Référence multimedia du sénégal
.
Google

Le plan de Karim Wade pour sauver Air Senegal International

Article Lu 11770 fois

La promesse avait été faite aux travailleurs par Karim Wade, dès sa prise de fonction. Comprenez la relance des activités d’une compagnie nationale de transport aérien, tout en redonnant espoir au personnel d’Air Sénégal international. Moins de trois semaines après, c’est chose faite, avec la signature, hier, d’une convention d’entente mettant fin au différend entre l’Etat du Sénégal et Royal Air Maroc, et jetant les bases de la création d’une nouvelle compagnie aérienne contrôlée par le Sénégal.



Le plan de Karim Wade pour sauver Air Senegal International
La nécessité de préserver les relations séculaires entre le Sénégal et le Maroc a fini par prendre le dessus sur tous les autres aspects du contentieux né de la cessation de paiement de la compagnie Air Sénégal international. C’est dire l’importance que revêt l’accord paraphé, hier, par le ministre d’Etat, ministre de la Coopération internationale, de l’Aménagement du territoire, des Transports aériens et des Infrastructures, Karim Wade, et le Président directeur général de la Ram, Driss Benhima. Un document auquel il ressort que les deux parties ont convenu d’œuvrer pour la création, «sous l’impulsion de l’Etat du Sénégal avec le concours actif de la Ram», d’une nouvelle compagnie aérienne dont le capital sera détenu par le secteur privé sénégalais.

Devant démarrer ses activités dans les plus brefs délais, la nouvelle compagnie aérienne bénéficiera, de la part des Marocains, de toutes les prestations techniques, commerciales et opérationnelles nécessaires pour lui permettre de démarrer son exploitation dans de bonnes conditions. L’accord prévoit également la prise en charge des salaires et du passif social de l’ensemble du personnel d’Air Sénégal international (Asi), la juste et prompte indemnisation des salariés et le redéploiement du personnel d’Asi au sein des sociétés existantes opérant sur la plateforme aéroportuaire de Dakar et/ou de la Ram ainsi que de la nouvelle compagnie aérienne qui sera créée par le Sénégal. Il s’y ajoute la mise à la disposition de la nouvelle compagnie des avions actuellement immobilisés sur la plateforme aéroportuaire de Dakar, leur maintien en parfait état opérationnel et la possibilité d’affréter auprès de la Ram deux avions supplémentaires.

«Liens séculaires»

Profitant de la cérémonie de signature, le ministre de tutelle a exalté les relations séculaires existantes entre le Sénégal et le Maroc. «Le différend commercial ne pouvait, en aucun cas, ternir les liens séculaires entre les deux peuples frères», a dit Karim Wade, avant de saluer les efforts déployés par les deux parties dans la recherche de solutions. Quant au Pdg de la Ram, il a rendu un vibrant hommage au ministre d’Etat Karim Wade, affirmant que «sans l’autorité et l’implication personnelle du ministre d’Etat, le règlement du différend n’aurait jamais été possible».

Pour rappel, la compagnie Air Sénégal international a enregistré, au cours des dernières années, des pertes cumulées importantes. Une situation qui, hélas, n’a pas permis la reconstitution des capitaux propres de la société, encore moins la finalisation de la reprise de la participation de Ram dans le capital d’Asi par l’Etat du Sénégal. Ce qui a conduit la société à une situation de cessation de paiement et menant inéluctablement à l’ouverture d’une procédure de liquidation des biens de la compagnie.

Source: L'observateur

Article Lu 11770 fois

Lundi 1 Juin 2009





1.Posté par Pape le 01/06/2009 13:37
Bravo pour ce coup montage. C'est quand même extraordinaire d'avoir saboté et mis le feu sur notre chère compagnie et par la suite jouer au sapeur, essayant de vouloir nous fourber la pseudo-capacité/performance d'un certain monsieur "je me la pete, je suis le plus fort, le plus intelligent, le plus beau" C'est une honte !!! Arrêtez quoi, nous avons tous compris votre manip. Mr Wade je faisais parti de vos supporters mais j'avoue que c'était une ERREUR CAPITALE de vous avoir mis au pouvoir.

2.Posté par mané le 01/06/2009 14:00
Vous avez parfaitement raison papa karim wade n'a absolument rien fait et veux se faire passer dans la peau de l'heros mais heureusement tous les senegalais on compris leurs jeux ils ont eu des avertissements mais ils n'ont pas encore compris je remerci jule diop de nous avoir eclairer le chemain et j'invite les senegalais a etre patient il nes reste plus que qu'elle temps pour la famille wade

3.Posté par Quelle honte le 01/06/2009 14:35
J'ai mal pour mon pays. La honte ne tue plus, la noblesse des actes bannie et le mensonge est devenu normal.
Pour ASI, la RAM a dit depuis le début qu'elle voulait quitter le navire, chose que le Sénégal ne voulait pas. Voilà après avoir perdu plusieurs mois, on veut nous faire croire qu'une solution est trouvée mais au profit de qui.
Il fallait accepter depuis le début au lieu de nous pomper l'air.
Plus grave le ministron Wade accepte de signer avec le dg de la Ram, il aurait pu déléguer car son homologue marocain n'a pas jugé important de se déplacer.
Quel pays de soumis?

4.Posté par aziz le 01/06/2009 14:37
héy ne nous fatig pas toi tu né mm pas capable de te sauver toi meme va te aire voir incapable

5.Posté par amy le 01/06/2009 15:34
ahh ils st marrant ses excrocs

6.Posté par masla le 01/06/2009 16:55
comme disais marvel. La compagnie a été cassée, peut etre sciemment. On a ensuite donné a Karim wade un pot de colle pour refaire le pot cassé. Cela n'est pas une prouesse en soi, plutot une tentative de dupe.

7.Posté par Sa Ndiogou le 01/06/2009 17:16
faire de Karim Wade un héros national. Les héros nationaux peuvent accéder plus aisemen à la magistrature supreme. c'est cela peut etre l'objectif recherché.

8.Posté par bour le 02/06/2009 00:14
Vous etes bvards et veulent faire des rumeurs c'est un peche et un manque de
cicisme et de caractere d'accuser quelqu'un sans des preuves
les senegalais sont trop bavards et aiment colporter des mensonges
Karim est un travailleur pas un bavard
il travaillera si on lui laisse le temps le probleme du senegal ce n'est pas Karim
il reside en nous senegalais nous ne sommes pas honnetes nous aimons pas travailler durement payer nos taxes et garder le silence
on se revolte a tort et a travers combien de vous paye le taxe
vous attendez tous du gouvernement
il faut se demander la question combien d'argent e sacrifice avez vous contribuer pour la marche du pays rien nada niente nothing
laissez Karim il est silencieux et travailleur un exemple de discipline que nous manquons au pays
arretez de crier de pleurer comme des fillettes allez travaillez et soyez honnetes
les institeurs tout lle monde va en greve pour voler l'argent que le gouvernement
essaye de trouver since vous ne payer aucun taxe
KArim est silencieux et la credibilte internationale qui demande d'etre honnete non un raconteur de mensonges

9.Posté par SA NEKH SAMB le 02/06/2009 15:19
MERCI GRAND BOUR

10.Posté par RAHAN le 02/06/2009 15:26
Bour t'a raison sur tous les plans.bien et bravooooooooooo....................................

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State