Référence multimedia du sénégal
.
Google

Le mariage contractuel est-il licite en Islam?

Article Lu 14730 fois

Si l'on se réfère à l'histoire de la législation islamique, nous trouvons que les Musulmans s'accordent sur le fait que le Prophète (P) ait institué le mariage temporaire dans des conditions particulières. Mais certains Musulmans pensent que ce mariage ait été abrogé ce qui signifie que ce qui été considéré comme licite est devenu illicite. Certains autres Musulmans pensent que ce mariage a été permis deux fois et abrogé deux fois.



Le mariage contractuel est-il licite en Islam?
Les sources islamiques chi'ites affirment, en se basant sur des rapports traditionnels, que ce mariage n'a pas été abrogé. Elle soumettent, en même temps, les rapports affirmant l'abrogation de ce mariage, à un examen minutieux, tout en présentant des Traditions affirmant que la prohibition était du genre administratif émanant du deuxième calife 'Umar Ibn al-Khattab qui aurait dit: "Il y avait, au temps du Prophète, deux jouissances qu'il avait permises. Quant à moi, je les défends et je punirai ceux qui s'y abonneront".

Les sources islamiques chi'ites affirment, en se basant sur des rapports traditionnels, que ce mariage n'a pas été abrogé. Elle soumettent, en même temps, les rapports affirmant l'abrogation de ce mariage, à un examen minutieux, tout en présentant des Traditions affirmant que la prohibition était du genre administratif émanant du deuxième calife 'Umar Ibn al-Khattab qui aurait dit: "Il y avait, au temps du Prophète, deux jouissances qu'il avait permises. Quant à moi, je les défends et je punirai ceux qui s'y abonneront".

C'est donc sous cet angle qu'on peut discuter cette question qui constitue un objet de controverse entre les Musulmans et, peut-être aussi, entre les non musulmans. C'est ce que nous avons remarqué lorsque ash-Shaykh Rafsanjani (président de la République Islamique de l'Iran) avait posé la question dans l'un des Discours du Vendredi. Les agences de presse étrangères se sont alors pressées, dans leurs titres et dans leurs analyses, à parler de ce qu'elles ont considéré comme un appel à la libération ou même au libertinage sexuel. Ainsi, l'idée qu'on peut se faire de ce mariage l'identifie à des simples états de licence sur le plan sexuel, licence qui pourrait arriver, dans l'imagination de beaucoup de gens, à la limite de l'anarchie totale. On peut aussi croire que ce mariage entraîne beaucoup de problèmes sociaux dans la mesure où il constitue une affaire particulière et limitée aux deux personnes concernées. Cela peut entraîner maintes problèmes de nature sociale en liaison avec ce que représente les termes de la "libération" ou du "libertinage" sexuels auxquels il pourrait s'identifier au niveau des conséquences et des faits, sans qu'il en soit ainsi sur le plan juridique.

Source Sunuker.com

Article Lu 14730 fois

Mercredi 23 Septembre 2009





1.Posté par akenaton le 23/09/2009 09:40
demandez au chiites ce que pensait housseyne ibn aly de ce mariage lui meme
dit que c est de l adultere.(dsl clavier anglais)

2.Posté par kibar le 23/09/2009 09:56
‏و حدثنا ‏ ‏الحسن الحلواني ‏ ‏حدثنا ‏ ‏عبد الرزاق ‏ ‏أخبرنا ‏ ‏ابن جريج ‏ ‏قال قال ‏ ‏عطاء ‏
‏قدم ‏ ‏جابر بن عبد الله ‏ ‏معتمرا فجئناه في منزله فسأله القوم عن أشياء ثم ذكروا ‏ ‏المتعة ‏ ‏فقال ‏ ‏نعم ‏ ‏استمتعنا ‏ ‏على عهد رسول الله ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏ ‏وأبي بكر ‏ ‏وعمر ‏

Ibn Uraij rapporte :

"Ata' a rapporté que Jabir ibn Abdoullah était venu pour faire el-Omra (petit pélerinage) et nous sommes allé en sa demeure, puis les gens l'ont questionné sur des choses et ensuite ils ont mentionné le mariage temporaire (El-Mout'a), sur quoi il (Jabir) a dit :

"Oui, nous avons profités de ce mariage provisoire durant la vie du Prophète (saws) et durant celle d'Abou Bakr et Omar."

