Référence multimedia du sénégal
.
Google

Les « Lions » héritent de la France en quarts de finale

Article Lu 1470 fois


Les « Lions » héritent de la France en quarts de finale
Les deux représentants africains au Mondial de Beach soccer se sont évités pour les quarts de finale qui se disputent aujourd’hui, sur la célèbre plage de Copacabana. Le Sénégal et le Nigeria ont terminé en tête de leur poule respective et croisent dans l’ordre la France et l’Uruguay.

Les « Lions » du Beach soccer ont magistralement couronné leur parcours dans le Groupe C du Mondial de football de plage qui se déroule à Rio de Janeiro, en venant à bout hier de l’Italie (6 - 5 après prolongations). Une 3è victoire en autant de sorties (après le Japon et l’Uruguay) qui permet aux partenaires de Mamadou Diallo, le capitaine d’équipe et ex globe-trotter du foot national, de conforter leur position en tête de leur poule avec 9 points. Un doublé de Gomis Mbengue et un autre de Pape Koukpaki (qui devient du coup, le meilleur buteur de l’épreuve avec 6 réalisations) ajoutés à un but de Badiane Mbengue et à un autre de Modou Thioune, ont eu raison des Azzuris.

Grâce à cette grosse performance, les protégés de Amadou Diop « Boy Bandit », l’entraîneur, gagnent le droit de rencontrer la France, 2è du Groupe D derrière le Nigeria, cet après-midi en quarts de finale. Une affiche bien prestigieuse qui n’est pas sans rappeler une autre rencontre d’une autre coupe du monde de foot « traditionnel » cette fois, à Séoul, en 2002. Même si les contextes et les enjeux ont changé, les « Lions » de Amadou Diop voudront faire aussi bien face aux « Bleus » d’Eric Cantona que l’équipe de Metsu face à celle de Roger Lemerre au Mondial asiatique. C’est ce qui transparaît, en tout cas, dans les propos de Gomis Mbengue, double buteur hier contre les voisins italiens de leurs adversaires du jour. « Trois victoires en trois matches, cela montre que nous sommes ici pour gagner. Nous sommes prêts à aller jusqu’au bout et pourquoi pas remporter le tournoi », a-t-il déclaré sur le site Internet de la Fifa. C’est vrai qu’on n’attendait guère les Sénégalais qui en sont à leur première expérience mondiale en beach soccer, à pareille fête. Et comme d’autres « Lions », en 2002, en Corée et au Japon, ceux du foot de plage sont « très fiers de cette place en quarts de finale, car nous donnons une bonne image de notre football et de notre pays », a soutenu hier Gomis Mbengue.

Alors, toujours plus haut ? C’est tout ce que visent Mamadou Diallo et compagnons face à une expérimentée équipe de France avec des joueurs ayant évolué dans le championnat d’élite de l’Hexagone comme le portier Aubry ou Pérez, et un titre d’ancien champion du monde. Mais les vice-champions d’Afrique sénégalais peuvent légitimement rêver de faire autant que le Nigeria, champion d’Afrique, vainqueur en match de groupe de la France, après les tirs au but. Les « Beach eagles » nigérians, eux affrontent l’Uruguay, 2è du Groupe C du Sénégal.

Amadou Diop, entraîneur national : « Nous ne sommes qu’une surprise »

« Nous sommes ici pour apprendre et rien d’autre. Nous n’aurions jamais imaginé en arriver là avant le tournoi. Mais nous ne sommes pas devenus des favoris, nous ne sommes qu’une surprise. On savoure chaque petit instant de bonheur ».

Le tableau des quarts de finale d’aujourd’hui

Espagne - Mexique

Brésil - Portugal

Sénégal - France

Nigeria - Uruguay

Source: le Soleil

Article Lu 1470 fois

Jeudi 8 Novembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State