Référence multimedia du sénégal
.
Google

Le soupçonnant de fumer du chanvre indien : Un vigile agresse un étudiant et se retrouve à l’hôpital

Article Lu 1735 fois

C’est l’histoire de l’arroseur arrosé entre le vigile en service au Coud et l’étudiant soupçonné d’être un fumeur invétéré de chanvre indien. Pour cause, le vigile en colère s’est déchargé dans une vitre qui lui a occasionné de profondes blessures au bras. Conséquence : il a été acheminé à l’hôpital pour des soins.



Vers les coups de 15 h, hier, une dispute a éclaté entre un groupe d’étudiants et des vigiles appartenant à la brigade mobile du Coud. A l’origine du conflit, selon des témoins qui ont assisté à la scène, le refus catégorique d’un groupe d’étudiants majoritairement délégués de faculté et des étudiants qui subissent des examens, de se laisser fouiller au corps par les vigiles qui n’avaient pas en leur possession un mandat de perquisition. Selon Birame Faye, un étudiant en licence de droit qui a assisté à la scène, ‘un vigile est passé devant eux et a soupçonné le groupe de fumer du chanvre. Puis, il a appelé au téléphone ses autres collègues. L’un d’eux, lorsqu’il est arrivé, a voulu fouiller un de nos copains. Ce que nous avons refusé. Le vigile est entré dans une colère noire. C’est ainsi qu’il s’est mis à proférer des menaces et à casser tout sur son passage. Il a détruit un lampadaire, la table d’un commerçant et a cassé trois vitres de la salle de télévision. Il s’est blessé tout seul’, raconte-t-il. Une version confirmée par les autres étudiants qui voulaient en découdre avec les vigiles, n’eût été l’intervention de bonnes volontés. Pour ces derniers, la brigade mobile de sécurité mise en place par le chef de la sécurité du Coud, l’inspecteur Bouna Fané est la cause du ‘bordel’ à l’Université. Ils accusent les vigiles de consommer du chanvre et de cambrioler leurs chambres. ‘On n’a pas besoin de cette sécurité-là. Il y a beaucoup de vandales parmi eux. Et la sécurité est absente quand on a besoin d’elle’, fulmine Doudou Ndiaye, délégué de la Faculté des lettres pour qui cette affaire d’agression d’un étudiant par un vigile ne passera pas impunie. Aussi envisage-t-il de poser, en concert, avec les autres délégués de fac, le problème des vigiles qui ‘oppriment’ les étudiants lors de la réunion-bilan avec les autorités du Coud prévue cette semaine.
Le chef de la sécurité du Coud a été, aussi, sévèrement critiqué par les étudiants qui l’accusent d’orchestrer la médiatisation à outrance des saisies de chanvre indien en leur donnant l’ampleur qu’elles n’ont pas. ‘Tout ce bruit sur la drogue est une mise en scène de Fané pour obtenir une promotion’, accuse l’un d’eux qui reconnaît, tout de même, qu’il y a des étudiants qui fument du chanvre indien.

Interrogé, Bouna Fané, le chef de la sécurité du Coud, donne une version différente de celle des étudiants. Pour lui, c’est ‘un problème de comportement’ qui a opposé les étudiants aux vigiles. ‘J’étais en réunion lorsque l’on m’a appelé pour me dire qu’il y a un problème de chanvre indien. Je ne peux laisser la future élite de notre pays fumer du chanvre indien.

C’est un fléau, je vais m’attaquer à ce fléau, quoi que cela me coûte’, soutient mordicus l’inspecteur de police Bouna Fané. Qui ajoute : ‘Ce groupe d’étudiants, je les connais : ce sont des fumeurs de chanvre. Ce fléau est une réalité à l’Université. Il y a même des étudiants qui sont devenus fous à cause du yamba . Il faut que l’autorité sache qu’il y a des problèmes ici’.

S’agissant des vols imputés aux vigiles, le chef de la sécurité du Coud dégage en touche. Il dit n’avoir enregistré que des ‘vols entre étudiants’.

M. SARR
Source: Walfadjri

Article Lu 1735 fois

Vendredi 24 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State