- Sahih Mouslim Kitab en-Nikah, Hadith 2496 -


2ème Hadith

‏ ‏حدثني ‏ ‏حامد بن عمر البكراوي ‏ ‏حدثنا ‏ ‏عبد الواحد ‏ ‏عن ‏ ‏عاصم ‏ ‏عن ‏ ‏أبي نضرة ‏ ‏قال ‏
‏كنت عند ‏ ‏جابر بن عبد الله ‏ ‏فأتاه آت فقال إن ‏ ‏ابن عباس ‏ ‏وابن الزبير ‏ ‏اختلفا في ‏ ‏المتعتين ‏ ‏فقال ‏ ‏جابر ‏ ‏فعلناهما مع رسول الله ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏ ‏ثم نهانا عنهما ‏ ‏عمر ‏ ‏فلم نعد لهما ‏

Abi en-Nadra rapporte :

J'étais en compagnie de Jabir, une personne est venue et a dit : "Il y a une différence d'avis entre Ibn Abbas et Ibn Zoubair concernant deux Mout'a (Tamattou’ el-Hajj et le mariage temporaire)."

Alors, Jabir a dit : "Nous l'avons pratiqué durant la vie du Messager d'Allah (saws) et ensuite Omar nous a interdit de le pratiqué et nous n'y avons plus jamais recouru."




- Sahih Mouslim kitab el-Hajj, Hadith 2192 -




Petite parenthèse :

J'ai lu dernièrement que Mohammed Patel (webmaster Islamfr et professeur de religion) avait donné une explication concernant la pratique du mariage temporaire (el-Mout'a) par certains compagnons durant les Califats d'Abou Bakr et d'Omar, bien que ce soit le Prophète (saws) qui l'aurait prétendument interdit :




Voici son explication




- "Au sujet des Traditions qui relatent que certains compagnons affirment avoir pratiqué el-Mout'a durant la période de Califat de Abou Bakr et de Omar.

L'Imâm En-Nawawi explique que cela était dû au fait que ces compagnons n'avait pas eu connaissance de l'abrogation d'el-Mout'a qui avait été annoncée par le Prophète (saws) lui-même, abrogation qui a été rapportée par de nombreux compagnons".



Parmi ces hadiths que le frère Mohammed Patel a cité, je n'en citerais qu'un seul :




L’Imam Ali (as) rapporte :

"le Prophète Mohammed (saws) a interdit el-Mout'a avec les femmes le jour de la bataille de Khaybar".




Fin de parenthèse.




Analysons cette explication donnée par le frère Mohammed Patel qui cite l'imam En-Nawawi.




- 1. Si l'on en croit le hadith cité, el-Mout'a aurait été interdit par le Prophète (saws) le jour de la bataille de Khaybar.




- 2. Si el-Mout'a a été réelement interdit le jour de la bataille de Khaybar, c'est-à-dire la 7ème année de l'Hégire, donc 3 années avant le décès de notre Saint Prophète (saws) et qu'on y additionne les 2 années du Califat d'Abou Bakr , ce serait donc en tout au minimum 5 années, qui se seraient écoulées depuis la supposée interdiction jusqu'au début du Califat d'Omar.




- 3. Donc, il aurait fallut plus de 5 années à certains compagnons et surtout à Jabir ibn Abdoullah qui est le compagnon cité dans les hadiths plus haut pour prendre connaissance de l'interdiction d'el-Mout'a ?!




Mohammed Patel ou plutôt l'imam En-Nawawi ne peut pas affirmer cela, s'il veut rester crédible.

Car Jabir ibn Abdoullah était un compagnon qui a rapporté un très grand nombre de hadith et notamment, ceux que les musulmans sunnites considèrent comme les plus authentiques, mais en plus, il était présent lors de la bataille de Khaybar et il ne quitta plus le Prophète (sas) depuis le décès de son père.

