Référence multimedia du sénégal
.
Google

Les parents appelés à plus de vigilance sur le vol de voitures: Vacances ou virées nocturnes riment avec virage catastrophique

Article Lu 1353 fois

Toutes les périodes ne ressemblent pas à celle des grandes vacances. Les jeunes bénéficiant de beaucoup plus de liberté, relative aux différentes sorties entre copains. Également, les nombreux cas d'accidents enregistrés à toutes les périodes de l'année concernent assez rarement les jeunes, à défaut de ceux qui conduisent les motocyclettes. Mais, la période correspondant aux grandes vacances incluant festivités en tout genre, interpelle au premier degré les parents. En effet, nombreux sont les jeunes qui, pour épater les jeunes filles, qui pour s'offrir en spectacles sur certains points chauds de Dakar, volent la voiture de leurs parents pour les besoins de virées nocturnes qui, souvent, riment avec virage catastrophique.



À la plage, dans les boîtes de nuit, dans les coins et recoins les plus romantiques et les plus romanesques de la capitale, les jeunes dans leur écrasante majorité investissent ces lieux. En effet, nombreux sont les endroits qui, en période d'été, coïncidant avec les grandes vacances, sont transformés en lieux de retrouvaille ou de culte, selon les besoins de tout un chacun. Certains, pour méditer sur leur avenir, d'autres pour fuir pour les affres d'une vie à problèmes. Cependant, que nombreux étant ceux qui en font tout simplement des lieux de détente. Aussi, coïncidant également en des moments où les jeunes filles rivalisent d'ardeur et de beauté, faut bien chercher et trouver le meilleur moyen pour en faire tomber plus d'une. Ou mieux, jouer le jeu de la séduction avec un moyen de transport particulier. À ce titre, ce sont des bolides en tout genre qui prennent d'assaut les grandes artères de Dakar à la nuit couchée. Pour la plupart, il faut bien attendre que les parents soient bercés dans les bras de Morphée, pour subtiliser la clé, pousser le véhicule, l'allumer loin de la maison pour enfin mettre toute la gomme. Normal de passer de bonnes, très bonnes vacances, après une année scolaire remplie de succès ; ou, pour d'autres, venus passer leurs vacances à Dakar. Dans la même foulée, les ruelles de Dakar, surtout les week-ends, deviennent des pistes de course automobile. En route vers…ou après les sorties dans les boîtes de nuit. Avec une sonorisation où les décibels pleuvent, une consommation alcoolisée, rares sont les plus élémentaires règles de sécurité qui sont respectées. Et comme dit l'adage, la nuit est truffée de chauffards, s'en suit souvent après une virée nocturne, des virages catastrophiques. Aussi, et pour mieux prévenir des cas d'accidents mortels, les parents sont appelés à plus de vigilance. Au-delà, jouer et miser sur la carte de la sensibilisation tout en responsabilisant les potaches pour éviter les nombreux cas de vols de voitures durant la nuit. Et si les « cars rapides » ou « ndiaga Ndiaye » se mettaient également à rouler jusque tard dans la nuit pour convoyer certains noctambules, tout en côtoyant sur la route ces nombreux jeunes ? Réponse aux bouts des lèvres…

Abdoulaye Mbow
Source: L'office

Article Lu 1353 fois

Mardi 24 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State