Référence multimedia du sénégal
.
Google

Les armes non conventionnelles utilisées par Habib Sy et Aly Ngouille Ndiaye dans la conquête du fauteuil de maire

Article Lu 11909 fois


- COUPS DE FEU, ARMES BLANCHES, MATRAQUES ELECTRIQUES, BARRES DE FER, GOURDINS À LINGUERE

- Quatre balles réelles tirées à bout portant

- Après avoir assiégé les Abattoirs, Habib Sy comme dans les films Western


Quatre balles réelles tirées à bout portant, des armes blanches, des matraques électriques, des coups de gourdins, ont fait couler le sang à gogo dans la commune de Linguère où la tête de liste de la coalition « Sopi 2009 », Habib Sy et celle de Benno Siggil Sénégal, Aly Ngouille Ndiaye, ont engagé depuis des mois un combat à mort. Et la férocité des batailles rangées entre les deux camps a été telle qu’une victime a été sévèrement tabassée sur son lit d’hôpital, où elle « gisait » dans une mare de sang. Tout est parti des agissements de l’ex-députée libérale Ndèye Farma Niang qui, accompagnée d’un groupe lourdement armé, a investi un bâtiment où se réunissaient des partisans de l’ancien directeur du Crédit à la Bhs. Retour sur une soirée funeste qui laissera dans les annales des élections locales des marques indélébiles contre l’oubli.



Les armes non conventionnelles utilisées par Habib Sy et Aly Ngouille Ndiaye dans la conquête du fauteuil de maire
L’ex-députée Ndèye Farma Niang allume le feu

Ce que tout le monde craignait s’est malheureusement produit. En effet, le combat, par militants interposés, entre Habib Sy et Aly Ngouille Ndiaye a fait couler le sang dans la commune de Linguère. La déchirure est survenue hier, vers 17h 40, quand l’ex-députée Ndèye Farma Niang flanquée d’une meute de militants libéraux lourdement armés, a investi l’appartement dans laquelle des jeunes du quartier Hlm tenaient une réunion. Et quand tout ce beau monde, muni de gourdins, de matraques électriques, de barres de fer…, a fait irruption sur les lieux, où se trouvait la tête de liste majoritaire de Benno Siggil Sénégal, Aly Ngouille Ndiaye, l’ancienne parlementaire a sommé les occupants de vider le local. Motif : le bâtiment appartient à son mari. Masseck Seck tente de rappeler à l’ordre la responsable départementale des femmes libérales à qui il fait remarquer qu’en tant que locataire des lieux, il a la latitude d’y recevoir qui il veut. Mais c’était sans compter avec les nervis de Ndèye Farma Niang, qui ont abreuvé d’injures les jeunes trouvés sur place. Devant cette confusion, la réunion se termine en queue de poissons. Mais, c’est lorsque le chauffeur de l’adjointe au maire sortant, s’en est violemment pris à Aly Ngouille Ndiaye, en cherchant à cogner ce dernier avec une chaise, que les choses ont commencé à tourner au vinaigre. Au même moment, un autre jeune, présenté comme cousin de Habib Sy entre en jeu, en activant sa matraque électrique. Suffisant pour que les gorilles chargés d’assurer la sécurité de Aly Ngouille Ndiaye, piquent une colère noire et rouent de coups de gourdins le chauffeur de l’ex-députée. C’est le début d’une bataille rangée entre les deux camps.

Après avoir assiégé les Abattoirs, Habib Sy comme dans les films Western

Mis au parfum de la situation, Habib Sy, à la tête d’une armée de militants libéraux, prend d’assaut les rues de la ville puis assiège les Abattoirs, le quartier où habite le candidat de Benno Siggil Sénégal. Ici, le ministre des Transports et ses partisans prouvent qu’ils sont loin d’être des enfants de chœur. En effet, ils dégainent leurs armes et tirent à bout portant sur un véhicule appartenant à un des frères de Aly Ngouille Ndiaye. Ils déchargent quatre balles réelles sur la voiture. Au finish, on dénombre plusieurs victimes de coups de feu, d’armes blanches et de matraques électriques. Et comme si chacune des parties voulait en finir avec l’autre, les protagonistes ont poursuivi leur bataille jusque dans l’enceinte du Centre de santé Magatte Lo. Sur les lieux, un fait rarissime s’est produit. Car sur son lit d’hôpital où il « gisait » dans une mare de sang, un membre de la garde rapprochée d’Aly Ngouille Ndiaye a été sauvagement tabassé. Ce n’est pas tout, car les partisans du ministre des Transports se sont énergiquement opposés à toute prise en charge du blessé par le corps médical. Face à l’ampleur de la déchirure, la gendarmerie, qui a finalement réussi à rétablir l’ordre n’a pu que constater les dégâts. D’autant que son effectif très faible ne permet pas de s’interposer en cas d’affrontements entre les deux parties.