- De sa propre affirmation, Jabir ibn Abdoullah rapporte qu'il a participé à toutes les batailles avec le Prophète (saws) sauf celles de Badr et Ohoud car il était encore trop jeune pour y participer.




Voici le hadith

‏ ‏حدثنا ‏ ‏زهير بن حرب ‏ ‏حدثنا ‏ ‏روح بن عبادة ‏ ‏حدثنا ‏ ‏زكرياء ‏ ‏أخبرنا ‏ ‏أبو الزبير ‏ ‏أنه سمع ‏ ‏جابر بن عبد الله ‏ ‏يقولا ‏
‏غزوت مع رسول الله ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏ ‏تسع عشرة غزوة قال ‏ ‏جابر ‏ ‏لم أشهد ‏ ‏بدرا ‏ ‏ولا ‏ ‏أحدا ‏ ‏منعني أبي فلما قتل ‏ ‏عبد الله ‏ ‏يوم ‏ ‏أحد ‏ ‏لم أتخلف عن رسول الله ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏ ‏في غزوة قط ‏

Jabir Ibn Abdoullah rapporte :

"J'ai combattu en compagnie du Messager d'Allah (saws) dans 19 batailles."

Jabir ajoute : "Je n'ai pas participé à la bataille de Badr et à la bataille d'Ohoud car mon père m'avait empêché (trop jeune). Après qu'Abdoullah, mon père ait été tué le jour d'Ohoud, je n'ai jamais quitté le messager d'Allah (saws) et j'ai participé à chaque bataille."




- Sahih Mouslim, Kitab El-Jihad Wes-Siyar hadith 4462 -




- 1. Si cette interdiction avait été réellement faite le jour de la bataille de Khaybar, Jabir ibn Abdoullah aurait automatiquement pris connaissance de cette interdiction. Il y était présent et ne quitta jamais le Prophète (saws).




- 2. Si cette interdiction avait été réellement faite a un autre moment que le jour de la bataille de Khaybar, Jabir ibn Abdoullah en aurait eu connaissance aussi.




- 3. Alors, comment se fait-il que Jabir ibn Abdoullah ai dit :

"Oui, nous avons profité de ce mariage provisoire durant la de vie du Prophète (saws) et durant celle d'Abou Bakr et Omar."




- Sahih Muslim Kitab en-Nikah, Hadith 2496 -




et

" Nous l'avons pratiqué durant la vie du Messager d'Allah (saws) et ensuite Omar nous a interdit de le pratiquer et nous n'y avons plus jamais recouru."




- Sahih Mouslim Kitab el-Hajj, Hadith 2192 -




Conclusion : l'explication donnée par l'imam En-Nawawi et reprise par Mohammed Patel est caduque.




3ème Hadith

‏ ‏حدثنا ‏ ‏مسدد ‏ ‏حدثنا ‏ ‏يحيى ‏ ‏عن ‏ ‏عمران أبي بكر ‏ ‏حدثنا ‏ ‏أبو رجاء ‏ ‏عن ‏ ‏عمران بن حصين ‏ ‏رضي الله عنهما ‏ ‏قال ‏
‏أنزلت ‏ ‏آية المتعة ‏ ‏في كتاب الله ففعلناها مع رسول الله ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏ ‏ولم ينزل قرآن يحرمه ولم ينه عنها حتى مات قال ‏ ‏رجل ‏ ‏برأيه ما شاء ‏
فتح الباري بشرح صحيح البخاري
تقدم شرحه وأن المراد بالرجل في قوله هنا " قال رجل برأيه ما شاء " هو عمر . ‏


Imran Ibn Hussein rapporte :

" Le verset du Mout'a a été Révélé dans le Livre d'Allah, ainsi nous l'avons fait avec l'Envoyé d'Allah, et rien n'a été révélé dans le Coran qui le rendit illégal, et il ne l'a pas interdit (le Prophète) jusqu'à sa mort. (Mais) un homme a exprimé ce que suggerait son propre esprit ."

Dans le commentaire de Fath el-Bari, ibn Hajar dit :




Cet homme qui a exprimé son propre avis sur el-Mout'a est Omar.




