Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



Les Sénégalais d’Autriche demandent plus de considération

L’Etat doit renforcer ses moyens afin d’assister nos compatriotes se trouvant à l’étranger. C’est la conviction de Maïmouna Sacko, émigrée qui tenait un point de presse sur les difficultés des Sénégalais, en Autriche. Ces derniers veulent plus de considération.



Les Sénégalais d’Autriche demandent plus de considération
Selon elle, les Sénégalais vivant dans ce pays demandent de plus de reconnaissance de la part de leur patrie. En effet, les 200 personnes qui sont recensées demeurent pour des « laissés pour compte ». « Nous sommes vivons dans ce pays sans l’assistance de nos autorités », raconte-elle. Cette situation s’explique, à l’en croire, par l’absence d’une ambassade en Autriche. Mlle Sacko a décidé de se mettre dans les rangs de l’Alliance pour la république (Apr) de Macky Sall, lors de la dernière campagne pour l’élection présidentielle. Depuis, elle devient la porte-parole de ses compatriotes qui revendiquent une ambassade pour mieux vendre la destination Sénégal dans ce pays. Après sa participation à l’élection présidentielle au Sénégal aux côtés de la Coalition « Macky 2012 », elle continue la mobilisation des Sénégalais se trouvant en Autriche soutenir l’action du chef de l’Etat. « C’est pourquoi, nous estimons que le président de la République doit tout faire pour répondre aux nombreuses attentes des Sénégalais », avance-t-elle. Maïmouna Sacko, qui travaille dans le secteur de la santé en Autriche se dit convaincue des idées que véhicule l’actuel président de la République pour le changement profond de la politique du Sénégal menée jusque-là. Elle soutient qu’il est possible de tisser un partenariat gagnant-gagnant entre les deux pays. « Une telle décision permettrait aux compatriotes de nouer des partenaires avec des hommes d’affaires autrichiens afin d’investir au Sénégal », déclare-t-elle. Selon elle, « plusieurs opportunités s’offrent souvent à nous, sans que nous ayons la possibilité de les exploiter, faute d’interlocuteurs ». Maïmouna Sacko déplore les conditions difficiles de trouver un papier administratif ou de voter à l’occasion des élections. Ces derniers sont obligés de se rendre à Paris ou Berlin pour y faire toutes démarches.
La responsable de l’Apr en Autriche adhère à la politique du président de la République dans sa lutte contre les biens mal acquis et la corruption, même si pour elle, la préoccupation majeure du Sénégal demeure l’emploi des jeunes auquel il faut s’attaquer. Maïmouna Sacko soutient qu’au moment où la demande sociale est de plus en plus pressante, il faudra donc poser les jalons dès à présent.

SOLEIL Cheikh M. COLY

Lundi 7 Janvier 2013



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >







Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés