Référence multimedia du sénégal
.
Google

Lutte - Différend RTS / Luc Nicolaï : Tout est rentré dans l’ordre

Article Lu 1527 fois


Le différend RTS1- Luc NicolaÏ né du combat Balla Bèye 2 (Ecurie Hall Pullar) - Gris Bordeaux (Fass) a trouvé un dénouement heureux par la volonté des deux parties qui se sont retrouvées autour de l’essentiel.

Habitués à travailler en parfaite intelligence depuis 2001, la RTS et le promoteur de lutte Luc Nicolaï ont récemment connu quelques frictions dans leurs relations. Tout est parti d’un contrat d’exclusivité signé entre les deux parties, lors du combat Balla Bèye 2 - Gris Bordeaux, mais qui a été différemment interprété. L’affaire avait fait grand bruit et le RTS avait menacé de la porter devant la justice avant d’opter pour la solution à l’amiable. « Nous avons discuté et très rapidement, nous avons trouvé une entente à tous points de vue qui satisfait aussi bien la RTS que Luc Nicolaï », a déclaré hier, à la presse, Dominique Ndécky, le chef du département Administration des ventes de la RTS. « Aujourd’hui, nous sommes heureux d’annoncer que la RTS va continuer à travailler avec Luc Nicolaï Productions et ce jusqu’en 2009" a-t-il poursuivi. Ce que le promoteur a d’ailleurs confirmé. Mieux, il a assuré que " malgré les nombreuses propositions (...) plus alléchantes que celles de la RTS" qu’il a reçues dans l’intervalle, il n’a jamais cédé à l’appât du gain. La télévision publique a également fait preuve de magnanimité, puisque selon M. Ndécky, il n’a jamais été question pour elle de dédommagement du « préjudice » subi lors de ce fameux Balla Bèye 2 - Gris Bordeaux. « La RTS n’est pas dans une posture de chercher à gagner de l’argent. Seule la réparation morale comptait pour nous", a-t-il tenu à préciser.

Comme pour aller encore plus loin, Dominique Ndécky a estimé que le paysage audiovisuel a beau être un espace concurrentiel, « la RTS ne peut avoir de problème avec personne ». Car, dans son entendement, « concurrence ne signifie nullement animosité entre nous et toutes les autres chaînes ». L’essentiel étant, à ses yeux, qu’il faut « absolument respecter les règles du jeu ».

Source: le Soleil

Article Lu 1527 fois

Mercredi 9 Avril 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State