Référence multimedia du sénégal
.
Google

Les jeunesses socialistes défient la Dic : « Nous sommes plus disposés à répondre à vos convocations »

Article Lu 1680 fois

Les jeunesses socialistes n’en peuvent plus des harcèlements de la Dic dans le cadre de l’enquête du véhicule incendié à la permanence du Pds. Ainsi Barthélémy Dias et ses camarades promettent de ne plus répondre aux convocations de la police judiciaire.



Les jeunesses socialistes défient la Dic : « Nous sommes plus disposés à répondre à vos convocations »
L’affaire du véhicule incendié au siège du Pds est loin de connaitre son épilogue. Mais acculé jusqu’à leurs dernières retranchements, les jeunes camarades de Tanor Dieng comptent faire face. Ainsi le Mouvement National des Jeunesses Socialistes qui a fait face à la presse cet après midi à la maison du Parti Socialiste (Ps) dénonce avec vigueur le réveil du monstre qui somnolait depuis quelques temps et a repris effectivement du service, il s’agit de la police politique de Me Wade, qu’est la Dic. Barthélémy Dias et ses camarades rappellent à la Dic que « les multiples délinquants à cool blanc nichés aux hautes sphères politiques de l’Etat et qui viennent d’être démasqués par le rapport de l’Armp, sont plus aptes à être convoqué que des jeunes politiques dont le seul tord est de défendre les intérêts du pays ». « Ces délinquants pires que des sangsues, ont pillé et continuent de piller les ressources publiques hypothéquant toute chance de voir le Sénégal sortir de l’ornière. », ont-ils dit. Mais les jeunesses socialistes se veulent catégoriques. « Nous sommes déterminés à faire face et ce n’est pas la Gestapo version wadienne, qui sapera notre détermination ». Pour Abdou Mbow, Mamadou Mbodj Diouf et compagnie, « la tentative d’assassinat contre le Bureau Politique du Ps à Thiès ne doit pas passer par pertes et profits. « En lieu et place de cette diversion permanente des lascars du pouvoir, qu’ils ont fini d’ériger en stratégie politique, nous exigeons que ce harcèlement inique et éhonté, dirigé spécifiquement contre les responsables des jeunesses socialistes, prenne fin. », Souligne Barthélémy Dias. Avant d’ajouter, « désormais nous le disons haut et fort, et prenons le peuple à témoin, nous ne répondrons plus à aucune convocation ni de la Dic ni d’un quelconque appareil instrumentalisé. « Si nous étions des pyromanes, c’est le siège du Pds que nous allions brûler et non pas une carcasse que même « Mbeubeuss » ne serait honoré d’accueillir. Trop donc c’est trop », clament les jeunesses socialistes.

Ce que cachent les convocations

L’incendie du véhicule à la permanence du Pds et la convocation des jeunes socialistes, est à en croire Barthélémy Dias est un plan orchestré par Me Wade pour l’accusé du délit et prendre Ousmane Tanor Dieng comme commanditaire ce qui peut lui rendre inéligible. En effet le leader des jeunesses socialistes est d’avis que si le chef de l’Etat ne réussit pas à supprimer le deuxième tour, il veut rendre ses potentiels adversaires inéligibles. « En nous convoquant pour l’épave brûlée au siège du Pds, Me Wade cherche à atteindre notre leader Ousmane Tanor Dieng », a-t-il dit. C’est pourquoi les jeunesses socialistes ont tenu à dégager toutes responsabilités sur l’incendie du véhicule à la permanence Omar Lamine Badji.

Une marche dans les prochains jours

Contre ce harcèlement, « là où des criminels connus et découverts ayant l’outrecuidance d’avouer publiquement leur forfait sont juste condamnés comme de petits truands en lieu et place d’un procès en cours d’assises » les jeunesses socialistes envisagent d’organiser une marche de protestations dans les jours à venir.

Pour la rappel dans la cadre de l’enquête du véhicule incendié à la permanence du Pds, Barthélémy Dias, son chauffeur et son chargé de mission ont été convoqués à la Dic. Hier c’est le secrétaire de Convergence Socialiste Malick Noël Seck qui a été convoqué à deux reprises à la Dic. D’ailleurs à en croire ce dernier qui pris part à la conférence de presse les questions de la Dic tournent au tour de leur vie privée. « Ce qui est dénonciable », a-t-il dit.

Biram NDIAYE
Source Sununews.com

Article Lu 1680 fois

Mardi 9 Février 2010




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State