Référence multimedia du sénégal
.
Google

Le président Wade demande le renforcement de la sécurité à la frontière avec la Guinée Bissau

Article Lu 1625 fois

Le président de la République, Abdoulaye Wade, a demandé au chef d’Etat-major général des Forces armées sénégalaises, de ‘’ prendre toutes les dispositions pour renforcer la sécurité à la frontière avec la Guinée-Bissau’’, indique un communiqué du porte-parole du chef de l’Etat, El Hadji Amadou Sall.



Le président Wade demande le renforcement de la sécurité à la frontière avec la Guinée Bissau
Le président Wade a également donné des instructions au général de corps d’armées Abdoulaye Fall pour qu’il prenne les mesures nécessaires, afin ‘’d’y dépêcher des renforts’’, selon la même source. Selon le ministre, porte-parole du chef de l’Etat, le président de la République ‘’a reçu, dans la nuit du 22 au 23 novembre 2008, un appel téléphonique’’ du président de la République de Guinée Bissau, Nino VIERA, ‘’qui l’a informé de ce que des soldats ouvraient le feu sur le palais présidentiel’’.

‘’Après avoir informé la CEDEAO (NDRL : la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest), le président de la Commission de l’Union africaine, ainsi que les représentants de certaines puissances au Sénégal, le président de la République a immédiatement pris d’importantes décisions pour faire face à cette situation’’, souligne le communiqué.

Outre les instructions données au chef d’état major général des forces armées du Sénégal pour notamment le renforcement de la sécurité à la frontière avec la Guinée Bissau, il ‘’a également demandé aux soldats qui se sont mutinés à Bissau de regagner leurs casernes et de respecter l’ordre constitutionnel’’.

Selon Me El Hadji Amadou Sall, ‘’le président de la République, qui suit avec beaucoup d’attention la situation en Guinée Bissau, est en contact permanent’’ avec le président Joao Bernardo ‘’Nino’’ Vieira ‘’qui l’informe régulièrement de l’évolution des évènements’’.

Pour rappel, des soldats ont tiré sur la résidence du président bissau guinéen, dans la nuit du samedi au dimanche, à l’arme lourde et à l’arme autonomique. Cette mutinerie intervient au lendemain des élections législatives remportées largement par l’ancien parti unique, le PAIGC (Parti pour l’indépendance de la Guinée Bissau). Selon les autorités bissau-guinéennes, le calme serait revenu à Bissau, la capitale.

Source: APS

Article Lu 1625 fois

Lundi 24 Novembre 2008





1.Posté par ouly le 24/11/2008 12:13
nous demandons au secour pour la dame qui gache cette société elle est aux parcelles assainies elle est capable de tout elle engache des jeunes de l'unité 10 pour saccager le siège de moussa sy et la voiture de abou niang elle a manupulée cette fille qui s'appelle rokhaya sougou pouqu'elle écrit sur le maire des parcelles une sénatrice coumba souna dieng une femme adultaire au secour au secour au secour au secour au secour au secour au secour au secour au secour au secour au secour au secour au secour au secour cette fille a parlé dans le journal de la voix plus au secour au secour au secour

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State