Référence multimedia du sénégal
.
Google

Le président Wade témoin de toutes les catastrophes et putschs de ces dix dernières années : Coïncidence ou poisse ?

Article Lu 11572 fois

XIBAR.NET (Dakar, 22 Février 2010) - C’est sous son mandat que le Sénégal a enregistré le plus grand drame de son histoire : le naufrage du bateau le « Djola » qui, de par sa faute, coûta la vie à deux mille Sénégalais. Le président Abdoulaye Wade semble, également, avoir porté la poisse à bien des chefs d’États. La présence de ce grand voyageur a été relevée dans des endroits, qui seront subitement sous la rampe de l’actualité.



Le président Wade témoin de toutes les catastrophes et putschs de ces dix dernières années : Coïncidence ou poisse ?
Le président Wade qui se dit « un homme pressé » sauf s’il s’agit des « questions africaines » fut pourtant le premier à se rendre en Guinée, après le putsch de Moussa Dadis Camara, qu’il fut le premier à soutenir au monde. Il l’appelait « fils », lui le prenait pour son « père ». Il inculquera le goût du pouvoir au jeune capitaine. La dernière fois qu’il se rendit même en Guinée, c’était à l’occasion d’un meeting de soutien au candidat Dadis à la présidence de la République de son pays. Puis, s’en suivront les massacres de Conakry du 28 septembre dernier et ensuite la tentative d’assassinant contre Dadis. Depuis, le fougueux capitaine n’est que l’ombre de lui-même, dans un paisible quartier de Ouagadougou.

Bien avant Dadis, le président Wade avait traversé le continent africain pour descendre sur l’île de Madagascar. Il était allé apporter son soutien à Marc Ravalomanane, qui finira par être chassé du pouvoir par le maire de la capitale malgache. Depuis, son avion ne se pose plus dans ce pays.

Par la suite, c’est le président de la Guinée-Bissau voisine, Nino Viéra, qu’il avait sous son aile protectrice, qui sera assassiné dans son palais de Bissau. Même les Européens, qui balayaient d’un revers de main les superstitions, commencent à trouver quelques coïncidences bien bizarres : le 8 septembre 2001, le président Wade fut le dernier président africain à décoller de New York. Soixante - douze heures après, les Tours jumelles s’effondraient fauchées par les terroristes d’Al Qaïda. En Italie, il fut le dernier président africain à saluer le chef du Gouvernement Berlusconi, avant qu’il ne reçoive un objet en pleine gueule, qui va l’édenter.

C’est peut être parce qu’il voyage trop, que sa présence est remarquée dans des endroits qui deviennent par la suite objet d’intérêt. En tout cas revenu de l’Indonésie, où il s’était rendu pour la promotion du sommet de l’Organisation de la conférence islamique au Sénégal, arrivé dans notre pays, le président Wade assistera comme tous aux images télévisées relayant le déferlement du tsunami, qui a emporté des centaines de milliers de vies. L’attentat de Madrid survient au lendemain de son décollage de l’Espagne, etc.

La troisième semaine de ce mois de février, son « frère » Mamadou Tandja a été renversé. Celui-ci affichait son appartenance à la Franc-maçonnerie. Le président Wade a avoué avoir fréquenté cette loge. C’est avec l’intervention de leurs amis communs qu’il a hérité de la médiation de la crise du Niger, en rupture avec la Cedeao et sous embargo américain. Tandja disait à qui voulait l’entendre qu’il ne se gênait pas de tripatouiller la Constitution de son pays, parce que le président sénégalais, démocratiquement élu, n’avait pas hésité à le faire. Tandja vient de payer le tripatouillage de la Constitution de son pays.

Me Abdoulaye Wade avait conseillé au jeune Faure Eyadema qu’en Afrique, qui a l’argent et le pouvoir ne peut perdre une élection. Depuis, le peuple togolais en souffre. En Mauritanie, il avait le président Abdalah dans son giron. Mais, il sera le premier à soutenir le régime militaire qui le renversera. Par la suite, il manoeuvrera pour que le putschiste Abdel Aziz soit élu président.

