Référence multimedia du sénégal
.
Google

Les caisses de l’Etat vides: Karim cherche de l’argent en France et à Dubaï

Article Lu 11041 fois


Les caisses de l’Etat vides: Karim cherche de l’argent en France et à Dubaï
La très informée Lettre du Continent, publication confidentielle paraissant à Paris, dans sa livraison à paraître aujourd’hui, donne une information de taille : A savoir que les caisses de l’Etat sont vides. «Les caisses du Sénégal sont à sec, si bien que le fleuron de l'ex-AOF se tourne à nouveau vers Paris », précise le journal d’Antoine Glaser. Aussi, le journal écrit que Karim Wade, ministre de la coopération internationale, de l'aménagement du territoire, des transports aériens et des infrastructures était la semaine dernière au Koweït, pour chercher d'urgence des financements. Cette requête du Sénégal à l’endroit de Paris, survient quelques mois après un premier prêt de la France, en décembre dernier. L’ancienne puissance coloniale avait octroyé un prêt de 125 millions d’euros, soit près de 82 milliards. La dite enveloppe devait permettre de payer «d’importants arriérés» dus au secteur privé dont une bonne partie à des entreprises françaises au Sénégal. C’est le ministre français Alain Joyandet, qui avait même annoncé à Dakar le 29 décembre, le premier versement. Outre Lettre du Continent, plusieurs sources indiquent que c’est Karim Wade qui négocie ce nouveau prêt qui devrait tourner à plusieurs dizaines de millions d’euros. Le ministre des finances, Abdoulaye Diop cette fois-ci ne sera pas trop impliqué dans cette négociation entre Dakar et Paris. Pourtant, la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) avait lancé au mois de mai dernier, sur appel public concernant le marché financier régional de l’Uemoa, une opération d’émission de bons du Trésor pour le compte de l’Etat du Sénégal. D’un montant de 12 milliards de francs, l’opération avait été clôturée le 12 mai et les titres émis seront remboursés dans 364 jours.

Pour la Lettre du Continent, la situation financière est d'autant plus inquiétante que le Sénégal a déjà bénéficié depuis 2005 d'un sacré coup d'ardoise magique sur ses dettes. Depuis 2005, plus de 2000 milliards de francs de dettes ont été annulées pour le compte du Sénégal par la Banque mondiale dans le cadre du PPTE (Programme des pays très endettés).

Les démarches du Sénégal, conduites par Karim Wade en direction de Paris, ont-elles des chances d’aboutir ? Rien n’est moins sûr. La France réclame depuis plusieurs mois, l’audit des arriérés de paiements. Autre mystère : à quoi va servir cet argent que le Sénégal demande à la France ?

El Malick SECK

Source: 24 Heure Chrono

Article Lu 11041 fois

Jeudi 25 Juin 2009





1.Posté par Deug Deug le 25/06/2009 16:28
hmmmmm Malick tee nga moytooti Karim ak Baayam!

2.Posté par diaw le 25/06/2009 16:46
meme les caisses de la france sont vides;

3.Posté par Buur Basen le 25/06/2009 17:08
Pourquoi bon sang continuer a donner de l.argent ,il faut simplement verser dans el compte de Karim wade?Tous les precedents dons ont fini dans le compte des wade ainsi que de leurs courtisans.Meme le budget des US et de l.UE ne suffira pas a calmer l.appetit des wade!

4.Posté par Mouss le 25/06/2009 17:22
bonne chance à karim

5.Posté par GASSAMA TORONTO le 25/06/2009 17:28
Vous remarquez en même temps que moi, une effervescence totale par rapport à l’arrivée du ministre son excellence karim meissa wade au commande du poste ministre de cooperation international .Son passage va nous aider, parce qu’il va encore faire mieux .On a besoin d’un homme d’assurance comme karim pour nous mettre en confiance pour l’avenir,il a le souci constant de venir servir le senegal non ce servi.
Dans les annees 1990, d'autres generations ont eu leur leader de reve, je pense que nous aussi cette generations montant des leaders notre seul sauveur est karim.
Avec lui, il est clair que la jeunesse diplômée ne vivra pas avec l’angoisse du chômage après les études. ses ambitions nous permets déjà d’avoir cette assurance.
Karim ca ne ment pas,nous allons nous mobiliser tous pour sa victoire dans l' avenir. cordialement

