Référence multimedia du sénégal
.
Google

Les sénégalais osent-ils se regarder en face? (Chronique de Marvel)

Article Lu 1656 fois


Les sénégalais osent-ils se regarder en face? (Chronique de Marvel)
Ils sont nombreux ces sénégalais qui dépeignent le régime actuel comme étant la pire chose qui pouvait arriver au Sénégal après qu'elle ait été portée au pouvoir par défaut en 2000. Le patron de ce régime qui a fini de démontrer son manque totale d'ambition pour ce pays l'a prouvé d'une fort belle manière en se tenant debout devant des millions de sénégalais et de contribuables qui souffrent pour leur cracher à la figure :
"je m'achète un avion demain si je veux, sans demander l'avis de personne, ni l'autorisation de personne". C'est ce même homme qui s'est tenu encore une fois devant les millions de sénégalais pour leur dire qu'un de ses ex-collaborateurs était parti avec ses 40 milliards à lui, sans nous dire d'où il pouvait bien tenir ces 40 milliards, selon quel droit il les détenait et où il les gardait jusqu'à pouvoir se le faire dérober, et tout cela avant de réinviter son soi-disant voleur à revenir à la maison pour faire la bamboula avec lui sur le dos des sénégalais.

Non content d'étaler tout son mépris pour les citoyens, il fait de ces citoyens et leurs ressources un joujou pour son chérubin qui lui nous balance des concepts vides et puérils du genre "en route vers le sommet" ou "génération du concret". Une véritable imposture mise à nue à maintes reprises dont la dernier cas en date est ce rapport du Syndicat National des Architectes qui sont traités de tous les noms pour n'avoir pas gratifié au petit prince d'une analyse complaisante sur ces pseudo chantiers mal ficelés et à scandales permanents.

Senghor et Diouf ont régné. Nous n'avons entendu ni autant de propos dignes de grands bandits, ni autant de scandales, ni autant de milliards détournés, nous n'avons pas lu autant de livres relatant leurs dérives. Ni durant leurs règne, ni après leur départ puisque certains prétendent que la liberté d'expression est arrivée avec eux en 2000, ceux-là même qui censurent des livres aujourd'hui.

Quoi que certains journalistes, chroniqueurs, observateurs, politiciens, sénégalais lambda aient dit sur lui, à chaque jour qui passe et à chacune de ses sorties il démontre qu'on est encore bien timide à son sujet, qu'on est encore loin du compte sur ces capacités en terme de dérive.

Faire face à un tel homme n'est pas une mince affaire. Aucune loi, aucune constitution, aucune justice, aucune éthique, aucune morale ne trouve d'application avec lui. Les règles démocratiques, le respect du jeu sont une rigolade pour lui. C'est fait pour les "boukhattes" et les "poltrons" comme il dit. Les milliards qu'il étale à longueur de journées et aux dépends des sénégalais ont eu raison des fonctionnaires chargés de faire respecter les textes et les institutions.

- Le judiciaire n'existe plus et la meilleure preuve a été donnée par le protocole de Reubeuss, par la partie de jeu d'échec à distance évoquée par Wade au lendemain des élections,
- Le législatif a prouvé son inexistence depuis la loi Ezzan
- Il est l'exécutif, qui nomme, dégomme, enrichit, blanchit ou emprisonne. On se souvient du "Je ne mettrai pas Abdou Latif Coulibaly en prison".

C'est dans le contexte d'un tel régime avec à sa tête un tel personnage que l'opposition doit exister et agir. Elle ne peut compter ni sur les textes, ni sur la justice, ni sur le législatif, et visiblement ni sur les sénégalais qui sont comme paralysés ou épuisés.

Parlons justement de ces sénégalais. Poussé à bout par le bilan désastreux et les dialorés de ce régimes, ils émettent les critiques les plus acerbes contre l'opposition sur qui ils rejettent tous les torts. C'est un peu trop facile à mon avis.