- Sahih Boukhari, Tafsir el-Qur'an Hadith 4156 -




Le même Hadith rapportant que c'est le Calife Omar qui exprima l'interdiction du Mariage temporaire (el-Mouta'a) et non pas le Saint Prophète Mohammed (saws) est rapporté dans le Tafsir el-Kabir de l'Imam Sunnite Er-Razi :







Référence Sunnite : Tafsir el-Kabir, Volume 10, page 49.











Quel est ce verset qui rendit licite el-Mout'a ?














- C'est le verset n° 87 de Sourate el-Ma'idah qui figure dans le Hadith ci-dessous :




4ème Hadith

‏ ‏حدثنا ‏ ‏عمرو بن عون ‏ ‏حدثنا ‏ ‏خالد ‏ ‏عن ‏ ‏إسماعيل ‏ ‏عن ‏ ‏قيس ‏ ‏عن ‏ ‏عبد الله ‏ ‏رضي الله عنه ‏ ‏قال ‏
‏كنا نغزو مع النبي ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏ ‏وليس معنا نساء فقلنا ألا نختصي فنهانا عن ذلك فرخص لنا بعد ذلك أن نتزوج المرأة بالثوب ثم قرأ
‏يا أيها الذين آمنوا لا تحرموا طيبات ما أحل الله لكم



Abdullah ibn Massoud rapporte :

"Nous avions l'habitude de participer aux batailles menées par l'Apôtre d'Allah (saws) et nous n'avions rien (aucunes épouses) avec nous. Ainsi, nous lui avons dit, " devrons-nous nous châtrer ? "
Il nous a interdits cela et nous a alors permis d'épouser des femmes par contrat provisoire et il nous a récité :

"O les croyants: ne déclarez pas illicites les bonnes choses qu'Allah vous a rendues licites. Et ne transgressez pas. Allah, n'aime pas les transgresseurs. (el-Ma'idah verset 87)




- Sahih El-Boukhari, Kitab en-Nikah Hadith 4249 -





Conclusion :





1. Le verset rendant licite el-Mout'a fut révélé et aucun verset ne le rendit illicite par la suite.




2. C'est bien Omar qui s'inspira de son propre avis concernant el-Mout'a et l'interdit.

Maintenant, voici un hadith relaté dans pas moins de 6 ouvrages moins connus et réputés que le Sahih Mouslim, mais qui restent néanmoins des sources sunnites incontestables et surtout Fath al-Bari d'al-Hafiz Ibn Hajar el-Asqalani.




5ème Hadith




D'après l’Imam Ali ibn Abi Talib (as) qui a dit cette parole :

" Si Omar n'avait pas interdit le mariage temporaire (el-Mouta'a) personne n'aurait commis la fornication excepté un pervers."

- Fath el-Bari, Volume 9, page 141 (Ibn Hajar el-Asqalani)

- Tafsir el-Kabir, Volume 10, page 50 (El-Fakhr er-Razi)

- Kanz el-Ummal, Volume 8, page 293 (El Mouttaqi)

- El-Iqd el-Farid, Volume 2, page 139

- En-Nihaya, Volume 2, page 249 (Ibn el-Athir)

- El-Faiq, Volume 1, page 331 (Ez-Zamakhshari)

- Lisanoul-Arab, Volume 19, page 166 (Ibn Mandhour)







Conclusion Générale :





Les Hadiths précités confirment :




1. Que le Mariage Temporaire fut rendu licite par le Prophète (saws) après révélation divine et qu'aucune autre révélation ne l'a interdit par la suite.




2. Que le mariage Temporaire (el-Mout'a) fut pratiqué par Jabir ibn Abdoullah durant la vie du Prophète (saws) mais également durant le Califat d'Abou Bakr et Omar.




3. Que d'après Jabir ibn Abdoullah ce n'est pas le Prophète (saws) qui interdit ce type de mariage, mais bien Omar le 2ème Calife.




4. Que l'éventuelle ignorance de Jabir Ibn Abdoullah concernant l'interdiction d'el-Mout'a est impossible puisqu'il était présent lors de sa "prétendue interdiction".




