Référence multimedia du sénégal
.
Google

« Le sommet de l’Oci a été une véritable réussite » selon le ministre Bacar Dia

Article Lu 1469 fois

Après le sommet de l’Organisation de la conférence islamique (Oci) qui s’est tenu du 8 au 14 mars, le ministre de l’Information et porte-parole du gouvernement, Bacar Dia, estime que cette rencontre a été un succès.



« Le sommet de l’Oci a été une véritable réussite » selon le ministre Bacar Dia
Le ministre de l’Information et porte-parole du gouvernement, Bacar Dia, a rencontré la presse hier pour tirer un premier bilan du sommet de l’Organisation de la conférence islamique (Oci). Il a noté que parler d’échec n’est que de « l’agitation médiatique », se demandant quel intérêt les gens ont à ce qu’une question « d’intérêt national échoue ». Pour lui, cet argument n’est que le fait des « marginaux » puisque toute la population s’est mobilisée et a accompagné le chef de l’Etat. Il cite ce qu’il appelle les « critères objectifs » qui fondent son argument sur le succès du sommet.

Il s’agit, d’abord de « l’adoption à l’unanimité de la Charte révisée datant de 1972 et qui comporte aujourd’hui 39 articles qui interpellent la Ummah sur des questions comme celles liées à la pauvreté », pour répondre aux exigences des temps modernes et prendre en compte les aspirations naturelles des populations au bien-être.

« Cela est le résultat d’un travail titanesque effectué par le chef de l’Etat qui, au cours du sommet, a fait accepter à tous que la pauvreté est en réalité un bouquet de manques et non quelque chose qui se définit en termes de dollars par tête d’habitant », dit le ministre de l’Information.

A cet élément fondamental s’ajoutent la décision du partage du savoir, la fixation d’un objectif au Fonds de solidarité islamique, la question de la Zakat qui doit servir à financer le développement et surtout le règlement de la question palestinienne, à travers un dialogue franc et constructif sans préalables.

« Tenir de tels propos est un courage politique », soutient Bacar Dia.

Le sommet a aussi été sanctionné par l’appel aux investisseurs en faveur de l’Afrique, la participation massive de souverains et chefs d’Etat et de gouvernement qui ont fait des témoignages sur la réussite du sommet. Le ministre cite le cas du président du Bénin, Yayi Boni « qui a visité les chantiers », du Premier ministre Guillaume Soro de la Côte d’Ivoire et du Secrétaire général de l’Oci. Selon lui, le sommet a également permis au pays de bénéficier d’infrastructures de dernière génération.

« Je suis sûr que ceux qui font des critiques adorent emprunter ces nouvelles routes », a-t-il ajouté. Et l’un des plus grands succès de ce sommet aura été la « signature d’un accord de paix entre le Soudan et le Tchad », souligne M. Dia.

Dialogue politique et élections locales

A en croire le porte-parole du gouvernement, Me Abdoulaye Wade est un « homme de paix ». Il a rappelé qu’en 1988, il a avait refusé de marcher sur des cadavres pour accéder au pouvoir. « C’est un génie politique qui a su préserver le Sénégal de massacres », dit-il. Il cite également le travail fait à Madagascar, en Guinée-Bissau, en Côte d’Ivoire, etc.

« L’accord entre le Soudan et le Tchad est une suite logique d’un militantisme pour la paix », poursuit-il, tout en signalant que ce ne sera pas « un accord de plus, mais en plus » car « il a été signé dans le cadre de la Ummah » et s’accompagne « de mécanismes de suivi régulier ». Il précise que la paix est un processus, une conquête permanente.

Le porte-parole du gouvernement a abordé d’autres sujets comme le dialogue politique et les élections locales.

Selon lui, le dialogue politique a toujours été permanent au Sénégal. « L’opposition boycotteuse a commis deux fautes politiques historiques : le boycott des élections législatives et celui du sommet », a-t-il noté. Il estime que ce sont des fautes qu’elle regrettera toujours.

M. Dia se demande pourquoi cette opposition accepte d’aller aux locales avec le fichier des dernières législatives.

Selon Bacar Dia, la véritable révolution, c’est la prise en charge des préoccupations des populations comme les Plans « Sésame », « Jaxaay », la généralisation des bourses et aides aux étudiants, etc. Il indique que le président Wade est le premier soutien de l’école sénégalaise. « Il a fait passer le nombre de collèges de 455 à 908, la prise en charge de la petite enfance de 356 à 1.239, a créé 3 nouvelles universités, mis en œuvre l’Université du Futur africain, généralisé les bourses et aides... », rappelle-t-il. Selon lui, ceux qui sabotent l’école sont les enseignants qui répondent au mot d’ordre du Pit, mais également le groupe du syndicaliste Mamadou Diop « Castro ». « Ce sont eux les vrais ennemis de l’école », martèle le ministre.

S’agissant des élections locales, il a rappelé « la vitalité démocratique du pays » et souligné que tout acte posé doit être « légal ». Le porte-parole du gouvernement pense que l’initiative de la loi sur le report ne vient pas du chef de l’Etat, mais bien du Parlement.

« Le gouvernement était dans la logique des élections », précise-t-il, affirmant que l’opposition dispose de « recours » et que Ousmane Tanor Dieng (du Ps) avait « reporté » des élections qui ont été « boycottées » par une opposition qui a « assumé ».

Il invite donc l’opposition à « assumer sa logique de boycott jusqu’au bout » et à « ne pas faire moins que Me Wade » qui a refusé de « marcher sur des cadavres pour accéder au pouvoir ». Bacar Dia a conclu en disant que ce pays « nous appartient à tous » et qu’il faut « travailler à le préserver ».

Source: Le Soleil

Article Lu 1469 fois

Lundi 17 Mars 2008





1.Posté par malik le 17/03/2008 09:15
thiéy BALEINE DIA, mange des mains et des pieds et ne nous pompe pas l'OXYGENE!!!!

2.Posté par Ndiog le 17/03/2008 10:43
merci malick. nite ki dafa wara dem tok koi ak sa kaname.

3.Posté par joe sylla le 17/03/2008 11:24
c vrai kagn meem le senegal sé kalifié en finale de coupe du monde mo senegal fene rek leggui di na lerr

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State