Ces sénégalais pensent-ils que dans un tel contexte ils auraient pu faire mieux Tanor, Niasse, Bathily, Dansokho, Talla Sylla, et les autres ? Ces sénégalais croient-ils que ces hommes n'ont rien d'autre à faire que de s'opposer ? Ces sénégalais croient-ils que ces hommes gagnent leurs vies en s'opposant ? Ces sénégalais croient-ils que être opposant est un boulot ? Ces sénégalais ne pensent-ils pas qu'il létait beaucoup plus facile à ces opposants de vaquer à leurs occupations, à leurs métiers (avocat, consultant, trader, banquier, directeur de société, enseignant, etc…) qui sont autres que hurler contre le régime Wade et prendre la défense de sénégalais qui brillent par leur immobilisme et leur ingratitude ?

Parlons de popularité ou de capacité de mobilisation. Nous avons tous vu les images des différents meetings de la campagne des élections présidentielles de 2007. Si ce sont les meetings qui sont le baromètre qui puisse permettre de dire que Wade sait ou savait rassembler du monde, pourquoi ce même baromètre n'est-il pas valable pour l'opposition ? Si par contre l'on avance que lors de ces meetings, ce sont des badauds et des désoeuvrés qui viennent à cause du bruit et de la foule, n'est-ce pas alors valable aussi pour Wade ? Surtout que lui Wade en Février 2007 avait maintenant plus de milliards et de T-Shirt à distribuer ? La seule chance de Wade dans l'opposition était que les sénégalais avaient fini par exploser au bout de 40 ans, après avoir été matés pendant 20 ou 30 ans. Cette opposition-ci n'a que 7 ans de compassion et de compagnonnage avec les sénégalais, ces derniers ne souffrent que depuis 7 ans et Wade est en train de "dolli bou bakhhhh" après avoir trafiqué leurs suffrages et empêché à des centaines de milliers de sénégalais de voter en ne leur remettant pas leurs cartes, surtout à Dakar et Thies bizarrement.

Ceux qui se sont déclarés contre le boycott, avaient-ils autre chose à proposer à cette opposition pour qu'elle puisse accepter de dépenser temps, santé, beaucoup de son propre argent, déserter leurs métiers respectifs, etc…, et tout cela pour participer à des élections dont tous ceux qui ne sont pas aveugles ont vu comment Wade et Ousmane Ngom ont pipé les dés au fur et à mesure depuis le début du processus d'inscription des électeurs et de cuisine du fichier, de la boîte noire, etc… ?

Si le boycott n'était pas pertinent, comment expliquer que plus de 80 % des sénégalais aient refusé d'aller cautionner cette mascarade ? Avant cela, même les militaires pourtant si respectueux de la hiérarchie avaient refusé à 73 % d'aller obéir à l'ordre d'aller voter émanant du pseudo chef suprême des armées.

Ce boycott réussi à plus de 80 % est symbolique à plusieurs titres. D'abord il a démenti ceux qui doutaient que l'opposition soit plus que significative. D'autre part, ne pas participer à cette assemblée n'est pas une affaire de 5 ans sans travail comme le redoutaient certains qui ont fait de la politique un métier et qui espéraient faire partie des 20 ou 25 chaises de députés que Ousmane Ngom (et son fichier électoral) aurait octroyées aux partis de l'opposition boycotteuse.

Certains ont reproché à l'opposition d'avoir boycotté parce qu'ils allaient perdre certains de leurs cadres qui iront chercher de l'emploi là où il y'en a si on sait chanter des louanges et fermer les yeux sur les malheurs du Sénégal.
Ceux qui vont transhumer à cause du boycott et pour ne pas rester au chômage, pensez-vous qu'ils avaient une réelle ambition pour ce pays, pensez-vous qu'ils méritent d'être retenus, pensez-vous que les sénégalais veulent de ce genre de personnes pour prendre le pouvoir si les sénégalais arrivaient à dégager ce régime wadien ? Pensez-vous que ceux là, si ils étaient arrivés au pouvoir au lendemain du 25 février 2007 allaient faire différemment que Wade et ses laudateurs ? C'est une chance qu'ils quittent dès maintenant cette opposition qui est appelée à prendre le pouvoir demain, et transhument. Le PDS sera le rassemblement de tous ceux qui ont la transhumance dans le sang, de tous les tortueux, de tous les opportunistes, de tous les traîtres, de tous les alimentaires, de tous les ennemis de ce Sénégal que nous voulons, de tous les anti-modèles. Tout ce qui se passe actuellement a quelque chose de bon car les masques tombent, les prédateurs et traîtres nés se dévoilent, etc….