5. Que la position de l'Imam Ali (as) sur l'interdiction d'el-Mout'a par Omar était claire et que seul un pervers aurait commis l'adultère si ce mariage n'avait été interdit par Omar.




Que l'on soit Chiite ou Sunnite, nous savons tous que le Prophète (saws) l'a autorisé.




La divergence porte sur son interdiction les Sunnites disent que le Prophète (saws) l'a interdit après l'avoir autorisé, les Chiites disent que le Prophète (saws) l'a autorisé mais ne l'a pas interdit et que c'est Omar qui l'a interdit.

Les Chiites se basent sur leurs propres Hadiths et confortent leurs positions par rapport aux Hadiths Sunnites qui se rejoignent concernant l'interdiction d'Omar et non du Prophète (saws).

Souvent le discours réducteur des frères Sunnites consiste à dire qu'el-Mout'a est une débauche ou une légitimation de l'adultère. Ce discours n'est pas seulement réducteur mais résume à dire que le Prophète (saws) aurait autorisé une débauche ou aurait légitimé un adultère, ce qui devient un Blasphème.



i[

3.Posté par jef le 23/09/2009 11:15
Vous dites que:

3. Que d'après Jabir ibn Abdoullah ce n'est pas le Prophète (saws) qui interdit ce type de mariage, mais bien Omar le 2ème Calife.

Je pense que cela suffit pour dire que c'est illite car le calife Omar n'est pas n'importe qui dans la religion musulmane. Sinon Il serait pas le 2 ème Calife de l'islam . Wassalam.

4.Posté par dielya le 23/09/2009 11:57
tout ça parceque l'eternel badiane a encore fait des siennes!!! vous donnez trop d'importance à ce alioune badiane( je le connais car c'était mon prof lycée malick sall), vous lui donnez une existence médiatique alors que celà n'en vaut pas la peine.Arretez de faire dans le sensationnel.Qu'est ce qu'on s'en fout de ce que prêche badiane depuis des années!!!

5.Posté par Aliou le 23/09/2009 13:25
Qu'est ce que le mariage temporaire ou Mutaa en arabe??

Le mariage temporaire est un mariage, comme un veritable mariage permanant, a la seule difference qu'il est limite par le temps. Cela peut etre 1heure, 1 jour, 1 semaine, 1 mois, 1 an, 10 ans, 100 ans... Il n'y a aucune difference entre un mariage temporaire et un mariage permanant si ce n'est la duree.
Il y a plusieurs regles a respecter:
-La fille doit elle meme choisir la periode de temps
-La fille doit elle meme choisir sa dot, ce qu'elle veut en echange, de l'argent ( le montant quelle aure choisie elle meme), une machandise, une fleur ( lol ca va en enerve rplus d'un lol), quoi qu'elle veuille!!
-SI la fille est vierge, elle doit obligatoirement avoir l'accord de son pere ou de son tuteur legal pour valider le mariage temporaire
- Si la fille n'est plus vierge, qu'elle soit par exemple veuve ou divorcee, et qu'elle avait perdu sa vierginite legalement dans un mariage permanant musulman, alors elle n'a plus besoin de l'accord de son pere pour se remarier temporairement.
-C'est la fille qui formule la phrase a dire et c'est l'homme qui repond s'il accepte les conditions de temps, d'argent, ou tout autre accord qui aura ete decide par la femme.
-La fille doit attendre une duree de 3 mois (a verifier) apres son dernier rapport sexuel pour pouvoir faire un mariage temporaire
-Un mariage temporaire n'implique pas obligatoirement un rapport sexuel. Cela peut tout simplement etre une facon legale devant Dieu de pouvoir frequenter une fille, avant de pouvoir la marier de facon permanante.
- Le mariage temporaire, au contraire, peut etre une solution a de nombreux problemes de societes aujurdhui, comme la prostitution et tout ca.

Quel est le verset du Coran qui l'appuie?

