Référence multimedia du sénégal
.
Google

Libye : Cécilia Sarkozy a rendu visite aux infirmières bulgares à Tripoli

Article Lu 1772 fois


Libye : Cécilia Sarkozy a rendu visite aux infirmières bulgares à Tripoli
L'épouse du président français Nicolas Sarkozy, Cécilia, a rendu visite jeudi à Tripoli aux infirmières bulgares condamnées à mort en Libye, a-t-on appris de source officielle libyenne. Mme Sarkozy doit également rencontrer à Benghazi (1 000 km à l'est de Tripoli) les familles des enfants contaminés par le virus du sida, a indiqué à l'Afp le porte-parole des familles Idriss Lagha. Nicolas Sarkozy a en outre indiqué que son épouse ‘aura une nouvelle rencontre ce soir avec le colonel Kadhafi’.’Cécilia est toujours en Libye. Elle vient de voir les infirmières, elle est partie de Tripoli pour aller voir les enfants qui ont contracté le sida’, a déclaré aux journalistes M. Sarkozy en arrivant à la mairie d'Epinal avant une ‘grande réunion républicaine’ sur les institutions.
Interrogée par l'Afp, l'ambassade de France, n'a pas souhaité faire de commentaire sur cette visite surprise. Celle-ci intervient au lendemain de la confirmation de la peine de mort pour les cinq infirmières et le médecin bulgares accusés d'avoir inoculé le virus du sida à des centaines d'enfants en Libye. Ce verdict sera soumis lundi prochain au Conseil supérieur des instances judiciaires, qui peut annuler ou commuer la peine capitale, après l'annonce mardi d'un compromis sur des compensations avec les familles des enfants contaminés.

Mercredi, la France a ‘regretté’ la confirmation de la peine de mort et a appelé Tripoli à une mesure de clémence permettant leur libération ‘dans les meilleurs délais’. ‘Nous regrettons la décision de la Cour Suprême qui a confirmé la condamnation à mort des infirmières et du médecin bulgares’, a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Pascale Andréani. Toutefois, ‘nous comprenons que ce n'est pas la fin de la procédure judiciaire’ et ‘nous attendons la décision du Haut Conseil de justice qui doit se réunir lundi prochain’, a-t-elle ajouté.

Paris a également ‘pris note avec intérêt’ de l'annonce faite par la Fondation Kadhafi, l'association caritative présidée par Seif Al-Islam Kadhafi, fils du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, concernant un accord financier avec les familles des enfants libyens contaminés par le virus du sida.

Les infirmières Kristiana Valtcheva, Nassia Nenova, Valia Tcherveniachka, Valentina Siropoulo et Snejana Dimitrova, ainsi que le médecin Achraf Joumaa Hajouj, un Palestinien qui a obtenu la nationalité bulgare récemment, sont emprisonnés en Libye depuis 1999. Accusés d'avoir inoculé le virus du sida à 438 enfants de Benghazi, deuxième ville de Libye, dont 56 sont décédés, ils clament leur innocence, affirmant que leurs aveux ont été arrachés sous la torture.

Source: Walfadji

Article Lu 1772 fois

Vendredi 13 Juillet 2007


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 11:31 Yaya Jameh: Regardez comment il menaçait les socés

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State