Référence multimedia du sénégal
.
Google

Les Etats-Unis n'en ont pas fini avec la question raciale

Article Lu 11245 fois

L'arrestation injustifiée d'un professeur noir de Harvard - qui forçait sa porte pour rentrer chez lui - a réveillé la question raciale aux Etats-Unis. Barack Obama regrette les «contrôles disproportionnés» envers les Noirs et les Hispaniques.



Les Etats-Unis n'en ont pas fini avec la question raciale
C'est l'histoire d'une arrestation aux Etats-Unis, racontée dans le New York Times, qui aurait pu passer inaperçue. Sauf que le policier est blanc et que l'interpellé est prof à Harvard... et noir.

Ce 16 juillet, Henry Louis Gates Junior est en train d'essayer de rentrer chez lui lorsqu'il se fait arrêter par un policier du commissariat de Cambridge, dans le Massachusetts.

De retour d'un voyage en Chine, cet éminent professeur de l'université de Harvard, justement spécialiste de l'histoire du racisme et de la ségrégation, doit forcer sa porte d'entrée à cause d'une serrure bloquée. Son chauffeur de taxi, noir également, lui vient alors en aide à coup d'épaule. Pensant qu'ils vont commettre un cambriolage, une femme de ce quartier bourgeois avertit la police. L'appel fait mention de «deux grands Noirs» munis de sacs à dos.

L'affaire ressemble jusque là à un simple zèle de «bon voisinage» mais Gates commence à voir rouge lorsque les policiers l'emmènent au poste. Selon ces derniers, le professeur aurait refusé de décliner son identité en s'exclamant: «Voilà comment on traite les Noirs aux Etats-Unis!» Le principal concerné affirme à l'inverse qu'il a bien montré ses papiers avant de crier au délit de faciès.

La police s'excuse, Obama s'indigne

Heureusement pour lui, Henry Louis Gates est haut placé et il peut ressortir du commissariat quatre heures plus tard. Le New York Times révèle que Charles Ogletree, autre célèbre professeur à Harvard et mentor du président Obama au début de sa campagne, est intervenu. Gates aurait dû comparaître le 26 août pour «trouble à l’ordre public», mais la police a préféré abandonner les poursuites, qualifiant l’incident de «malheureux et regrettable».

Cependant, l'affaire s'ébruite et c'est l'épineux problème de la question raciale aux Etats-Unis qui revient sur le devant de la scène. Le professeur Gates regrette alors que «les seules personnes qui vivent dans un monde post-racial» soient «les quatres habitants» de la Maison Blanche.

L'habitant de la Maison Blanche en question s'est exprimé sur l'affaire hier mercredi, condamnant l'attitude «stupide» des policiers. Il a regretté que les Noirs et les Hispaniques soient interpellés de façon disproportionnée. L’affaire du professeur Gates «est le signe que la race reste un facteur important dans la société», a déclaré Barack Obama. Et d'ajouter: «Cela n’entame en rien les progrès incroyables qui ont été faits. J’en suis ici la preuve.»

Tentant de dédramatiser la polémique, le président américain a plaisanté en imaginant ce qu'il se passerait s’il tentait d’entrer par effraction à la Maison Blanche. «On me tirerait dessus», a-t-il lancé.

Source Sununews.com

Article Lu 11245 fois

Samedi 25 Juillet 2009





1.Posté par I'am Proud to be Black ........ le 25/07/2009 13:24
Black 4 ever evry where...........

2.Posté par Moussa le 25/07/2009 13:37
c'est une question difficile à éradiquer

3.Posté par lolou le 25/07/2009 14:53
les noirs sont et seront toujours dans la merde

4.Posté par ali le 25/07/2009 15:57
C'est Obama lui meme qui moins d'un mois vous disait "d'arreter de pleurer et d'etre des hommes...." Que tout se que l'on peu faire en tant qu'africain c'est pleurer...Chose pas tout a fait faux....Mais il y a des forces tapis a l'ombre qui nous empeche d'acceder a nos buts....Parmis eu le racisme.....Et c'est sois disant n'antis noir quand ils vivent dans un tout peu d'opulence oublie qu'ils sont encore noire......Le monde dans le quel nous vivons et un tout petit peu plus complex que les cliches simple au quel on veu nous faire croire..... i.e "l'homme noire est tout simplement paraisseux...etc...."..... Le monde ne serait pas la ou il est sans l'apport de l'homme noire.... Le monde industriel fonction aujourdhui grace a nos resources qu'ils viennent vole avec l'accord de nos corrompus homme politiques qui sont en connivence avec le genre de Sarkos et compagny .....donc dire tout simplement car vous etes faible on peu vous violer et c'est de votre faute de me tenter et une chose trop facile....

5.Posté par Ching Park le 25/07/2009 18:13
L'homme noir est vraiment fatigue, le racisme est partout il faut vivre en Coree du Sud pour constater les plus racistes au monde. Dans les subway si tu es noir les coreens refusent de s'asseoir a cote de vous meme s'ils resteraient debout. Et pourtant c'est un Coreen Bang Ki Moun qui est actuellement le Secretaire General des Nations Unies.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State