Ceux qui restent dans l'opposition malgré la lourde peine de demeurer opposant, malgré les nombreuses tentations, malgré les nombreuses invitations à participer au festin, malgré les menaces du pouvoir, malgré les attaques de quelques égarés qui se cachent derrière cette opposition et qui ne proposent rien comme alternative ou qui n'osent même pas venir se tenir debout aux côtés de ces opposants lorsqu'ils appellent à marcher, etc…., ceux-là qui résistent déjà depuis 7 ans, et qui sont prêts à résister pour 5 ans encore, oui ceux-là méritent que les sénégalais leurs confient le pays. Ils ont démontré qu'ils ont des convictions fortes, ou en tout cas pas aussi volatiles que ceux dont on dit qu'ils sont plus intelligents parce qu'ils ont transhumé.

Un de ses ex-collaborateurs a dépeint dans un livre Wade comme le diable. Pour s'opposer aux méthodes d'un diable, il faut être prêt à agir comme le diable ou alors essayer de sortir les sénégalais de la peur et de la torpeur dans lesquelles Wade les a plongés dès les premières heures de l'alternance, en mettant une brute au Ministère de l'Intérieur, et un ex-conseiller de Mobutu à la justice.

L'opposition n'est semble t-il pas aussi radicale que les sénégalais qui les traitent de tous les noms le voudraient. C'est vrai que cela a sauvé certains pays des Bokassa, Kabila, Guei, etc…... Cette opposition a pu se rendre compte que Wade n'acceptera jamais d'appliquer et d'accepter les règles du jeu démocratique. Le processus électoral tel qu'il s'est déroulé, le fichier électoral et ses boites noires, les résultats et l'ambiance de deuil constaté dans le pays au soir du 25 Février 2007, ont ôté tout intérêt au vote tant que les tripatouillages et dysfonctionnements n'auront pas été corrigés. Il faut que les africains (électeurs comme institutions) cessent de cautionner les mascarades électorales dans nos différents pays. Pourquoi devons-nous toujours nous contenter d'un …. "scrutin pas parfait mais acceptable" …………. selon des observateurs qui n'arrivent que la veille du scrutin et repartent le lendemain, et souvent les poches bien remplies ?

Que cette opposition soit à l'Assemblée Nationale n'a rien pu changer de 2000 à 2007. Cela ne changera certainement pas quelque chose de 2007 à 2012 avec encore moins de députés et avec un Sénat corrompu à presque 100 %. Alors l'opposition n'a plus qu'une seule corde à son arc, compter sur un réveil des sénégalais et les y aider. Le régime Wade ne sait même plus quoi inventer pour durcir la vie de ces sénégalais. Ce régime ne sait même plus quels prix augmenter, il ne sait même plus quel scandale créer. Il n'y a qu'au Sénégal où un président peut dire tranquillement, "je m'achète un avion demain si je veux, sans demander l'avis de personne, ni l'autorisation de personne", sans doute convaincu par certains égarés et ses laudateurs que les sénégalais sont tous ses sujets et lui un demi Dieu.