6.Posté par bachlard le 25/06/2009 17:35
Œuvrer pour son temps et pour le futur consiste à s'investir à fond comme Acteurs méthodiques de son présent (maîtrise de son destin économique, politique, social….) en posant les jalons de la Jeunesse du concret, et comme Architectes de son Futur en balisant le chemin pour la postériorité dans le cadre de la solidarité entre les générations. Les enjeux globaux (nationaux et internationaux) auxquels notre monde est confronté interpellent nos consciences et font appel au géni de notre génération pour donner enfin du sens à l'action de l'homme pour un développement partagé et durable.
La Jeunesse du Concret est le porte flambeau des idéaux de la Génération du Concret.
A ce titre elle est un maillon important du dispositif de la Génération du Concret.
La Jeunesse du Concret a bien conscience de la nécessité d'une convergence de nos idées et de nos actions pour dessiner les contours d'un espace de réflexions fécondes et d'un cadre d'actions pertinentes pour répondre à la demande nationale d'aujourd'hui et de demain. Notre idéologie passe d'abord par l'émergence d'un nouveau type de citoyen placé au centre de l'espace public (c'est-à-dire bien informé des enjeux de son temps), du développement et capable, par conséquent, de contribuer activement à la dynamique de construction nationale.

Cette nouvelle forme d'engagement traduit concrètement le concept de « la génération du concret » et doit se déployer suivant l'approche D.M.A.I.C : Définir Mesurer Améliorer, Innover, Contrôler. Notre Mouvement a plébiscité le concret dans les cœurs et dans les esprits et s'engage logiquement à suivre la voie salutaire tracée par Monsieur Karim Meïssa WADE pour placer définitivement le Sénégal sur les rails d'un pays émergent. C'est en cultivant en permanence les valeurs essentielles du travail, de la combativité, de l'esprit d'initiative allié à un sens élevé de la discipline et quête de l'excellence, que nous installerons définitivement notre pays dans le cercle des Nations prospères, débarrassées des avatars du sous-développement. C'est cela en réalité la finalité de tout projet de société répondant réellement aux aspirations profondes du peuple sénégalais.

Aider la Jeunesse du Concret à accomplir son objectif pour le Sénégal, c'est tout simplement s'aider soi-même car les réalisations et les grands projets sont au bénéfice exclusif de toutes les générations d'aujourd'hui et de demain.

7.Posté par gaye le 25/06/2009 17:37
karim wade est entrain d'agir avec toute la mesure de ses possibilités pour apporter des ressources aditionnelles à notre économie ,je lui souhaite bonne chance .son succes sera celui du sénégal

8.Posté par Alou le 25/06/2009 17:56
Et sa fortune à lui ? Monsieur le financier a gaspiller tout l'argent de ce pays pour une reunion de 2 jours. Maintenant on est à sec. Mais non, il va nous "aider", lui qui dit avoir une fortune apres seulement 6 années d'experience professionnelle dans une banque. Le sens des priorité, connait pas ?

9.Posté par salambaye le 25/06/2009 17:57
Dix Maliens en règle empêchés de rentrer à Paris
25/06/2009 Commentaires [ 24 ] E-mail Imprimer
Le 25 juin 2009 à l’aéroport de Bamako,
des ressortissants maliens ont été
empêchés de prendre l’avion de retour
pour la France, où ils résident. (Photo:
Air France)

RFI - Dix ressortissants maliens munis d'un récépissé les autorisant à séjourner en France ont été empêchés de prendre un vol d'Air France à Bamako en direction de Paris. Ces Maliens souhaitaient rentrer en France où ils sont établis. Les responsables de deux compagnies aériennes françaises, Air France et Aigle Azur, ont été entendues par les forces de sécurité.