Ce sont pour toutes ces raisons que le président Wade est regardé d’un certain œil et n’est plus considéré comme une bonne compagnie. Les chefs d’États de la sous-région l’ont délaissé au profit du putschiste Burkinabé, Blaise Compaoré. Triste destin du président africain le plus démocratiquement élu, après Nelson Mandela. Mais comme le chante Youssou Ndour dans « Mor Ndadjé », quand on veut être partout à la fois et qu’on tienne à se mêler de tout, on devient forcément suspect, si on n’est pas accusé de poisse. C’est dire que le président Abdoulaye Wade gagnerait à rester le plus clair de son temps ici au Sénégal, surtout à son âge et au regard de la demande sociale, plus géante et élevée que sa statue.

La Redaction

Article Lu 11572 fois

Lundi 22 Février 2010





1.Posté par doudou le 22/02/2010 08:13
`le vieux chien de wade son histoire et dans le coren karime .dieu dit tabatiyaba ibilahaby le pere des iniorents je me demande ci wade croix en dieu je peu jure que et envoute oubien il na pas de baraka de sa mama ou de son papa je dit merci a dieu que wade ne pas mon pere .wade et la honte en person tabalaka wade pere tabalaka wade fils tabalaka wade mere

2.Posté par Dr FAlilou SENGHOR le 22/02/2010 08:48

Nooon, Wade n'est que la poisse incarnée.

Il faut bien noter que c'est juste après un voyage au Brésil que l'avion d'Air France s'est perdu dans l'océan entre dakar et Rio.

3.Posté par khe le 22/02/2010 09:28
J'adore Xibar juste parcequ'il tappe bien sur Wade.

4.Posté par maty le 22/02/2010 09:58
Sama Maam dé dana wakh nane: Bess bu ku sant Wade yoré reew mi, jal bi dina tang loool!
Quand elle disait cela on la chahutait, nane ko socialiste nga. Mais nak, la vielle personne avait raison. elle nous raconte qu'un jour c'est un homme très agé de passage dans son village qui lui avait cela. Et à l'époque, elle était encore très jeune. Je me rappelle qu'elle n'a jamais cautionné Wade, jamais, jusqu'à sa mort.

5.Posté par nogaye le 22/02/2010 10:16
la poisse!!! fils de pute kil est

6.Posté par fama le 22/02/2010 11:24
moi jadore xibar il nous rassemble et nous rappelle lactualite et cest nous daprecier mais il faut le dire notre president est un homme particulier et il fait plus peur que respecter et il veut etre partout sans rater aucune reunion dans le monde .......voila le resultat ...tout le monde dit quil porte la poisse et cest dommage pour le reste de sa vie

7.Posté par fari le 22/02/2010 11:28
les toubabs crois bien a ses choses si on commence a dire que wade porte la poisse et que ce qui est ecrit sur ses dix derniers annees est vrai wade est mal barre

8.Posté par ndeugue le 22/02/2010 11:39
je ne peux pas me retenir face a cet article,comme c'est nul, si c'est un journaliste qui l'a écrit, il est nul lui et le rédacteur qui a laissé passé cet article.
et Toumani Touré du Mali, il n'est pas témoin, retournéz vous un peu vous ombien de présent Africain son témoin de ces coups d'Etat.
Et puis un peu de respect, on n'insulte jamais son président sinon tu te fragiles toi même, cela se voit que vous ne vous respecté même pas.
un journaliste dois faire des recherches et informer sur des sujets de développement économique et sociale mais des nulletés pareils. j'ai même honte !

9.Posté par SOW le 22/02/2010 13:14
hé khanaa légui yalla da amatoul
dé léne bindeu article you am solo
khamou léne dara

10.Posté par KHADY le 22/02/2010 13:35
Incroyable mais vrai
Tant que l'impunité est là nous vivrons toujours les même problèmes. Nos présidents sont souillés de sang et ils savent que rien ne se passe après leur départ.La preuve est que tous les chefs d'état préparent leur succession oubien veulent toujours se maintenir au pouvoir;
Lire la contribution de MomarDIOP sur le site www.senpolitique.com.


11.Posté par familles de victimes du naufrage du Joola le 22/02/2010 14:01
ET SI LE NAUFRAGE DU JOOLA M'ETAIT CONTE.....

Y -a - il des politiques qui peuvent se regarder dans la glace sans que leur conscience ne les rappelle au devoir de mémoire ?

