Référence multimedia du sénégal
.
Google

Les autorités aéroportuaires saluent la suspension du mot d’ordre de grève de l’intersyndicale des travailleurs

Article Lu 1498 fois


Dakar, 23 juin (APS) - Les autorités de l’aéroport international Léopold Sédar Senghor de Dakar regroupées au sein d’un comité de crise, se sont réjouies lundi de la décision de l’intersyndicale des travailleurs de suspendre son mot d’ordre de grève suite à une médiation de Mahmoud Saleh, ministre conseiller à la présidence de la République.



Le directeur général de la météorologie nationale, Matar Ndiaye, porte-parole du comité, a toutefois accusé l’intersyndicale des travailleurs de l’aéroport de Dakar ‘’d’être à la solde des dirigeants de l’ASECNA".

‘’Nous ne nous laisserons pas divertir par un groupe de travailleurs de l’aéroport à la solde de la direction générale de l’ASECNA’’, a dit M. Ndiaye lors d’une conférence de presse donnée au salon d’honneur de l’aéroport de Dakar.

Selon Matar Ndiaye, l’objectif de la direction générale de l’ASECNA était de ‘’mettre a nu’’ le système de l’aéronautique civile sénégalaise.

‘’Heureusement, ce complot machiavélique de la direction générale de l’ASECNA a été déjoué par les autorités’’, a-t-il ajouté, précisant que ‘’ce complot qui visait, entre autres, à instaurer un climat délétère au niveau de la plateforme aéroportuaire, a lamentablement échoué’’.

Le porte parole du comité de crise de l’aéroport international Léopold Sédar Senghor estime que ‘’le seul tort’’ du Sénégal ‘’c’est d’avoir repris la gestion des activités aéronautiques nationales et d’avoir demandé un audit international relatif à la gestion des activités communautaires de l’ASECNA".

L’intersyndicale des travailleurs de l’aéroport international de Dakar avait déposé le 10 juin dernier un préavis de grève ‘’à effet immédiat’’, pour dénoncer la rupture du contrat particulier qui liait le Sénégal à l’ASECNA.

‘’Derrière ce préavis, il y avait tout un chronogramme dont l’objectif inavoué était le sabotage des installations aéronautiques, la paralysie générale de l’aéroport puis le transfert de la fibre océanique à Abidjan’’, a révélé Matar Ndiaye.

Au cours de cette rencontre avec les journalistes, il a réaffirmé le maintien du Sénégal au sein de l’ASECNA tout en exigeant ‘’plus de transparence et d’équité’’ dans la gestion de la structure.


Article Lu 1498 fois

Mardi 24 Juin 2008


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State