Référence multimedia du sénégal
.
Google

Les « Lions » déjà en plein dans le match face au Mozambique

Article Lu 1424 fois

Les “ Black Mambas ” de Mozambique ont relancé l’intérêt de la course à la qualification à la CAN 2008 dans le Groupe 7 à la faveur de leur victoire (3 – 1) sur le Burkina. Le Sénégal toujours leader avec 2 points d’avance, est désormais dans la ligne de mire des lusophones. De leur camp d’entraînement au Malawi, les “ Lions ” pensent déjà à la prochaine échéance qui les mettra face à leurs dauphins, le 17 juin à Maputo. Une sorte de “ finale ” du Groupe 7.



Les « Lions » déjà en plein dans le match face au Mozambique
Déjà en plein dans le match Mozambique – Sénégal du 17 juin à Maputo ! Quarante-huit heures après le nul ramené de Mwanza face au “ Taifa stars ” (1 but partout), Henri Kasperczak, le sélectionneur national polonais des “ Lions ” du Sénégal, s’est montré fidèle à ses principes : prendre les matches les uns après les autres et préparer le prochain en fonction des enseignements du précédent. Aussi, a-t-il reconnu, hier à Lilongwe (Malawi) où son équipe est en camp d’entraînement pour une dizaine de jours, ce que tout le monde avait retenu de la rencontre de la 4ème journée, samedi dernier face à la Tanzanie : pour l’essentiel, son équipe a joué en deçà de sa valeur. “ Il faut corriger ces impairs avant le match contre le Mozambique ”, a-t-il ajouté.

C’est justement l’objectif de ce camp d’entraînement à Lilongwe, ponctué d’un match de “ recentrage ” et de “ remise en place ”, dimanche prochain à Blantyre, face à l’équipe nationale du Malawi qui prépare la venue du Maroc, le 16 juin (Groupe 12). A raison d’une séance d’entraînement par jour à compter d’aujourd’hui, il s’agira pour le staff technique des “ Lions ” de rectifier le tir. “ Il ne faudra pas se contenter d’une mi-temps ”, a déclaré Kasperczak à la presse sénégalaise présente à Lilongwe. Il pensait naturellement aux deux visages offerts par son équipe contre les “ Taifa stars ”. Empruntée en première mi-temps, elle ne s’était approchée de son niveau habituel de jeu qu’après la pause avec l’arrivée au milieu de terrain, d’Ousmane Ndoye. Ce qui avait permis au Sénégal, mené depuis la 18ème minute sur un but de Nizar Halfani, de revenir au score à la 72ème minute par Demba Bâ qui étrennait ainsi sa première sélection nationale. Sur une passe lumineuse d’Ousmane Ndoye, justement. Kasperczak a raison de dire que “ ce n’est pas toujours évident quand on joue à l’extérieur de revenir à la marque ”. Mais, cela prouve tout de même que son équipe, à défaut d’être conquérante, a des ressources surtout mentales et psychologiques.

Ce qui lui sera de la plus grande utilité lorsqu’il faudra aller défier les “ Black Mambas ” du Mozambique, chez eux, le 17 juin. Et pour cause, ces lusophones qu’on considérait comme quantité négligeable, comme faire-valoir et qui n’avaient pratiquement rien fait pour qu’il n’en fût pas ainsi, se sont découverts de nouvelles ambitions depuis que, lors de la 3ème et dernière journée du parcours aller, ils sont allés décrocher le nul à Ouagadougou, au Burkina, où, au tour précédent, les “ Lions ”, grands favoris du Groupe 7, s’étaient inclinés (0 – 1). Lanterne rouge depuis le début des éliminatoires et leur défaite d’entrée (0 – 2) à Dakar, les “ Black Mambas ” ont été les grands bénéficiaires de la 4ème journée marquant le début des matches retour. Larges vainqueurs du Burkina Faso, 2ème favoris derrière le Sénégal (3 buts à 1), ils ne rêvent plus que de faire subir le même sort aux “ Lions ” dans moins de quinze jours. Ce qui les propulserait aussitôt au sommet du Groupe 7 (avec 8 points contre 7 au Sénégal) et constituerait un gros pied de nez aux favoris.

