de la foule est sourde ,raison pour laquelle il serait mieux de prevenir que guerrir

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State