Référence multimedia du sénégal
.
Google

Le nouveau type de communication du gouvernement : Se terrer dans le silence

Article Lu 11614 fois

XIBAR.NET (Dakar, 21 Octobre 2009) La présidence de la République du Sénégal a sa « task force ». Il y a dans le gouvernement un ministre en charge de la communication. Mais l’avalanche des dossiers est telle que les uns et les autres ne peuvent avoir que motus et bouche cousue.



Le nouveau type de communication du gouvernement : Se terrer dans le silence
Un ministre de la République avait récemment laissé entendre que communiquer pour Abdoulaye Wade, c’était comme vouloir jouer à l’avocat du diable. Il sait bien ce qu’il disait. Car défendre Wade, c’est comme vouloir affronter des adversaires qu’on voit, d’autres qu’on ne voit pas et d’autres que le chef même crée. Dans un tel combat, on se fait mal. On finit par avoir le tournis, avant de s’effondrer, à jamais. Quatre ministres ont, au moins, trôné sur le bâtiment naguère appelé ministère de « l’information », maintenant de la « communication » ; si ce n’est les deux à la fois. Neuf ans après, la consistance conceptuelle n’est pas encore au rendez-vous. Il s’y ajoute que le labeur s’accumule, au jour le jour. Hier et aujourd’hui, ce sont les inondations, les délestages, les « réaménagements » et « remaniements ministériels ». Aujourd’hui, ce sont le « Contes et mécomptes de l’Anoci », la
tentative de corruption d’un diplomate, les « errements » en Guinée Conakry et dans la sous-règion, etc. Les dossiers sont si nombreux et opaques que les « communicants » du président ne peuvent qu’être aphones, parce que ne les maîtrisant pas d’abord. Le ministre Moustapha Guirassy l’a appris à ses dépens dans l’affaire Alex Segura. Il a été imprudent en voulant traiter d’un dossier qu’il ne maîtrise pas et qui le dépasse. Il est difficile également de nier la réalité : la gestion boulimique de l’Anoci par Karim Wade, son président, et de Baldé, le directeur exécutif, est irréfutable. Vouloir le faire équivaudrait à tenter de danser entre le ciel et la terre, comme si la loi de la pesanteur était une fiction. Il s’y ajoute que Me Wade dit rarement ses réelles intentions. « Quand il signale à gauche, c’est pour virer à droite », s’il ne freine pas simplement. D’ailleurs, les manœuvres s’annoncent rarement. On ne les décline pas clairement et entièrement. Il y a, également, qu’avec Me Wade il est très difficile de distinguer l’État du Parti démocratique sénégalais. « Tout est politique ». Ce que commençant à comprendre, Guirassy et la cellule de propagande de la présidence s’emmurent, de plus en plus, dans le silence. Son prédécesseur Aziz Sow a été emporté par sa tentative de maquillage du drame survenu à Kédougou : Ne voulant reconnaître qu’un jeune a été tué par une balle, tirée par un militaire, il imputera la mort du malheureux à la foule. Aziz est reparti. Le président a eu, au moins, trois « porte-parole », à côté de ceux du Gouvernement et du Pds. Guirassy doit s’en souvenir. Wade est « un homme trop pressé ». Il faut courir et donner des coudes, ici et là, pour tenter de rapporter ses faits et gestes. Et, attention : il lui arrive de désarçonner son service protocolaire, comme ce jour où il se rendit à pied devant l’immeuble Tamaro, où son fils aurait été « coincé » dans un ascenseur, suite à un « court-circuit ».

La Redaction

Article Lu 11614 fois

Mercredi 21 Octobre 2009





1.Posté par TEUSS le 21/10/2009 15:53
Normalement dans les CNTP ce ministre GUIRASSY devrai démissionner depuis cet scandal de SEGURA qu'il essayer de défendre l'ETAT dans tout cela alor aojourdhui il ose encor dit un mot ce qui prouve ces gens sont là que pour eux meme mais pas pour le peuple et ils font l'avocat du diable pour plaire à WADE et ils sont les grand menteurs de ce bas monde vraiment tu devrai demissionner si tu as pour nom de famille GUIRASSY

2.Posté par sambou le 21/10/2009 16:52
c un incapable ;un tricheur ;un mystificateur il doit demissionner personne m;a confiance en lui desqu;il ouvre sa bouche bonjours aux conneries il ne croie meme pas ce qu;il dit avec des responsables comme ça la credilite meme de l;autorite est bafouee cet monsieur est tout sauf un responsable il a trompe les gens a kedougou en raçontant pleins histoires et presentement il les fuit comme la peste mais 2012 c pour bientot nous demandons au president wade de le renvoyer il ne fait rien pour la ville de kedougou en tant que maire je suis charge par les activites gouvernementale ;le presi doit le decharge afin qu;on voit ce qu,il faire pour kedougou un responsable doit etre localiser et aider ces populations

3.Posté par alfred le 21/10/2009 20:46
La nomination de Baldé comme Ministre des forces armées n’est pas sans susciter des interrogations de la part de tous ceux qui, depuis 2001, parient sur le « gamin » du Sud dont la fulgurance de la carrière politique commence à faire tressaillir plus d’un au sein du PDS. Le remaniement ministériel du 14/10/09 qui l’a « déporté » du Secrétariat Général de la Présidence est symptomatique d’une certaine arithmétique politique de Wade dans un contexte de réflexion stressée du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) sur sa stratégie de conservation du pouvoir au-delà de 2012.

lire la suite sur:

4.Posté par xam leep wakh leep le 22/10/2009 05:19
il tres regretable de voir un jeune innocent plein d'avenir qui commence sa carrière gouvernementale dans la falsification de la verite ,se mettre devant son peuple pour mentir et apres se mettre debout pour faire ses prieres.le regime wade est entrain de gacher des jeunes cadres igy,macky,balde,guirassy qui pour gouter en trois ou deux au pouvoir s'autodetruisent leur avenir politique et wade comme il disait un jour pourque karim passe il faut que tous les jeunes de son age trepassent.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State