Sourate 4, verset 24

24. et parmi les femmes, les dames (qui ont un mari), sauf si elles sont vos esclaves en toute propriété. Prescription de Dieu sur vous ! A part cela, il vous est permis de les rechercher, en vous servant de vos bien et en concluant mariage, non en débauchés. Puis, de même que vous jouissez d'elles, donnez-leur leur mahr, comme une chose due. Il n'y a aucun péché contre vous à ce que vous concluez un accord quelconque entre vous après la fixation du mahr. Car Dieu est, certes, Omniscient et Sage.

Les hadith sunnites qui le justifient:

Ibn Uraij rapporte :

'Ati' a rapporté que Jabir ibn Abdoullah était venu pour faire al- Oumrah(petit pélerinage)et nous sommes allé en sa demeure, puis les gens l'ont questionné sur des choses Articleses et ensuite ils ont mentionné le mariage de jouissance(Al-Mout'a), sur quoi il(Jabir) a dit :

'Oui, nous avons profités de ce mariage provisoire durant la vie du Prophète(sas) et durant celle d'Abou Bakr et Omar.'

- Sahih Mouslim Kitab al-Nikah, Hadith 2496 -

Abd an-Nadra rapporte :

J'étais en compagnie de Jabir, une personne est venue et a dit : 'Il y a une différence d'avis entre Ibn Abbas et Ibn Zoubair concernant deux Mout'as (Tamattoul al Hajj et le mariage de jouissance).'

Alors, Jabir a dit : 'Nous l'avons pratiqué durant la vie du Messager d'Allah(sas) et ensuite Omar nous a interdit de le pratiqué et nous n'y avons plus jamais recouru.'

- Sahih Mouslim kitab al-Hajj, Hadith 2192-

Imran Ibn Hussein rapporte :

' Le verset du Mout'a a été Révélé dans le Livre d'Allah, ainsi nous l'avons fait avec l'Envoyé d'Allah, et rien n'a été révélé dans le Coran qui le rendit illégal, et il ne l'a pas interdit( le prophète) jusqu'à sa mort. (Mais) un homme a exprimé ce que suggerait son propre esprit .'

Dans le commentaire de Fath al-Bari, ibn Hajar dit :
Cet homme qui a exprimé son propre avis sur al-Mout'a est Omar.

- Sahih Boukhari, Tafsir al-Qur'an Hadith 4156-

Le même Hadith rapportant que c'est le Calife Omar qui exprima l'interdiction du Mariage temporaire(al-Mouta'a) et non pas le Saint Prophète Mohammed(sas) est rapporté dans le Tafsir al-Kabir de l'Imam Sunnite Ar-Razi :
Référence Sunnite : Tafsir al-Kabir, Volume 10, page 49

SIL VOUS PLAIT, VERIFIER BIEN LES REFERENCES QUE JE VOUS CITE, JE NAI APS PU TOUTES LES VERIFIER!!!!!

Sachant que le coran(sourate 'alma2ida' ) l'approuve directement, et aucun autre verset coranique n'est venu le rendre illicite.
En effet, Abdullah (ibn Massoud) rapporte :
'Nous avions l'habitude de participer aux batailles menées par l'Apôtre d'Allah(sas) et nous n'avions rien (aucunes épouses) avec nous. Ainsi, nous lui avons dit, ' devrons-nous nous châtrer ? '
Il nous a interdits cela et nous a alors permis d'épouser des femmes par contrat provisoire et il nous a récité :
'O les croyants: ne déclarez pas illicites les bonnes choses qu'Allah vous a rendues licites. Et ne transgressez pas. Allah, n'aime pas les transgresseurs. (al-Ma'idah verset 87)
- Sahih Al-Boukhari, al-Nikah Hadith 4249 -

Et D'après Ali ibn Abi Talib(ra) qui a dit cette parole :
' Si Omar n'avait pas interdit le Mariage Temporaire(al-Mouta'a) personne n'aurait commis la fornication excepté un pervers.'
- Fath al-Bari, Volume 9, page 141 (Ibn Hajar al-Asqalani)

Quel est le verset du Coran qui rend licite la Mutaa??

