Référence multimedia du sénégal
.
Google

Ligue des champions : L’Om s’impose dans la douleur

Article Lu 1372 fois


L'Olympique de Marseille a débuté sa campagne européenne par un succès au Vélodrome hier, mardi, face au Besiktas Istanbul (2-0). Après avoir dominé les débats durant la plupart de la rencontre, les hommes d'Albert Emon ont trouvé la faille grâce à Rodriguez et Cissé. Une première victoire cette saison à domicile qui pourrait leur faire le plus grand bien. Dans les autres rencontres, le Real a battu le Werder (2-1), Milan a battu Benfica (2-1), Valence s'est imposé à Schalke (1-0), tandis que Chelsea a été tenu en échec par Rosenborg (1-1).

L'Om aura donc dû attendre l'ouverture de la Ligue des champions pour connaître sa première victoire à domicile de la saison. Un succès qui a mis du temps à venir, mais le but de Julien Rodriguez inscrit à un quart d'heure de la fin, et celui de Djibril Cissé dans les ultimes secondes, ont concrétisé une large domination des Marseillais dans cet affrontement avec les Turcs du Besiktas. Contrairement au championnat, l'Om a donc démarré du bon pied la Ligue des champions et comme lors de ses deux dernières participations à la C1, les Olympiens ont gagné leur premier match au Vélodrome. Quinze jours avant le délicat déplacement à Anfield pour y défier Liverpool, l'Om s'est aussi refait un moral bien bas jusqu'à cette soirée de mardi débutée avec les meilleures intentions devant des tribunes d'un stade Vélodrome loin d'avoir fait le plein, conséquence évidente des mauvais résultats de l'équipe olympienne depuis le début du championnat.
L'entrée en matière européenne des hommes d'Albert Emon ne s'en ressentait nullement avec une première minute marquée par cette incursion de Mamadou Niang et une demi-volée de Zenden, certes loin du cadre de Hakan Arikan, mais qui donnait le ton. Deux minutes plus tard, on retrouvait Niang sur le côté gauche qui obtenait un corner repris de la tête par Djibril Cissé, au-dessus du but (3e). Suite à une faute commise sur Niang, toujours lui, le coup franc de Nasri provoquait un mini-cafouillage dans la surface dont profitait Cissé, mais son pointu du gauche n'inquiétait pas le portier stambouliote (10e).

C'était l'occasion la plus nette de l'Om qui réalisait un bon début de partie à l'image de Mamadou Niang dont l'activité donnait le tournis à Kurtulus, son garde du corps. Même Laurent Bonnart tentait sa chance à l'entrée de la surface (17e).

Après une grosse vingtaine de minutes, les Turcs avaient laissé passer l'orage et contenaient les offensives phocéennes tandis que les Marseillais se mettaient à commettre des fautes. La partie était-elle en train de tourner ? Un centre de Karim Ziani repris de la tête par Niang ne laissait pas en tout cas le doute s'installer. L'Om conservait la maîtrise du ballon et Ziani obligeait Arikan à dégager en corner (32e) A l'exception d'un tir de Ricardinho (37e) hors cadre du but de Steve Mandanda, peu sollicité en 45 minutes, une tentative de Taïwo dans le ciel marseillais (42e), il ne se passait plus grand-chose jusqu'à la pause.

Le scénario de la seconde période imitait celui de la première avec à la 52e minute cette percussion de Ziani côté droit, son tir étant détourné en corner avant que Niang, côté opposé, ne s'essaie à son tour (55e). Dans la foulée, le corner de Zenden affolait la défense turque. Lorik Cana, à l'affût, ne pouvait tromper Arikan (56e). A l'image d'un Karim Ziani reboosté, l'Om bousculait son adversaire, mais ne profitait pas de la situation face à des Turcs venus clairement chercher un point.

A un quart d'heure de la fin, Mathieu Valbuena remplaçait Zenden. Une minute plus tard, le corner de Nasri terminait sa course sur le poteau avant que le ballon ne soit repris victorieusement par Julien Rodriguez du plat du pied (1-0, 76e). Besiktas n'abdiquait pas et le tir rasant de Ozkan passait tout près du poteau droit de Mandanda. Le Vélodrome retenait son souffle avant de crier sa joie quand Djibril Cissé libéra ses coéquipiers (2-0, 90e). Au plus grand bonheur d'Albert Emon qui aura peut-être quitté le banc olympien sur une dernière victoire...

Alexandre SARKISSIAN (Sports.fr)
Source: Walfadjri

Article Lu 1372 fois

Mercredi 19 Septembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State