Le sexe on en Parle: Comment donner du plaisir a la femme?



Le sexe on en Parle: Comment donner du plaisir a la femme?
Les zones érogènes sont des zones du corps dont la stimulation provoque un plaisir intense.

Le clitoris
Le clitoris est la plus sensible de toutes les zones érogènes ; sa seule fonction est de procurer du plaisir. Il peut être stimulé avec la langue, les doigts, le pénis, un vibromasseur, ou par les frottements du corps. Certaines femmes aiment être stimulées à la base du clitoris, d’autres à l’extrémité ou sur les côtés

Le gland clitoridien
Le gland clitoridien, richement innervé par les corpuscules de Crans, est hypersensible. Il se rétracte et disparaît sous le capuchon quand la femme est très excitée.

Les bords droit et gauche de la hampe
Les bords droit et gauche de la hampe sont très réceptifs à la stimulation tactile. La stimulation directe, ou des pressions trop appuyées, peuvent être désagréables, voire douloureuses pour certaines femmes.

Pendant le rapport sexuel, la position latérale des deux partenaires (de face ou de dos) permet à la femme de guider la main de son partenaire dans cette exploration coquine pour lui montrer les caresses et le rythme qu’elle préfère.

Les petites et les grandes lèvres
Les petites et les grandes lèvres sont aussi très réceptives, tout comme l’orifice et le conduit vaginal (surtout le premier tiers inférieur).

Le périnée
Le périnée , situé entre le vagin et l’anus, est très sensible chez certaines femmes. La friction rythmée du canal de l’urètre peut aussi être très efficace.

Le vestibule
Le vestibule , situé entre les petites lèvres, l’orifice vaginal et le clitoris, est très innervé et vascularisé. Cette zone peut être caressée avec le doigt, la langue ou le pénis.

Sur le reste du Corps

Le corps de la femme présente une érogénéité plus diffuse que celui de l’homme. Freud nous a appris que les zones les plus sensibles sont situées au niveau ou au voisinage des orifices naturels. N’oubliez donc pas la première zone érogène : les lèvres.

D’autres zones du visage sont très réceptives, comme la périphérie des yeux ou du nez.

Les seins et les mamelons
Les seins et les mamelons sont d’une extrême sensibilité. Ils peuvent être caressés, mordillés, léchés ou sucés. L’érection du mamelon par stimulation tactile ou buccale procure souvent beaucoup de plaisir et peut même conduire certaines femmes à l’orgasme.

Les fesses
Les fesses possèdent de nombreuses terminaisons nerveuses. On peut les caresser, les embrasser, les tapoter…

Beaucoup de femmes aiment qu’on leur lèche ou qu’on leur embrasse le lobe et le creux de l’oreille. La nuque, les aisselles, les bras et les poignets apprécient les baisers. L’homme peut aussi chatouiller le ventre et le nombril de sa partenaire, ses hanches, la face interne de ses cuisses, le creux de ses genoux, ses pieds et ses orteils.

La position “en levrette” (pénétration par l’arrière) permet une bonne stimulation des zones érogènes de la femme.

Source 123dakar.com

Jeudi 3 Novembre 2011

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News