Une autre accusation facile et pas très réaliste est de reprocher à l'opposition de ne pas arriver à s'entendre sur un candidat unique ou un parti unique. C'est ridicule et malhonnête de s'entêter sur ce point, l'essentiel étant avant tout que l'objectif soit le même. Ces partis et chefs de parti ont leurs sympathisants, les militants, leurs adhérents. Ils ont plus de chance de les conserver en se présentant sous leurs propres bannières que de se ranger derrière un candidat ou une tête de file. Cette logique de candidat unique n'a été démontrée par aucun de ses promoteurs. Ce n'est pas un candidat unique qui a eu raison du régime PS mais un scrutin relativement transparent et un deuxième tour après des candidatures bien multiples au premier tour.
Et puis d'ailleurs, comment reprocher à ces hommes et femmes aux idéologies très hétérogènes de ne pouvoir faire qu'un et un seul lorsque nous voyons tous depuis des décennies que nous-mêmes, des citoyens d'un même pays, d'une même religion, se référant au même livre saint, croyant au même Dieu, pour célébrer la même fête religieuse n'arrivons même pas à nous entendre sur la même date.

L'opposition a-t-elle également des leçons de patriotisme et de stratégie à recevoir de sénégalais souvent plus préoccupés par le bien-être de leurs marabouts (bien contents de ce fait eux aussi d'ailleurs), que par celui de leur patrie, de leurs millions de compatriotes, parfois même de leurs propres familles ?

Non il faut arrêter cette hypocrisie. Le problème est ailleurs et il faut oser l'affronter au lieu de chercher des prétextes ou des coupables. Les sénégalais souffrent en silence, continuant pour certains à mettre cela sur le dos de l'opposition qu'ils qualifient de molle alors que ce sont eux qui sont mous. Et une autre partie des sénégalais mettent leurs malheurs croissants sur le dos du Bon Dieu qui en aurait décidé ainsi et qu'il fallait juste accepter "Yalla bakhna".

L'opposition n'a vraiment pas besoin des critiques ou leçons faciles de la part de sénégalais tranquillement assis à les regarder se prendre des matraques électriques. Cette opposition se sacrifie déjà suffisamment (temps, argent, santé) pour ces sénégalais qui veulent que tout le boulot soit fait à leur place. Il est aisé de comprendre que c'est Abdoulaye Wade qui débute ses dérives dictatoriales là où Senghor et Diouf, de vrais hommes d'état malgré tout eux, avaient posé leurs limites. Sur la dégradation dramatique de l'économie, des institutions, de la démocratie, des libertés, des fleurons industriels, du pouvoir d'achat, de la morale, de l'éthique, et d'autres encore, outre leurs véritables fossoyeurs au sommet de l'état, les sénégalais trouveront les autres vrais coupables une fois devant leurs miroirs.


MARVEL
marvel@hotmail.fr


Article Lu 1656 fois

Lundi 13 Août 2007





1.Posté par Mana numero 2 le 13/08/2007 16:31
BON COURAGE MARVEL....

2.Posté par GASSAMA TORONTO le 13/08/2007 16:44
TONTON MARVEL , nous sommes fiers de notre papa president , instutions , le gouvernement, du pays , nous auront jamais tete abaise,Notre volonté à lutter pour l’avènement d’une vraie démocratie dans notre pays reste intacte.Vous savez,nous avons commencé un travail et nous devons aller jusqu’au bout.grace a notre guide president, tu es parmis ceux qu`ils sont aigris de ne pas nous voir partager les mêmes convictions politiques et idéologiques de notre cher papa president,
vous comprennez pas, que la démocratie est un combat d’idées et que les cinq doigts sont différents les uns des autres mais se respectent dans leur cohabitation., faite un sondage partout au senegal , tu saura le president a fait plus mieux devant senghor et diouf,Voici que je lance mes esprits a vos trousses car vous vous moquez de notre instutions et de notre president..malgre toutes les manigances et les connivences des aigris et ses Acolytes. nous croyons a l`avenir de notre pays grace au travaille de notre president. C’est important. Même si vous ne le voyez pas venir aujourd’hui, vos enfants le verront venir, sinon vos petis-enfants. L’homme ne s’est pas levé en un seul jour pour marcher sur la lune. fraternellement.




3.Posté par pape le 13/08/2007 16:53
ca c'est de la haine, et c'est triste.

