Référence multimedia du sénégal
.
Google

Litige foncier à Keur Mbaye Fall : Deux parties réclament la propriété des parcelles et se retrouvent à la gendarmerie

Article Lu 1448 fois

Depuis 2001 le titre foncier (Tf) 147 à Keur Mbaye Fall dans le département de Pikine divise la coopérative d’habitat des chauffeurs de l’Assemblée nationale et une association regroupant des personnes qui se disent elles aussi propriétaires des terrains depuis belle lurette. Pas plus tard qu’hier la tension est montée d’un cran. Conséquence, une personne a été arrêtée par la gendarmerie.



Abdoulaye Djiba, président de l’association regroupant quelque 500 propriétaires de terrains à Keur Mbaye Fall a été arrêté et gardé à la gendarmerie de la Légion d’honneur d’intervention de Mbao, hier vers les coups de 15 heures. Aussitôt informés, les membres de cette association de propriétaires ont fait le siège de la gendarmerie. Par ce geste ils entendent réclamer la libération de leur président. Joint au téléphone Modou Ngom membres de cette association de propriétaires qui réclament d’être rétablis dans leur droit depuis 2001, date à laquelle leurs maisons ont été démolies met cette arrestation sur le compte de l’intimidation. Mais selon lui ils en ont cure. ‘On a commencé à arrêter deux de nos vigiles. Mais nous sommes prêts à tout pour récupérer nos terrains. Nous avons assez des intimidations. Nous sommes fatigués. Pour nous, c’est maintenant une question de vie ou de mort’ a laissé entendre Modou Ngom. Selon ce dernier, le maire de Pikine qui avait ordonné la démolition de leurs constructions les avaient promis des terrains à défaut des dédommages. Mais depuis, se désole-t-il ‘les autorités jouent à cache-cache avec nous’, alors qu’ils ont acheté les terrains à la famille Kane dans les années 70 au moment où personnes n’en voulaient. Le litige a été porté devant le tribunal qui avait débouté la coopérative d’habitat des chauffeurs de l’Assemblée nationale.
Contacté au téléphone, le trésorier de la coopérative des chauffeurs de l’Assemblée nationale, Sakhéwar Amar dégage en touche et parle plutôt de ‘mauvaise procédure’. ‘C’est un faux problème. Le tribunal s’est déclaré incompétent. On n’a jamais été débouté. C’est un faux problème’ jure M ; Amar.

D’après lui une nouvelle procédure a été entamée devant la justice pour trancher le litige. Mais en attendant, le trésorier de la coopérative d’habitat des chauffeurs de l’assemblée précise qu’ils sont dans leur bon droit. ‘Nous avons nos baux. Tous nos papiers sont en règles. Nous n’avons fait qu’occuper des terrains que l’Etat nous a octroyés au même titre que les travailleurs de la Poste et de Sagas. Nous sommes en règles’ explique Sakhéwar Amar. Selon ce dernier, le titre foncier 147 a été racheté par l’Etat à la famille Kane à des millions de francs avant de l’octroyer à leur coopérative d’habitat. Interrogé sur l’arrestation du président de l’association des propriétaires, il reconnaît l’avoir appris, mais se garde de se prononcer.

Source: Walfadji

Article Lu 1448 fois

Jeudi 12 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State