Référence multimedia du sénégal
.
Google

Les raisons du départ de Bacar Dia du ministère de l’Information

Article Lu 1556 fois

Bacar Dia quitte le ministère de l’Information pour celui des Sports. Ce changement semble être la conséquence immédiate des critiques lancées contre lui par Babacar Gaye, lors du dernier comité directeur des libéraux. Cependant, en nommant Aziz Sow à ce poste, Me Wade semble vouloir apaiser ses relations avec la presse et polir son image vis-à-vis de l’opinion.



Les raisons du départ de Bacar Dia du ministère de l’Information
Depuis lundi dernier, le docteur Bacar Dia n’est plus le ministre de l’Information, Porte-parole du gouvernement et chargé des relations avec les Institutions. Il a été remplacé à ce poste par Aziz Sow. Il atterrit au ministère des Sports, en remplacement d’Issa Mbaye Samb, malade, depuis la débâcle des Lions, lors de la dernière Can au Ghana. En choisissant Abdoul Aziz Sow à la place de Bacar Dia, le chef de l’Etat semble vouloir, dans un premier temps, apaiser ses relations heurtées avec la presse. En effet, aux yeux de certains journalistes, compte tenu de son caractère intellectuel -il est membre de la Cellule initiatives et stratégies (Cis) - la tête pensante du Parti démocratique sénégalais (Pds), Aziz Sow semble plus prompt au dialogue qu’à la confrontation, à l’opposé de son prédécesseur. Contrairement à Bacar Dia, Aziz Sow est plutôt vu comme un homme de compromis. En effet, Bacar Dia a toujours entretenu des relations heurtées avec la presse privée en particulier, depuis sa nomination à la tête du ministère de l’Information. Certains éditeurs de presse l’accusant même de manquer d’impartialité concernant la distribution de l’aide à la presse, faisant la part belle à ses amis.
Par ailleurs, en choisissant Aziz Sow comme intermédiaire entre le gouvernement et la population, Abdoulaye Wade veut, sur un autre plan, relooker son image vis-à-vis de l’opinion. Car, Bacar Dia, avec le zèle qu’on lui connaît, renvoyait une image négative du gouvernement. Mais, son départ du ministère stratégique de l’Information semble également être la conséquence des violentes critiques de Babacar Gaye envers sa personne. On se rappelle que, vendredi dernier, lors du Comité directeur du Pds, le directeur de cabinet politique du chef de l’Etat accusé d’inertie par Daba Siby, s’était défaussé sur lui, l’accusant de ne rien faire pour rendre visibles les activités du Pds, Et, depuis, ses jours au gouvernement semblaient comptés. Mais, avant ces virulentes critiques, le désormais ministre des Sports, avait été mis sur la touche lors d’une rencontre entre le chef de l’Etat et les éditeurs de presse. En effet, lors de cette audience au palais de la République, Bacar Dia n’avait pas été convié. Et, aux yeux des connaisseurs du président Wade, cela sonnait comme le début de sa disgrâce.

Ainsi sa nomination au poste très instable de ministre des Sports (qui dépend des performances de l’équipe nationale de football), peut être vue comme une voie de sortie de l’attelage gouvernemental, pour le désormais ex-ministre de l’Information.

Source: Walfadjri

Article Lu 1556 fois

Mercredi 2 Avril 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State