Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



Lieutenant-Colonel Adama DIOP de la DIRPA : « Il n’y a aucun militaire sénégalais au Mali »

Intervenant au téléphone dans le journal de 20 heures d’hier de la Radio Télévision nationale, le lieutenant-colonel Adama Diop, chef de la Division Médias et Stratégie de la direction de l’Information et des Relations publiques (Dirpa) a indiqué « qu’il n’y a aucun militaire sénégalais sur le théâtre des opérations au Nord Mali ». « Je m’inscris en faux contre cette information, ce ne sont que des rumeurs nulles et non avenues, sans fondement », a martelé l’officier supérieur de la Dirpa.



Lieutenant-Colonel Adama DIOP de la DIRPA : « Il n’y a aucun militaire sénégalais au Mali »
Il a également rappelé que le Sénégal est un pays membre de la Cedeao et dans ce cadre, tout ce qui se fait l’intéresse. Sur une éventuelle intervention de l’armée sénégalaise, il a souligné que jusqu’ici aucune décision n’est prise.

Hier, la presse internationale avait annoncé que des militaires sénégalais étaient sur le terrain pour appuyer leurs collègues du MAli. Au cours du Conseil des ministres d’hier, le président Macky Sall à l’entame de sa communication, a exprimé sa vive préoccupation suite à la dégradation de la situation au Mali. A ce propos, le chef de l’Etat, selon le communiqué du gouvernement, a souligné les graves menaces que la situation ainsi créée présente pour ce pays frère, en particulier pour les populations situées dans les zones de combat. Le président de la République a réaffirmé la position du Sénégal en faveur de la restauration de l’intégrité territoriale du Mali, et exprimer le soutien de notre pays à la mobilisation internationale en cours, conformément à la demande des autorités maliennes, en vue de l’application immédiate de la résolution 2085 du 20 décembre 2012 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, autorisant le déploiement de la Mission Internationale de Soutien au Mali.

A propos de la situation dans ce pays voisin, le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Mankeur Ndiaye, a fait, hier, au Conseil des ministres, une communication qui a essentiellement porté sur la situation qui prévaut au Nord du Mali avec l’avancée des groupes armés vers le sud du pays. Cette situation, a indiqué le ministre, doit inciter tous les Etats de notre sous-région, à se mettre en situation d’alerte afin d’anticiper sur les éventuelles risques sécuritaires et à se préparer à une possible donnée humanitaire.

SOLEIL El. H. A. THIAM

Samedi 12 Janvier 2013




1.Posté par Marcellus le 12/01/2013 19:11
Le Senegal at la CEDEAO devraient vite se depecher pourt se tenir et epauler la France pour contrer les rebelles dans le nord du Mali..Nous sommes tous concernés...

2.Posté par pap le 13/01/2013 14:24
Grand temps de revoir nos arrières! Le Nigéria est plein de fous du même genre que ceux du nord du Mali! Si les africains continuent de jouer les seconds rôles, voire les poltrons dans cette guerre contre le terrorisme et l' extrêmisme religieux, les francais, américains(bientôt) seront ravis d' angrandir ou d' installer de nouvelles bases militaires, au Sénégal, en Afrique de l' ouest. La gravité de la situation au Mali aurait dû nous faire montrer les dents! Nous montrer menacants! Mais hélas, rien...
Nous venons, nous, ouest-africains, de reperdre notre dignité et notre droit de revendiquer toute sorte d' indépendance, vis-à-vis de ces pays qui nous ont fait vivre l' esclave pendant 4 siècles et nous ont occupés (ou colonisés) des dizaines d' années avant de nous "libérer", faut bien l' appeler comme ca, dans cette indépendance que nous ne sommes même pas en mesure de défendre, aujourd' hui!!!
Nous n' avons que les droits que nous pouvons défendre et protéger! Le reste n' étant que des souhaits!
Sorry, mon colonel, vous ne dîtes peut-être que la vérité, en démentant la présence ne nos Jambaars sur le sol malien! Mais cette vérité nous fait honte jusqu' au plus profond de nous-mêmes!!!
La France, que je remercie au passage, (eh wi!!!) aurait dû nous fournir l' aide logistique et s' en limiter là! Et notre honneur, celui de toute l' afrique de l' ouest, aurait au moins été sauvé, si nos dirigeants s' étaient precipé aux côtés de nos frères et soeurs maliens, avec la seule aide logistique francaise.

C' est bizarre, mais du coup, le 04 Avril ne sonne plus de la même facon dans mes oreilles!

Un ouest-africain, sénégalais, qui meurt de honte

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Juillet 2014 - 17:25 Fée pour les planches








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés