Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



Les fidèles rallient Tivaouane par vagues

Les fidèles musulmans commencent mardi à rallier par vagues successives la ville de Tivaouane, la capitale de la tidjanya (92 km de Dakar), pour les besoins du Maouloud, un évènement religieux commémorant l'anniversaire de la naissance du Prophète Mohamed (PSL).



Les fidèles rallient Tivaouane par vagues
Sous les rayons dardant du soleil, Tivaouane se trouve également entourée d’un halo de poussière, en cette fin de matinée.

Pour les fidèles donc, en particulier ceux venant de Dakar, rallier la capitale de la Tidianya n'est pas chose aisée, d’autant que dès la sortie de Dakar et de sa banlieue, la circulation devient un véritable casse-tête.

En dépit de la forte affluence, les automobilistes roulent pourtant vite sous l'œil vigilant des éléments de la Gendarmerie nationale, les hommes en bleu qui ont jalonné les voies menant à la cité religieuse. Les motos-taxis communément appelées "Jakarta" sont indésirables à Tivaouane, pour des raisons de sécurité.

Mais tous les autres moyens (bus, cars, vélos) sont bons pour rallier Tivaouane. Récompense suprême pour le fidèle, la montée de la ferveur se sent, à mesure que le voyageur s'approche de la cité d'El Hadj Malick Sy (1855-1922).

Une fois à l'entrée de la ville, il doit suivre les instructions des gendarmes et éléments du Groupement mobile d'intervention (GMI). Sifflets à la bouche, ces agents des forces de l’ordre s’évertuent à organiser la circulation. A l'intérieur de la cité religieuse, un macaron délivré par le comité d'organisation permet d’accéder à certains endroits.

Profitant de cette grande fête religieuse, commerçants et vendeurs à la sauvette ont pris d'assaut les alentours de la grande mosquée de Tivaouane, devant laquelle peut s’observer de longues files de fidèles venus se recueillir sur les tombes des guides religieux reposant sur place.

Le clou de l'évènement va coïncider avec la nuit de mercredi à jeudi. Plusieurs milliers de musulmans seront alors présents à Tivaouane, pour commémorer la naissance du Prophète Mohamed (PSL).

Le Gamou, nom wolof donné à l’évènement, a été initié pour la première fois à Saint-Louis, par Seydi Hadji Malick et son compagnon El Hadji Rawane Ngom, avant d’être perpétué à Tivaouane vers le début des années 1901. Cette année, la manifestation se tiendra sur le thème: ‘’Islam: remède de la société’’.

Avant la cérémonie officielle prévue mercredi, le président de la République, Macky Sall, s’est déjà rendu lundi dans la ville sainte où il s’est réjoui de l’accueil que lui a réservé la famille de Seydi El Hadji Malick Sy.

Macky Sall a demandé à Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amin, porte-parole de la famille, de transmettre ses salutations et son ziarra au Khalife, Serigne Cheikh Ahmed Tidjane Sy Makhtoum, et à toute la famille religieuse de Tivaouane.

Le chef de l’État était accompagné d’une délégation du gouvernement, comprenant son directeur de cabinet, Mor Ngom, le ministre d’État Mbaye Ndiaye, les ministres Pathé Seck (Intérieur), Pape Diouf (Pêche et Affaires maritimes), Oumar Guèye (Hydraulique et Assainissement), Aly Ngouille Ndiaye (Énergie et Mines) et Mansour Faye (Délégation générale à l'action sociale et à la solidarité nationale).

Source: APS

Mardi 22 Janvier 2013



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Septembre 2014 - 20:21 Récits douloureux de Sénégalais du Maroc








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés