Référence multimedia du sénégal
.
Google

Le tunnel de Soumbédioune réceptionné d’ici quelques jours

Article Lu 1833 fois

Face à la vague de critiques suscitée par le tunnel de Soumbédioune réalisé par leur entreprise les responsables de CDE ont rompu le silence lors d'un point de presse ce vendredi et promis une reception prochaine de l'ouvrage



Le tunnel de Soumbédioune réceptionné d’ici quelques jours
Le tunnel de Soumbédioune sera réceptionné d’ici quelques jours, ont assuré ce matin au cours d’un point de presse les responsables de la direction de Cde, l’entreprise chargée de la réalisation de l’ouvrage qui fait tant de polémiques, la presse sénégalaise notamment ne manquant pas de tirer la sonnette s’alarme sur des disfonctionnements notés ça et là.

« L’Etat n’a pas encore réceptionné les travaux parce qu’il fallait attendre la fin de l’hivernage pour déceler les dégâts et les réparer avant la réception définitive », a expliqué le directeur général de l’entreprise Rassene Chémali.

La réception de l’ouvrage qui anime tant les débats a été rendue public par le ministre des infrastructures Karim Wade lors de son passage ce jeudi en séance plénière de vote du budget de son département devant les députés.Karim Wade avait informé la représentation parlementaire après que plusieurs députés se soient inquiétés des anomalies décelés dans le tunnel que « de toute façon l’ouvrage n’a pas encore été réceptionné par l’Etat ».L’entreprise qui procède actuellement à des travaux sur l’ouvrage sis à la Gueule Tapée, s’est expliquée au cours de cette rencontre sur la raison de la réouverture du chantier consécutif aux incidences que l’hivernage passé a eu sur le tunnel et qui justifient depuis un certain temps la descente d’équipes de Cde sur le terrain.Dans sa communication le Directeur Général Rassene Chémali est longuement revenu sur les défaillances notées dans les travaux de ce tunnel et causées par les fuites d’eau qu’il a jugé inhérentes à tout ouvrage de ce genre surtout quand celui-ci se trouve dans une zone d’eau comme la Gueule tapée où l’eau est à 1,5 m de profondeur.

Pas de fuites d’eau mais des ruissellements

Pour le directeur général de l’entreprise, les travaux actuellement en cours ne sont pas dus à des fuites d’eau comme annoncées par la presse mais à des ruissellements. « Il ne s’agit pas de fuites mais de ruissellement d’eau », a-t-il précisé, ajoutant que de toute les façons, « cette fuite d’eau n’a pas d’incidence majeure sur la stabilité du tunnel » qui est le premier construit au Sénégal.

Le Directeur d’exploitation Cheikh Sarr a lui axé son intervention sur les questions de sécurité. Pour lui, ces travaux qui ont duré deux ans ont répondu aux normes de construction modernes en vigueur dans les BTP. Se voulant plus précis, il souligne que la dalle de ce tunnel repose sur trois points avec des matériaux adaptés à l’eau, ce qui selon lui témoigne de la stabilité de ce bijou. « Nous avons pris toutes les mesures de sécurité au niveau technique », a rassuré Cheikh Sarr qui a détaillé le dispositif de sécurité qui entoure cette infrastructures qui a animé les débats lors du passage du ministre des infrastructures Karim Wade devant les députés jeudi dernier.

Un dispositif de sécurité à toute épreuve

Le tunnel de Soumbédioune qui est construit sur une zone hostile bénéficie de tout l’arsenal sécuritaire a informé le directeur d’exploitation de Cde. « A l’intérieur, des caniveaux sont érigés pour récupérer les eaux de pluies qui sont déversées dans l’océan à l’aide d’une station de pompage qui fonctionne en permanence », a expliqué Monsieur Sarr. Le directeur de l’exploitation de l’entreprise a également informé de l’existence d’un « local technique occupé d’écrans de supervision en liaison avec huit (8) caméras rotatives » pour une surveillance directe et efficace, ce qui selon lui fait de ce tunnel « un outil de performance et de qualité ».

Les responsables ont évalué le coup global des travaux de ce tunnel qui s’élève à 11 Milliard TTC. Le tunnel a été construit dans le cadre du programme infrastructures routières mis en place par l’Agence national de l’organisation de la conférence islamique (Anoci).

Abdoulaye GAYE
Source Sununews.com



Article Lu 1833 fois

Samedi 14 Novembre 2009





1.Posté par galsn le 14/11/2009 21:51
voila le résultat du travail d'un imbécile

2.Posté par DIAGNENARES le 14/11/2009 23:58
CHERS COMPATRIOTES IL EST TEMPS DE VOIR LES CHOSES AU CLAIR . DIEU SUPPORTE TOUJOURS LA VERITE . REFLECHISSONS UN PEU A UN PRESIDENT QUI SE DIT MUSULMAN QUI PREFERE A INVESTIR DES CENTAINES DE MILLIARDS SUR DES STATUS AU LIEU DE BATIR UNE GRANDE MOSQUEE COMME L'A FAIT HASSAN 2 DU MAROC OU MEME LE CHRETIEN HOUPHETE BOIGNEY DE COTE D'IVOIR AVEC SON EGLIGE. LE TEMPS OU LES SENEGALAIS NE MANGENT PAS LEUR FAIM LES HOPITAUX SANS MEDICAMENTS SANS ELECTRICITE ET UNE MISERE TOTALE REGNE PARTOUS DANS LE PAYS JE M'ADRESSE A VOUS LES CHEFS RELIGIEUX C' EST DIEU LE TOUT PUISSANT QUI VOUS A MIS DEVANT LE PEUPLE TOUT EN ETANT NOS GUIDES VERS LE ET AUTRES . C'EST LE TEMPS DE SE LEVER ET DIRE NON A WADE ET SES PROFITARD ET SES CAIMANS MALHONNETES...
JE VOUS REMERCIE

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:44 Pénurie d’eau à Dakar : la véritable raison…

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State