Référence multimedia du sénégal
.
Google

Les Niassènes prient au Fouta pour l’Oci

Article Lu 1737 fois


L’idéologie islamique et la croyance en un seul Dieu a été magnifié sur les bords du fleuve au fouta, avec l’ouverture officielle de la grande mosquée Ibrahima Bérété, par Mawlana Cheikh Ould Khairy, le disciple mauritanien de Cheikh Al Islam Baye Niasse. C’était le vendredi dernier à Podor. Arrivé la veille, le saint homme à la tête d’une importante délégation, a magnifié les relations sénégalo-mauritaniennes, lors de sa conférence tenue au domicile de feu Boubou Sall, premier maire de Podor, en présence du Préfet du département, M. Bouye Amar, du Maire de la commune, M. Oumar MBengue, des autorités mauritaniennes venues pour la circonstance et de tous les talibés que compte Baye Niass au fouta. Une cérémonie riche en couleurs qui a débuté avec des versets coraniques maîtrisés par des talibés du cheikh, suivis de longues prières pour la réussite du sommet de l’Organisation de la Conférence Islamique que le Sénégal va abriter au mois de mars prochain . La visite du saint homme aura permis aussi à son talibé Ibrahima Diallo, (commissaire de police et réfugié mauritanien) de revenir sur l’audience de Baye Niass de par le monde et surtout en Mauritanie où des milliers de maures croient en lui et à leur tête l’hôte de Podor Cheikhoul Khairy. Ibrahima Diallo en un sujet maîtrisé fera savoir que l’islam développe chez les hommes le sens de la responsabilité « pour atteindre la collectivité qu’ils forment ». Il fera un large tour sur le sens que donne l’islam à la cœxistence pacifique entre les gens « et que des chefs religieux de chaque époque, de chaque civilisation ont établi certaines règles de conduites en ce sens ». Dieu fera-t-il remarquer a sa marque propre révélé par l’islam, il est non seulement transcendant et immatériel, au-delà de toute perception physique, mais il est aussi omniprésent et omnipotent. Au Sénégal comme en Mauritanie d’où l’islam nous est parvenu, « la sainte religion affirme l’égalité originelle de tous ». C’est en cela que le cheikh, mauritanien dans un large développement va s’appesantir. Il s’est réjouit « de deux pays, un même peuple, liés par une même religion, la réussite de nos relations s’en sera que davantage plus excellente ».

Cheikh Ould Khairy a dans sa conférence, rassuré « les réfugiés mauritaniens vivants au Sénégal et dont le retour ne fait plus l’ombre d’un doute ». Il fera part à l’assemblée de la disponibilité de « l’actuel Président Mauritanien dont le père était un talibé de Baye Niass et qui est lui aussi talibé tidiane...le retour de nos compatriotes est l’une des principales préoccupations des autorités mauritaniennes ». Toujours abordant le virage actuel des autorités de son pays concernant les droits de l’homme, le cheikh a aussi parlé de l’abolition de l’esclavage en mauritanie.

Le préfet de Podor a quant à lui magnifié le cadre de la cérémonie et s’est réjouit de « de connaître sur Baye Niass plus que je ne connaissait ». A quatorze heures, la cérémonie officielle de l’ouverture de la mosquée Ibrahima Bérété, fût faite et c’est Mawlana Cheikh Ould Khairy qui y a dirigé la prière du vendredi . Dans son homélie le saint homme a beaucoup insisté sur le sens du pardon.

Source: Le SOleil

Article Lu 1737 fois

Vendredi 29 Février 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State