Référence multimedia du sénégal
.
Google

Ligue 1: l'OM s'offre le Clasico et retrouve le haut du tableau

Article Lu 1937 fois

Près d'un mois après le report du match pour cause de grippe H1N1 dans les rangs parisiens, le "Clasico" a cette fois bien eu lieu au Vélodrome. Mais, celui-ci a été très loin de tenir toutes ses promesses. Une intensité et un spectacle inexistants, une ambiance moribonde... tous les ingrédients qui font la saveur des OM-PSG ont été aux abonnés absents. Néanmoins, la physionomie de ce non-match n'aura qu'un aspect anecdotique pour Marseille, logique et facile vainqueur d'un PSG sans solution et totalement à côté de son sujet (1-0). Ce succès permet aux Phocéens de se relancer dans la course au titre, pointant désormais en 4e position à seulement trois points du leader bordelais.



Ligue 1: l'OM s'offre le Clasico et retrouve le haut du tableau
L'OM a donné l'impression de ne pas avoir eu à forcer son talent. Bien disposés au milieu de terrain, les hommes de Didier Deschamps ont eu une totale mainmise sur la possession du ballon et sur l'occupation du terrain d'un bout à l'autre de la rencontre. Les Phocéens ont été intraitables dans la bataille du milieu du terrain où ils ont noyé Chantôme et Clément, amputant ainsi le PSG d'un point d'appui pour aller de l'avant, et d'un noyau dur pour lui permettre de muter en bloc équipe en phase défensive. Ainsi, sans grandes difficultés, Niang et consorts ont pu s'approcher de la surface de Coupet. Dès les premiers instants, les difficultés parisiennes dans le jeu aérien sont mises en avant par Brandao (2e) puis Niang (3e).

L'OM se rassure

Se sachant supérieur, Marseille a alors choisi d'opter pour la patience plutôt que la précipitation. L'ouverture du score n'a cependant pas été bien longue à venir. Elle est arrivée de Gabriel Heinze, buteur sur une reprise heureuse à la retombée d'un coup-franc d'Abriel. Lobé, Coupet n'a pu empêcher le Vélodrome de se réveiller pour célébrer l'ouverture du score olympienne (1-0, 25e). Dès lors, la tâche s'est considérablement compliquée pour un PSG acculé dans sa partie de terrain. Coincés dans l'axe, les Parisiens ont alors tenté de passer par les couloirs mais ni Jallet à droite, ni Luyindula à gauche n'ont pu se mettre en évidence. La seule occasion des joueurs de la capitale est venue d'Erding qui, d'une frappe en pivot, a sollicité la vigilance de Mandanda (39e). Pour le reste, l'international turc n'a jamais pu se défaire du marquage serré de la charnière centrale Diawara-Heinze. Rassurant pour Deschamps, deux semaines après la parodie défensive de Lyon-Marseille (5-5).

A 1-0, l'OM n'a cependant jamais réussi à se mettre à l'abri. Ni vraiment eu d'opportunités d'y parvenir malgré quelques possibilités en contre-attaque. Coupet a toutefois dû s'employer pour détourner un missile de Niang sur son arête (41e) avant de repousser difficilement une frappe lointaine de Cheyrou (54e). Mais, si l'OM n'a jamais été à l'abri sur le plan comptable, il n'a pas non plus eu lieu de s'inquiéter face à un PSG d'une profonde impuissance. Sans cohérence collective, le club de la capitale n'a jamais pu croire en ses chances. Désormais 13e, les Parisiens poursuivent leur dégringolade au classement au terme d'un Clasico qui leur a encore échappé. Un Clasico sans saveur, dont on serait tenté de dire qu'il a été victime de l'actualité et de France-Irlande. Si OL-OM peut être un argument pour la LFP dans la promotion de la Ligue 1 à l'étranger, cet OM-PSG est son antithèse.

LA DECLA : Mathieu Valbuena (Marseille)

"Cela fait du bien pour la confiance de renouer avec la victoire, d'autant que nous avons déjà perdu des points à domicile cette saison. Nous avons fait de bonne choses en première mi-temps, notamment notre début de match qui a montré toute notre détermination. Ce qu'on peut retenir, c'est l'envie et le fait que chacun a travaillé pour l'autre. Il faut répéter cela et ne pas le faire que contre Paris, où il y avait une grosse motivation. C'était difficile dans le dernier quart d'heure car Paris a poussé. Cette victoire est un gros soulagement. Nous connaissions aussi très bien l'attente des supporteurs."

Par Eurosport
Source Sununews.com

Article Lu 1937 fois

Lundi 23 Novembre 2009




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State