Référence multimedia du sénégal
.
Google

Lutte contre le Vih/Sida chez les jeunes couples : Le dépistage prénuptial des futurs époux encouragé

Article Lu 1683 fois


Le ministre de la Famille et de l’Entreprenariat féminin, Mme Awa Ndiaye a encouragé les futurs couples à faire le dépistage avant le mariage. Elle a présidé hier à la Polyclinique de Dakar un atelier national sur « Vih et dépistage prénuptial » organisé par son département.

« J’encourage les futurs couples à se faire dépister avant leur mariage », a déclaré Awa Ndiaye, ministre de la Famille et de l’Entreprenariat féminin. C’était lors de l’ouverture hier à l’Institut d’hygiène sociale (ex-Polyclinique) de l’atelier national sur Vih et dépistage prénuptial. Mme Ndiaye est confortée dans sa proposition par les autorités civiles, coutumières et religieuses compétentes en matière matrimoniale, qui a-t-elle affirmé, ont donné leurs accords pour encourager, les futurs époux à faire le test de dépistage, avant la conclusion de leur union.

A l’occasion, le ministre de la Famille et de l’Entreprenariat féminin a demandé aux hommes de se faire dépister. Car, cela ne sert rien, selon Awa Ndiaye, que les femmes seules fassent le dépistage alors que les hommes ne font aucun effort dans ce sens. « Je demande aux hommes de nous aider à maîtriser le Sida en se faisant dépister et en respectant les règles de prévention contre le Sida », a-t-elle lancé. Mme Ndiaye a rappelé que le taux de prévalence du Vih/Sida est encore faible au Sénégal (0.7% dans la population générale, selon l’Enquête démographique et de santé (EdsIV) de 2005). Toutefois, elle invite les populations à plus de vigilance dans la mesure où ce taux est relativement élevé dans certains groupes à risque comme les travailleuses du sexe (prostituées) où il est estimé à 27.5%.

Pour renforcer la vigilance et la lutte contre le Sida, Awa Ndiaye a rappelé que le gouvernement du Sénégal s’est doté d’un nouveau plan stratégique de lutte contre le Sida couvrant la période 2007-2011. Ce qui permettra de capitaliser les acquis de la prévention et de la prise en charge du Sida. Préoccupé aussi par la vulnérabilité accrue des femmes, notamment la forte féminisation de l’épidémie, le risque élevé de transmission « mère-enfant », Mme Awa Ndiaye a suggéré qu’une attention particulière soit accordée à la couche féminine dans la lutte contre le Sida.

Les experts sur les questions du Vih/Sida sont invités par le ministre de la Famille et de l’Entreprenariat féminin à analyser l’impact du vide juridique qui entoure l’infection néonatale au Vih, à analyser également le risque de stigmatisation et de discrimination des femmes victimes du Vih.


Source: le Soleil

Article Lu 1683 fois

Mercredi 28 Novembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State