Référence multimedia du sénégal
.
Google

Les leçons de Sarkozy aux étudiants

Article Lu 1346 fois

La principale cible du président de la République Française lors de sa première visite en Afrique noire a été les étudiants. Nicolas Sarkozy a prononcé à l’université Cheikh Anta Diop (Ucad) de Dakar un discours aux relents d’une leçon de morale. En effet, il a tenté de conscientiser les jeunes intellectuels sénégalais sur la nécessité de croire en leurs compétences intrinsèques et leurs valeurs pour s’en sortir et faire sortir du sous-développement leur pays, tout en fustigeant le « mirage du collectivisme et du progressisme ».



Les leçons de Sarkozy aux étudiants
Le chef d’Etat Français est persuadé que « la renaissance de l’Afrique commencera quand la jeunesse africaine aura le sentiment que le monde lui appartient comme à toutes les jeunesses de la terre. La renaissance de l’Afrique commencera quand la jeunesse africaine aura le sentiment que tout deviendra possible comme tout semblait possible aux hommes de la renaissance (…) ».

Il a aussi fait savoir à la jeunesse africaine : « tu ne dois pas être la seule jeunesse au monde assignée à résidence. Tu ne dois pas être la seule jeunesse du monde qui n’a le choix qu’entre clandestinité et le repliement sur soi ». Sur le même tempo, Nicolas Sarkozy a indiqué : « tu dois pouvoir acquérir hors d’Afrique la compétence et le savoir que tu ne trouverais pas chez toi. Tu dois aussi à la terre africaine de mettre à son service les talents que tu auras développés. Il faut revenir bâtir l’Afrique, il faut lui apporter le savoir, la compétence, le dynamisme de ses cadres ». S’adressant toujours aux étudiants, échantillon représentatif de la jeunesse Sénégalaise et Africaine, le président Français a confié : « tu n’as pas besoin qu’on te prenne par la main. Tu n’as pas besoin que l’on te fasse la charité. Ce que tu veux, c’est avoir les moyens de réaliser tes rêves. Ce que tu veux, c’est que l’on te respecte, c’est que l’on te comprenne. Ce que tu veux, c’est ne pas être à la merci des passeurs sans scrupule qui jouent avec ta vie ».

Nicolas Sarkozy a indiqué devant une foule d’étudiants qu’il est venu parler avec la « franchise et la sincérité que l’on doit à des amis que l’on aime et que l’on respecte, ce que veut l’Afrique et ce qu’il faut lui donner, c’est la solidarité, la compréhension et le respect ». Et de revenir sur les ambitions de son pays pour le continent noir : « ce que veut faire la France avec l’Afrique, c’est regarder en face les réalités. C’est faire la politique des réalités et non plus la politique des mythes. La France ne peut pas vouloir à la place de la jeunesse d’Afrique, mais veut faire avec elle le co-développement, c’est-à-dire le développement partagé à travers des projets communs, des pôles de compétitivité communs des universités et des laboratoires communs ».

Ibrahima Lissa FAYE
Source: Sud Quotidien

Article Lu 1346 fois

Vendredi 27 Juillet 2007





1.Posté par kalidou le 27/07/2007 15:45
Il a raison quand il dit que le probleme de l'Afrique c'est sa forte demographie alors que le developpement ne suit pas il faut limiter les naissance:2 a 3enfants maxi par couple.IL ya trop de jeune en Afrique..............

2.Posté par touki le 27/07/2007 18:30
moi je suis outre par les propos de nikolas sarkozy qui vient donner une lecon de morale au jeunes africain en plus comme le disait mon prof de francais quand la france est enrhumee le senegal eternu ca verifie dans ce salle je pense ou on est passe par un casting pour avoir ce public con qui a chaque que sarko injurier l'afrique applaudissez c'est honteux moi je sais que tous les jeunes ne peuvent pas immigrer mais une chose est sure le developpement de lafrique peut se faire en passant par limmigration si on prends lexemple de l'italie il ya de 50 ans netait pas si develope que cela et maintenant il fait partie des pays lesplus industiralise au monde car ils sont de grands immigrands mais ils ont su revenir et investir dans terroir nous ce qui nous endicape cest que nos gouvernement et les politiques ne nous laisse pas une grande opportunite dexploiter nous talents et nos richesses une fois de retour aux pays on vous mene en bateau des batons dans les roues meme si cest pour ouvrir une societe il est plus facile qu 'un francais ouvre une societe qu'un ressortissant senegalais et cest vraiment dommage alors que sarko nous laisse et que nous releves ses origines sont pere etant hongrois alors quil ferme sa bouche sur limmigration car son papa pour un avenir meilleur il a fuit lhongrie et meme changer de nom et le voila comme un beau exemple de la reussite de limmigration alors pour quoi pas les africains tu ne connait tres bien pour pouvoir les juger alors a bon entendeur salut


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:44 Pénurie d’eau à Dakar : la véritable raison…

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State