Un président sénégalais prêt à tout !!!! même de jouer avec la misère.....

Une honte : NAUFRAGE DU JOOLA survenu le 26 09 2002 - près de 2000 victimes - 13 nationalités. Les familles de victimes du Joola, toutes nationalités, se disent méprisées et bafouées par les autorités sénégalaises. Elles attendent vérité et justice.

Avril 2003 : le Sénégal classe l’affaire. Le Parquet d’Évry en France ouvre une instruction en France suite aux plaintes des familles françaises qui veulent obtenir vérité et justice pour toutes les familles de victimes.

Septembre 2008 : le juge d’instruction français JW NOEL instruit à charge et à décharge l’affaire du Joola et lance 9 mandats d’arrêts internationaux contre 9 présumés responsables.

RECIPROCITE DES AUTORITES SENEGALAISES qui lance un mandat d’arrêt contre le Juge français pour forfaiture et déstabilisation de l’état. Le Juge sera muté avec « promotion ».

Mai et juin 2009 : Pression des autorités sénégalaises, mise en place d’un pool d’avocats sénégalais (par Me Madické Niang ancien avocat d'Hissène Habré et de Wade), sur les deniers publics, pour faire annuler la procédure judiciaire en France et les 9 mandats d’arrêts internationaux (2 seront annulés).

LES FAMILLES DE VICTIMES FRANCAISES CONTRE ATTAQUENT EN CASSATION.

Janvier 2009 : délibéré cassation : 7 mandats d'arrêts maintenus ainsi que la procédure judiciaire en France.

TOUTES LES FAMILLES DE VICTIMES S’INSURGENT…..LE JOOLA NE DOIT PAS ETRE UN ENJEU POLITIQUE.

des liens pour comprendre la détermination de toutes les familles de victimes :

des images inédites : http://www.youtube.com/watch ?v=TF06z6QJOvk

Une marche franco-sénégalaise des familles au Trocadéro à Paris le 20 juin 2009 http://www.youtube.com/watch ?v=Ap9G4CiEwoY

Des témoignages qui accusent le pouvoir sénégalais :
http://sites.radiofrance.fr/franceinter/ev/fiche.php ?ev_id=977

TOUJOURS DES PROMESSES DU PRESIDENT WADE............

7 ANS APRES, RIEN N’A ETE FAIT POUR LES ORPHELINS DU NAUFRAGE DU JOOLA.....COMME UNE VOLONTE DU PRESIDENT WADE DE MEPRISER CE DRAME ET DE BAFOUER LES FAMILLES DE VICTIMES.........

LES FAMILLES DE VICTIMES RECLAMENT LE RENFLOUEMENT DU BATEAU (18 m de profondeur et 22 kms des côtes)

C’EST LAMENTABLE.... AUCUN SCRUPULES ....LE PRESIDENT WADE N’EST PAS DIGNE DE FAIRE PARTIE DES GRANDS HOMMES......

MERCI D’HONORER LA MEMOIRE DES VICTIMES MORTES DANS D’ATROCES SOUFFRANCES POUR NON ASSISTANCE A PERSONNES EN DANGER- TROP DE ZONES D'OMBRES AUTOUR DE CE DRAME.....

DIEU EST GRAND ET IL SAURA APPORTER VERITE ET JUSTICE

DES TEMOIGNAGES QUI ACCUSENT LE POUVOIR SENEGALAIS :


12.Posté par cheytane le 22/02/2010 16:34
Ce vieux a pactisé avec le diable. Tout son parcours sera jonché de cadavres et de sang, ^mais attention, les démons sont exigeants. Il viendra un moment où ils réclameront le sang de son fils, wade sera t-il prêt à franchir le rubicon? Le maintien artificiel de son régime est à ce prix. Seulement, il ferait bien de méditer l'histoire de Mobutu, l'homme à la toque de léopard, qui a connu une fin si triste. Moralité,ni les fétiches, ni les démons ne pourront empêcher la chute inéluctable de ce vieux chimpanzé.

13.Posté par sadakhta le 23/02/2010 00:04
ay gaaf,oppor,lache.

14.Posté par sadakhta le 23/02/2010 00:07
pdsl veut dire poupe ak doule senegal la

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State