Référence multimedia du sénégal
.
Google

Le sort de Idrissa Seck entre les mains de Wade: Le maire de Thiès entre des crocs politiques aiguisés

Article Lu 1415 fois

Le retour annoncé de Idrissa Seck au sein du Pds, fait l'objet d'un débat grand format entre les libéraux et leurs souteneurs. En effet, ayant déroulé sa feuille de route politique pour la consolidation et les retrouvailles de sa famille autour d'un Grand Parti, Me Wade suscite de plus en plus un regard juxtaposé de la part des Sénégalais, et des libéraux, sur les véritables enjeux du retour du maire de Thiès auprès de sa personne. Ceci, après sa récente sortie depuis Paris, qui s'inscrit parallèlement à la première rencontre qui avait valu à Oumar Sarr une véritable humiliation. Taxé par Wade d'être contre le rapprochement entre lui et son fils putatif. Pour le moment, ce sont les instances légales du Pds qui cogiteront sur le retour de Idrissa Seck.



Le sort de Idrissa Seck entre les mains de Wade: Le maire de Thiès entre des crocs politiques aiguisés
Ceux qui l'approchent, ou l'ayant déjà fait, déclarent habituellement que Me Wade est un fin politicien. « Wade est un politicien qui calcule trop », disent-ils habituellement. En effet, malgré l'ensemble des pourtours politiques qui accompagnent le retour de Idrissa Seck au sein du Pds, il a toujours été à l'origine de ses nombreuses accusations, ou de son blanchiment. Dans la même mouvance, compte tenu de l'évolution chronique du choix et de l'appartenance politique, il a lancé le mot d'ordre de grand rassemblement de sa famille. Ceci, pour mettre sur pied, un Grand Parti avec l'ensemble des « fils bannis » ou des frustrés. C'est en ce sens, devant les Sénégalais et les membres de sa formation politique qu'il a tendu la main à son fils putatif. Mais en y regardant de plus près, il revient à l'esprit que le feuilleton Idrissa Seck-Wade n'aura pas encore connu la fin, telle que escomptée par le secrétaire général national du Pds lors de la dernière rencontre avec les membres de Rewmi, ou du défunt Rewmi. Suivant la même cadence, dans la pénombre de prise de décision, Wade aura encore une fois dévoilé que la politique est un jeu de renards. Car, en déclarant que les instances légales du Pds devront cogiter sur le retour du maire de Thiès, il apparaît de plus en plus clair qu'il n'écarte pas l'hypothèse d'un affaiblissement systématique de celui-ci. Sur le même fil, il faudra à Idrissa Seck accepter les conditions qui seront mises à son épreuve, parce que pris dans un piège où le retour en arrière, ne sera que mort politique. Aussi, les Sénégalais en général, et les libéraux en particulier jettent de plus en plus un regard juxtaposé sur les véritables enjeux d'un retour de l'ancien-Pm dans le Pds par la déclaration de Me Wade. Malgré l'ensemble des discours qu'il a eu à tenir. Une démarche parallèle à la première rencontre, annonçant la réconciliation avec son fils putatif, et qui avait valu à Oumar Sarr une véritable humiliation. Aussi, dans sa marche pour mieux encercler Idrissa Seck, Me Wade l'engouffre dans la « gueule » de libéraux, avec pour certains des crocs bien aiguisés. Et pour les observateurs, c'est un jeu de renards entre un père aux pulsions politiques contradictoires, face à un fils pris dans un piège au choix unique. Sinon, la mort dans l'arène politique, à force de retourner sa veste politique, pour et contre le père, selon ses intérêts du moment.

Abdoulaye Mbow
Source: L'office

Article Lu 1415 fois

Mardi 14 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State