Pour motiver quelqu’un, on trouverait difficilement mieux. Surtout qu’en plus du challenge sportif, les Mozambicains ont un autre compte à régler avec le Sénégal. Et c’est Mbaye Ndoye, le président de la fédération lui-même, qui avertit “ les Mozambicains pourraient être tentés de se venger du mauvais traitement que nous leur avons infligé à Dakar ”. En effet, les premiers adversaires des “ Lions ” dans les éliminatoires de la CAN “ Ghana 2008 ”, de l’aveu même du président de la FSF, avaient été “ logés dans un hôtel qui n’avait pas d’électricité ” et qui “ n’avait plus accueilli de délégation sportive depuis belle lurette ”. En plus, ils avaient estimé que côté restauration, la partie sénégalaise ne leur avait assuré que le strict minimum, pour ne pas dire moins.

Alors, le sélectionneur des “ Lions ”, Henri Kasperczak, n’est pas loin de la vérité quand il présente ce Mozambique – Sénégal du 17 juin comme “ la finale du Groupe 7 ”. En fait, après, il restera toujours un match pour chacune des 2 équipes, en septembre : les “ Lions ” à Dakar contre le Burkina et les “ Black Mambas ” en déplacement en Tanzanie. Mais l’équipe qui se sera imposée à Maputo aura fait un pas important vers la phase finale. On peut dire qu’elle aura entre les mains les trois quarts du ticket en jeu. Dans tous les cas, un match, on le joue pour le gagner. Telle a toujours été la conviction de Kasperczak qui, soit dit en passant, avait jusqu’ici voulu éviter de faire du Sénégal – Burkina de l’ultime journée la finale du Groupe. Pour cela, il aurait fallu à ses troupes de s’imposer d’abord à Mwanza puis à Maputo. Elles n’ont pu le faire samedi dernier. Le pourront-ils le 17 juin ? On verra bien. Mais, ce dernier match des “ Lions ” en déplacement promet d’être plus dur que celui d’il y a 3 jours. Car, de l’avis même d’un membre de l’encadrement rapproché de l’équipe du Sénégal, “ le Mozambique est qualitativement supérieur à la Tanzanie ”. Et comme il y a tous ces “ contentieux ” susmentionnés qui viennent ajouter du piment aux retrouvailles de Maputo, les “ Lions ” ont tout intérêt à montrer un bien meilleur visage que celui affiché à Mwanza contre les “ Taifa stars ”.

Les résultats de la 4e journée

Groupe 1 : Côte d’Ivoire – Madagascar : 5 – 0

Groupe 2 : Mauritanie – Egypte : 1 – 1 ; Burundi – Botswana : 1 – 0

Groupe 3 : Niger – Lesotho : 2 – 0 ; Ouganda – Nigeria : 2 – 1

Groupe 4 : Soudan – Maurice : 3 – 0 ; Tunisie – Seychelles : 4 – 0

Groupe 5 : Liberia – Cameroun : 1 – 2 ; Rwanda - Guinée équatoriale : 2 – 0

Groupe 6 : Erythrée – Angola : 1 – 1 ; Swaziland – Kenya : 0 – 0

Groupe 8 : Cap-Vert – Algérie : 2 – 2 ; Guinée – Gambie : 2 – 2

Groupe 9 : Sierra Leone – Togo : 0 – 1 ; Bénin – Mali : 0 – 0

Groupe 10 : Ethiopie – RD Congo :1 – 0 ; Namibie – Libye : 1 – 0

Groupe 11 : Afrique du Sud – Tchad : 4 – 0 ; Zambie – Congo : 3 – 0

Groupe 12 : Maroc – Zimbabwe : 2 – 0


B.K.N.
Source: Le Soleil

Article Lu 1424 fois

Mardi 5 Juin 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State