Référence multimedia du sénégal
.
Google

Leurs enfants ne parlant qu'italien : Les Sénégalais d’Italie veulent une école en langue française

Article Lu 1548 fois


Le fait que les enfants sénégalais nés en Italie ne parlent pas français, préoccupe leurs parents. C’est pourquoi ils veulent que les autorités les aident à avoir une école en langue française dans le pays de Berlusconi.

(Correspondant permanent à Paris) - La scolarisation en français des enfants sénégalais nés en Italie préoccupe leurs parents. Ceux-ci sont inquiets pour leur avenir surtout si leur progéniture décide, un jour, de rentrer au Sénégal. Ces enfants sénégalo-italiens ne parlent que la langue de leur pays de naissance. Alors qu’au Sénégal, c’est le français qui est la langue officielle, donc de travail. D’où un problème d’intégration par le travail qui va se poser.
Pour faire face à ce handicap, ‘les parents veulent qu’on les aide à créer une école en langue française pour leurs enfants’, rapporte le député des Sénégalais qui était récemment en visite en Italie. Ce qui explique sa rencontre avec un conseiller du secrétaire général de la Francophonie pour voir si cette organisation peut faire quelque chose. ‘Je me suis dit qu’il faut en discuter avec la francophonie. C’est pourquoi, j’ai téléphoné à M. Abdou Diouf. J’ai eu sa secrétaire qui m’a mis en rapport avec l’un de ses conseillers. Ce dernier m’a reçu ce matin (mercredi 23 avril dernier, Ndlr)’. Si le conseil du président Diouf a estimé que la volonté des parents sénégalais établis en Italie est louable, il a aussitôt ajouté, selon le député, que ‘la Francophonie ne dispose pas beaucoup de moyens pour construire une école là-bas’. Ce qui brise tout l’espoir que portait Amadou Ciré Sall sur cette institution.

En diplomate, le collaborateur de l’ancien président sénégalais a dit à son interlocuteur de voir s’il n’y a pas d’Alliance française qui s’occupe de ce genre de question, tout en reconnaissant les prix prohibitifs appliqués par cet organisme français. Mais ce n’était pas l’objectif du député sénégalais qui sait que ses compatriotes n’ont pas les moyens financiers d’inscrire leurs enfants à l’Alliance française. ‘On voulait, à l’image de ce qui a été fait en Gambie, avoir une école en Italie. Donc nous n’avons pas trouvé de solutions avec la Francophonie’, explique Amadou Ciré Sall, désespéré de sa rencontre. Surtout que ce dernier est conscient que l’Etat pourra difficilement reproduire l’école de Banjul en Italie à cause du coût dissuasif à cause de la prise en charge du personnel et des intrants pédagogiques. Mais le député a une autre solution : ‘Je pense que je vais en parler au ministre des Sénégalais de l’extérieur de façon à ce qu’il puisse apporter une subvention à certaines associations qui pourraient prendre en charge les cours d’alphabétisation. Comme on le fait en France’, murmure le député. Il souligne que ‘ce qui est inquiétant pour ces enfants, c’est qu’ils auront des problèmes d’intégration s’ils choisissent de rentrer au Sénégal puisqu’ils ne parlent qu’italien. Mais on ne voudrait pas qu’on en arrivât là’.

Par ailleurs, au sortir de son audience avec le Conseiller du secrétaire général de la Francophonie, Amadou Ciré a participé à la réunion du comité de suivi de la commission du co-développement tenue chez Brice Hortefeux. A la rencontre, il y avait le directeur de l’assistance technique du Sénégal, Pape Thiam, l’ambassadeur du Sénégal en France et tous les consuls généraux du Sénégal en France, sauf celui de Bordeaux qui s’est fait représenter. Selon le député, les représentants français du ministère de l’Immigration ont été satisfaits du comité en charge du co-développement entre les deux pays. Ce qui fait que le financement de 2 millions 500 mille euros (1 milliard 639 millions 892 mille 500 francs Cfa) qui arrive à terme va être reconduit, laisse entendre Amadou Ciré Sall.

Moustapha BARRY

Source: Walfadjri

Article Lu 1548 fois

Lundi 28 Avril 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State