Daouda THIAM

Source: L'as

Article Lu 11909 fois

Jeudi 19 Mars 2009





1.Posté par paix le 19/03/2009 20:36
c'est vraiment triste pour mon pays, tout ca rien que pour etre elu, de grace pensez aux problemes des senegalais.

2.Posté par Pape Abdou le 19/03/2009 20:56
Svp épargnez nous de cette violence j'ai vécu 20ans à linguère et je l'ai quitté après mon bac ma famille vit la bas y'a jamais eu de violence je lance un appel solennelle à tous les linguèrois de ne pas se laisser emporter par ces politiciens ils valent même pas la peine de transpirer jusqu'à en arriver à se tirer des balles réelles faites gaffe c'est pas les fils de Habib Sy ni De Aly Gouille qui vont se battre ne vous faites pas manipulez restez chez vous et allez votez le dimanche pour le programme qui vous convient la violence c'est l'arme des faibles à linguère bènne boppe la kènne mounoukko khare niare c'est dommage qu' on soit arrivé là.

3.Posté par ouzin le 19/03/2009 21:05
c'est vraiment triste!!!!!
tout ca pour le pouvoir et le xaliss!!!

4.Posté par domou Geo le 19/03/2009 21:40
Je demande à tous les fils de Guinguinéo de voter pour Mr Souleyemane Ndéné Ndiaye car il est l'un des rares maires qui méritent d'etre réélu et moi qui vous parle je ne l'ai jamais vu physiquement mais il a eu à faire de réalisations concretes qu' aucun autre maire de cette ville.
Donc Jules je vous souhaite du fond mon coeur une victoire sans bavure au soir du 22 mars 2009 .

5.Posté par alain le 19/03/2009 23:04
le pays a bascule dans la violence.....................dans ces elections locales...........comment seront les elections presidentielles de 2012............les gens s entireront dans les rues.............c est ca le regne de ce vieillard.................qui a fait sombrer le peuple dans la violence..................

6.Posté par justo le 20/03/2009 09:07
faut pas oublier que Habib est un esclave (diam la).

7.Posté par LINGUEROIS le 20/03/2009 09:43
C est vraiement triste, du jamais vu tabasser qq un sur son lit d hopital. Ce criminel de Habib doit etre poursuivi pour delit de non assistance de personne en danger. Il sait que la bataille est perdue, il n a que la violence comme argument. Linguerois et lingueroises soyons plus que vigilants et unis c notre avenir qui se joue dimanche.
VOTEZ ALY NGOUILLE NDIAYE

8.Posté par militante le 20/03/2009 12:01
Habib Sy amnga loladoy; méchant, sournois. Le djolof n'a jamais failli devant l'histoire. Il faut sanctionner Habib et son équipe pour 'inscrire dans l'échiquier des royaumes gardant toujours sa dignité face à la déconstruction des structures et de la réalité sociale. Habib Sy contre Aly Ngouille Ndiaye, Habib veut prendre la revanche du passé. Mais Mbékhit lokka foot mou khègne. C'est pas issu dans notre terroir du Djoloff que tu vas prendre la revanche de tes arrières grands parents. Tu as divisé les libéraux de Louga, de écartant de coté les hommes compétents, crédibles et légitimes. C'e qui t'arrive à Linguère n'est que le retour du baton. Ressaisis toi et va demander pardon à tous les gens que tu as comploté et compris leurs carrières politiques gratuitement. sinon la sanction de Dieu est plus douloureuse.

9.Posté par Fit le 20/03/2009 12:11
Jeunes de la banlieue, où sont les 24 000 emplois que Wade Ubu et sa famille vous avez promis?
Le temps du réveil à sonné. Pikine, Guédiawaye, Thiaroye, Rufisque, Parcelles, Yeumbeul, Keur Massar.... levez-vous ! Dites NON à Wade.
Les elections du 22 constituent un référandum à 2 questions :
Voulez-vous que Wade continue à vous prendre pour des imbéciles ?
Voulez-vous que son Gordjiguen et voleur de fils K'rim soit votre président ?
NON ! NON ! 1000 fois

10.Posté par NDIAWS le 20/03/2009 12:53
habib sy est un assassin , n'est pas lui qui avait appelé à briser la plume de latif coulibaly

11.Posté par deug le 20/03/2009 13:26
Depuis un certain temps la presse donne des informations non vérifiées souvent donc fausses. Pour cela je suis trés prudent avec les articles mais je condamne la violence.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State