Sourate 5, verset 87
87. Ô les croyants : ne déclarez pas illicites les bonnes choses que Dieu vous a rendues licites. Et ne transgressez pas. Dieu, (en vérité,) n'aime pas les transgresseurs.


6.Posté par Aliou le 23/09/2009 13:26
Voila,

donc pour tous les ignorants qui critiquent les chiites, aprennez d'abord ce qu'est l'Islam, parce que vous ne connaissez rien de l'Islam.


7.Posté par tatou le 23/09/2009 13:29
moi je metrise pas les hadiths et autres c'est sur, mais je suis certaine que les motivations d'avant ner sont les meme qu'aujourd'hui, d'ailleurs les objectifs non plus parce que tout ce que notre prophete a laissé a des avantages.
de grace ne nous laissons pas manipuler par ces gents là le mariage est quelque chose de sacré

8.Posté par boybougraw (france) le 23/09/2009 13:34
merci jef

9.Posté par aliou le 23/09/2009 13:50
Je viens de vous prouver le verset dans le coran qui justifie le mariage temporaire.

Je viens de vous prouver le verset dans le coran qui interdit d'annuler un decret de Dieu

Je viens de vous prouver par des references sunnites, que le mariage temporaire etait pratique a l'epoque du prophete, a l'epoque de Abubakr, et que c'est Omar qui l'a annule.

Comment osez-vous dire que ce qui etait faisable a l'epoque du prophete ne l'est plus aujourdhui!!! Le Coran est intemporel et imuable!! Ces versets sont vrai pour toujours toujours!!

Comment acceptez vous que Omar annule le maraige temporaire alors que le Prophete l'a autorise!! VOus n'oserez aps aller contre le prophete!!

10.Posté par VERITE le 23/09/2009 14:41
Si c’est Omar ki l’a interdit Pourkoi l'Imam Ali n'a pas autorisé le mariage temporaire quand il étai Calif des musulmans ?

Et pour koi tous les Compagnons approuvèrent cette interdiction DU MARIAGE TEMPORAIRE KAN OMAR L'AVAI DIT ?

D'après ALI : " l'Envoyé de Dieu a défendu de contracter des mariages temporaires avec des femmes au cours de la conquête de Khaybar et de consommer la viande d'âne domestique"

muslim



Abû Hurayra rapporte également du Prophète le propos suivant :

"Le mariage temporaire a été aboli par la répudiation, la retraite de viduité et la succession."

Rapporté par ad-Dâraqutnî

Ibn Mâja rappote que , Ibn 'Umar relate a dit : "Après avoir autorisé le mariage temporaire, l'Envoyé de Dieu nous l'a interdit. ....."

C’est Mouhammad ou Omar ki est l’envoyé de Dieu ?



Maintenant voici les verset coraniques qui selon les chites parlent du mariage temporaire, regardez et jugez vous .

4.24. Il vous est aussi interdit d’épouser des femmes déjà mariées, à moins qu’elles ne soient vos captives de guerre (esclaves). Telles sont les prescriptions du Seigneur. Excepté ces interdictions, il vous est loisible d’utiliser vos biens pour vous marier honnêtement et non pour vivre en concubinage. C’est une obligation pour vous de remettre la dot convenue à celle avec laquelle vous aurez consommé le mariage. Mais il n’y a aucun inconvénient à ce que vous modifiiez le montant de la dot d’un commun accord par la suite, car Dieu est, en vérité, Omniscient et Sage.

Ce verset nous explique lé règles à suivre, et ce sont lé règles fondamentale du mariage que nous connaissons tous. Est-ce ke vous y voyez mariage temporaire.

Et voici le verset ki suit

25. Et quiconque parmi vous n'a pas les moyens pour épouser des femmes libres (non esclaves) croyantes, eh bien (il peut épouser) une femme parmi celles de vos esclaves croyantes. Dieu connaît mieux votre foi, car vous êtes les uns des autres (de la même religion). Et épousez-les avec l'autorisation de leurs maîtres (Waliy) et donnez-leur un mahr convenable; (épousez-les) étant vertueuses et non pas livrées à la débauche ni ayant des amants clandestins….

