Référence multimedia du sénégal
.
Google

Les assises nationales vues par la Ca 2007 : Amener pacifiquement Me Wade à quitter le pouvoir

Article Lu 1214 fois

‘Une révolution populaire passive intelligemment conçue pour se débarrasser du régime de Me Wade’. Voilà ce que cherche le front Siggil Sénégal à travers les assises nationales. C'est du moins un des objectifs de la Ca 2007 qui soutient Moustapha Niasse.



La convocation d'Assises nationales qu'exige le front Siggil Sénégal vise, entre autres objectifs, le départ de Me Wade du pouvoir. La révélation est de Massène Niang, le porte-parole du jour de la Coalition Alternative 2007. Cette coalition qui s'est réunie hier sous la présidence de Moustapha Niasse, estime que la seule solution de se débarrasser du régime actuel qui a ‘installé la déchéance sociale dans le pays’ passe par les assises nationales. ‘Si dans un pays, les procédures démocratiques ne sont pas respectées comme c'est le cas au Sénégal avec un processus électoral truqué, la seule voie de salut reste le soulèvement populaire pacifique intelligemment mené avec tous les segments de la nation’, explique Massène Niang. Car, de l'avis de la Ca 2007, il est plus qu'urgent de se débarrasser du régime de Me Wade. Seulement, reconnaît-il, ‘ce régime a mis en place des jalons anti-résistance populaire, au point que les Sénégalais ne sont plus en mesure de changer l'ordre des choses’. Et c'est pourquoi les camarades de Moustapha Niasse tiennent aux Assises nationales avec ou sans le président de la République. ‘Nous n'écartons pas Me Wade à ces Assises nationales, mais nous refusons de lui donner la prépondérance du jeu pour éviter des blocages. S'il veut y prendre part, il devra se mettre à la même place que les autres. Et nous mettrons en place une structure de veille qui permettra de déjouer tous les subterfuges du pouvoir afin que nos schémas ne soient pas infiltrés pour nous détourner de l'essentiel’.
Au cours de ces assises nationales, poursuit le porte-parole de la Ca 2007, ‘c'est tous les segments de la société qui seront représentés. Nous ferons un diagnostic de la situation et des solutions de sortie de crise seront proposées. Si Wade accepte, il collabore et se plie à la volonté populaire. S'il refuse, il sera obligé de quitter le pouvoir, car ce sera l'exigence du peuple sénégalais’. Et c'est la raison pour laquelle, ‘le pouvoir qui est conscient des tenants et des aboutissants de ces assises nationales, ne veut pas en entendre parler. Le pouvoir est même gêné, car nous avançons inéluctablement vers ces assises’. La Ca 2007 affirme que le front Siggil Sénégal est même ‘surpris aujourd'hui par la manière dont les gens reçoivent et se retrouvent dans le diagnostic que nous faisons’. Le porte-parole du jour souligne que leur leader Moustapha Niasse qui a procédé hier ‘à l'analyse de la situation actuelle du Sénégal, a fait noter que le pays est dans le gouffre et que le régime libéral est en train de détruire le Sénégal’. Cette destruction, martèle Massène Niang, ‘ne concerne pas seulement notre industrie. Il y a aussi une destruction mentale du pays pour instaurer des anti-valeurs’.

Ainsi, les camarades de Moustapha Niasse se disent convaincus que les problèmes auxquels le Sénégal est confronté ont des solutions. Seulement, ajoutent-ils, ‘Me Wade et son régime ont montré qu'ils sont incapables de les résoudre. Donc il ne reste plus qu'à se débarrasser d'eux’.

Les souteneurs de NIASSE se préparent à des élections anticipées : ‘Maintenant tout peut arriver à tout moment au Sénégal’

La Coalition alternative 2007 qui avait porté la candidature de Moustapha Niasse à la présidentielle continue toujours ses actvités même si les élections sont derrière nous. C'est parce que, explique Massène Niang, ‘tout peut arriver à tout moment au Sénégal et la meilleure manière de ne pas se laisser surprendre au plan électoral, c'est de prendre les devants’. De là à dire que la coalition de Moustapha Niasse se prépare à des élections anticipées au Sénégal, il n'y a qu'un petit pas que Massène Niang a refusé de franchir par prudence. D'ailleurs, le porte-parole de la Ca 2007 annonce que la coalition, en marge des séminaires dans les régions, va lancer ‘un programme de massification et de redynamisation’.

S'ils tiennent tant à leur coalition, c'est parce que les souteneurs de Moustapha Niasse sont convaincus que la cassure de la Cpa a porté un coup dur à l'opposition aux dernières élections. ‘Wade n'a jamais osé aller aux élections du temps de la Cpa. C'est seulement quand celle-ci a éclaté qu'il s'est décidé à aller aux élections. Et à partir de ce moment, l'opposistion ne pouvait plus contrôler le processus électoral. Wade et son régime pouvaient alors installer tranquillement leur système de fraude qui a conduit à ce que nous avons vécu en février’.

Ainsi, pour éviter ce qu'ils appellent le coup de 2007, les souteneurs de Moustapha Niasse veillent au grain au sein de leur propre structure, la Ca 2007. ‘Mais notre objectif reste l'unité de l'opposition’, s'empresse de préciser Massène Niang. La Ca 2007 est composée d'un peu plus d'une dizaine de partis parmi lesquels l'Afp, le Rnd, le Pit, le Msu, l'Upas, Far-Yoon wi, le Pps, le Psp, le Pt, et la centrale syndicale Udts.

Georges Nesta DIOP
Source: Walfadjri

Article Lu 1214 fois

Vendredi 24 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State