4.Posté par is le 13/08/2007 18:28
marvel g toujour suii tes camentaires sur le forum deseneweb cest triste mais tu raisont et bonne courage

5.Posté par KATY le 13/08/2007 22:00
Marvel, je suis trés contente de te lire comme à chaque fois. Je t'encourage à persévérer. Seulement, contrairement à toi je pense que les signes annonciateurs d'une prochaine FIPOU sont bien là et de plus en plus des sénégalais dignes osent afficher leur opposition à cette dictature qui ne dit pas son nom. Seulement l'opposition est "REPUBLICAINE'", et cela fait tout l'affaire de Wade. J'ai vraiment peur le jour oùu les sénégalais se léveront pour dire enfin STOP. Le sénégalais est patient, croyant, mais sait se rebeller et de la maniére la plus forte. La liberté est pour bientôt

6.Posté par bambo le 14/08/2007 00:25
Pour une fois je souscris à votre titre car comment les sénégalais osent-ils se regarder en face,en laissant:
1)un Tanor qui avant 2000 distribuait à gauche et à droite l'argent du contribuable,nous parler d'ethique en politique.
2)un Niasse qui impassible assistait avant 2000 au pillage de notre économie par son frere DIOUF,sans piper mot et c'est aprés avoir été chassé comme un malpropre qu'il a commencé à chanter.
3)un Dansonko,fou devant l'eternel,mais qui a profité du gouvernement partage de gateau de Diouf pour enfin s'octroyer des biens immobiliers en violant méme les zones interdites.
Je suis triste quand vous ,notre Marvel de malheur,vous dites"pour s'opposer aux methodes du diable,il faut agir comme le diable",la fin doit-elle justifier les moyens?et pour combattre un voleur dois-je agir comme lui?Pour les élections présidentielles,ni le fichier encore moins la boite noire ne sont allés voter:c'est nous les senégalais qui sommes allés voter et aprés le vote chaque bureau a fait le décompte et tous les résultats ont été affichés et publiés par des journalistes opposants ,qui ont été électrocutés par l'ampleur de la victoire du président:le peuple venait ainsi de dire aux intellectuels que le changement ne se faisait pas dans les salles de rédaction mais au niveau des couches sociales.....il n'est pas question que les journalistes nous choisissent ou nous imposent un President.
A la présidentielle le Président était en danger à cause de certains intellectuels contrerévolutionnaire à la solde des intérets étrangers,c'est pourquoi le digne peuple a répondu massivement pour déjouer le complot,aux législatives le Président n'était pas en danger et une partie du peuple est partie vaquer à ses occupations en dehors de tout mot d'ordre.OU EST LE PROBLEME ? Marvel nous savons que vous avez choisi la mauvaise cause,le mauvais combat, la tortuosité comme votre chef IDY ,alors continuez seul et surtout respectez les sénégalais car ils savent ce qu'ils sont ,ce qu'ils font et ce qu'ils vont faire et tout cela en toute liberté.Président WADE ci kanam......

7.Posté par Du Mali le 14/08/2007 00:24
merci bcp mr marvel.

vous ouvrez nos yeux sur ces fossaoyeurs et prédateurs de la république

8.Posté par nouks le 14/08/2007 04:14
dio désolé mais tu nous pompes l'air!! tout le monde sait que wade n'est pas une lumiére, tu cherches quoi en fait? un soulévement pop ou koi?il a été réélu par ces mmes sénégalais qui meurent de faim et qui ont leur maison inondé apré une petite pluie! mais dio tu ne pourra rien changer de tout sa moi non plu et voila! suis désolé petit mais on en a marre de tes longs discours politiciens! je pari k tu é du genre Me elhadj diouf, on t'aurait proposé un bon poste et tu aurais changé tn langage! on se connais au sénégal pas la peine de sevoiler la face! vous etes tous pareils! ALLAH reste l'éternel juge, en tt k pour ma part "balloumaléne ko ba yomalkiyam!"


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State