Plusieurs ressortissants maliens qui repartaient en France où ils résident, ont été bloqués à l’aéroport de Bamako. Outre leurs passeports, ils ont présenté un récépissé de séjour en France, un document certes provisoire mais qui les autorisent à séjourner en France.

Ils étaient donc en règle mais en remplissant les formalités de départ, des responsables de deux compagnies, Air France et Aigle Azur, les ont empêchés de monter à bord, créant un petit remue-ménage dans le terminal.

Un responsable de l’association française des expulsés, présent sur les lieux, proteste énergiquement. Informées, les forces de sécurité sur place interpellent les deux responsables français des deux compagnies aériennes pour les entendre.

« Il faut que l'on respecte nos ressortissants »

On découvre alors que les récipissés de séjour en question étaient bel et bien valables mais les passagers débarqués n’embarqueront plus.

Ce jeudi 25 juin une réunion entre les responsables des deux compagnies aériennes et les autorités maliennes est prévue, il s’agira de tirer l’affaire au clair mais à Bamako, on tape déjà du poing sur la table : « Il faut que l'on respecte nos ressortissants » martèle un officiel malien.

Source: RFI - Article publié le 25/06/2009

10.Posté par Souja boy le 25/06/2009 19:22
Thiey Gassama leche cul Toronto nieweutina!!!!!!!

11.Posté par omega le 25/06/2009 21:57
gassama doul yak karime wade day fenn rek il ne cherche qu'a remplir ses poches

12.Posté par famille de victimes du naufrage du Joola le 26/06/2009 13:36
DES INTERETS ECONOMIQUES ET POLITIQUES DOIVENT-ILS BAFOUER LES DROITS DE L'HOMME ?
L'ARGENT PUBLIC des sénégalais pour PAYER UN POOL D'AVOCATS AFIN DE FAIRE ANNULER UNE PROCEDURE JUDICIAIRE EN FRANCE...... toutes les familles de victimes se battent pour OBTENIR LA VERITE ET LA JUSTICE.
En 2002, l'argent détourné, celui prévu pour les réparations du Joola a servi à réparer l'avion présidentiel au détriment du Joola faisant 2000 victimes (13 nationalités) la plus grande catastrophe maritime civile mondiale. On savait que le Joola coulerait un jour surtout après 5 grandes avaries en 2001 et sans l'avoir réparé. On savait qu'il ne pouvait plus naviguer mais on a envoyé plus de 2000 personnes à la mort. Tous du Président, son fils et les ministres le savaient....
Aujourd'hui, les autorités sénégalaises tentent également de détourner la vérité et la justice de ce drame depuis près de 7 ans en empêchant que les présumés responsables puissent s'exprimer et faisant pression auprès des autorités françaises. Les responsables connaissent la vérité ; celle que les familles de victimes de toutes nationalités veulent entendre.
une vidéo qui fait le tour du monde : merci à Me Daouda Seck http://www.24sn.com/Video-Affaire-du-Joola-Une-accablante-video-denoncant-l-irresponsabilite-du-gouvernement-senegalais-fait-le-tour-du_a529.html?PHPSESSID=66b6d35c527317611a8e9eaf139e4255
et un autre lien qui parle de cette tragédie : une autre vidéo sur youtube recherche joola justice ou le lien : http://www.youtube.com/watch?v=TF06z6QJOvk
et une marche des familles franco sénégalaise le 20 Juin 2009 à Paris pour montrer leur solidarité et leurs attentes : http://www.youtube.com/watch?v=Ap9G4CiEwoY
MERCI POUR LES 2000 VICTIMES

http://www.youtube.com/watch?v=Ap9G4CiEwoY

13.Posté par mousse le 26/06/2009 14:17
c est pas la peine d aller chercher loin......................les milliards que wade et famille on detournes...............peuvent servir............a renflouer les caisses de l etat..............le pays est ruine par wade..........................des milliards sont partis dans des paradis fiscaux................alors que le vaillant peuple souffe de tous lse maux..................

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State