Maintenant lisez très bien les chites disent que le verset 24 parle du mariage temporaire et ils défendent cette cause par le mank de moyens de certains musulmans. Et pour koi dans le verset 25 Dieu dit : "Et quiconque parmi vous n'a pas les moyens pour épouser des femmes libres (non esclaves) croyantes, eh bien (il peut épouser) une femme parmi celles de vos esclaves croyantes"

Si le verset 24 parlai du mariage temporaire (comme le disent les chites) Pour quoi Dieu a choisi un femme parmi celles des esclaves croyantes (l’esclavage existé) pour nous marié si on n’a pas les moyens ?



Voici le Hadith explicite du Prophète tiré de Sahih Muslim sous le Nº (1406) :

d'après Sabra Al-Jouhany qui dit :


"Qu'il était en compagnie du Messager d'Allah lorsque celui-ci dit :
" O les hommes ! Je vous avais autorisé le mariage temporaire et Allah a désormais interdit cela jusqu'au Jour de la Résurrection. Quiconque détient une femme sur cette base, qu'il la libère et ne prenez rien de ce que vous leur avez donné"

Vous voyez ke le mariage temporaire a été interdit non pas par Omar mais par le Prophéte.


Dans ce Hadith, le Prophète affirme que c'est lui même qui avé autorisé la Mariage temporaire, et maintenant DIEU l'a interdit jusqu'à la fin des temps !
Lis bien le hadith le Prophéte n'a pas dit que le Coran a autorisé ce mariage (parce ke le Coran n’en parle même pas), c'est lui ki l'avé autorisé et ensuite Allah l'a interdit !! donc aucune référence de l'autorisation du mariage temporaire n'est cité dans le Coran.





11.Posté par muslim le 23/09/2009 20:20
Merci Verité.
En faite les Chiites comme kibar et Aliou en haut jouent sur l'ignorance de certains musulmans.
Ce qu'ils cachent souvent a ceux qui les ecoutent c'est qui sont les Chiites? Ils ne reconnaissent pas Abou Bakr, Oumar et Ousmane, ils les insultent meme malgrés tout ce que le prophéte a dit sur ces hommes de bien. Ils traitent la femme du Prophete (SAS), Aicha, de.......Il ne reconnaissent que Ali.
Meme si seulement Oumar l'avait interdit (ce qui est faux), ils devaient etre sincères pour dire, nous Chiite nous ne reconnaissons pas son autorité. Alors que chez les sounnites on reconnait l'autorité de Abou Bakr, Omar, Ousmane et Ali. Si l'un d'eux decide d'une reglementation c'est comme si cela emanait du Prophéte. Car le prophète avait dit suivez ma Sounna et celle de mes Khalif bien guidés les quatre. C'est pourquoi on comprend aisement pourquoi ni Ali, ni Ousmane n'est revenu sur l'interdiction de Omar(si c'est vrai qu'il l'avait interdit).
N'oublions pas que lesNafila de Ramadan ont etait institué par Omar avec l'approbation du Prophéte.
Nous les Sounnites nous reconnaissons l'autorité de Omar car le Prophéte l'a elevé á nos yeux. Alors vous les Chiites ayait la sincerité de dire que vous ne le reconnaissez pas, c'est pourquoi vous considerez ce mariage comme licite. Cela je pense c'est plus juste.

12.Posté par muslim le 23/09/2009 20:24
Je pense que les chiite cherche, par le biais du debat sur ce mariage, á rendre le Chiisme acceptable et attrayante dans ce pays.

13.Posté par aliou le 23/09/2009 21:14
Nous les chiites reconnaissons l'autorite de Ali, cousin germain du prophete, gendre du prophete, celu iqui a epouse la fille unique du Prophete, Fatimah.

Nous chiites reconnaissont l'Imam Ali, le seul etre humain a etre ne a l'interieur de la Kaaba, aucun autre humain n'a eu cet honneur et ce privilege. Nous reconnaissont Ali, fidel compagnon du prophete, celui qui s'est toujours battu pour le prophete.

Vois tu un probleme a cela?
Oui, pour nous chiite, l'autorite de la succession du prophete revenait a la sainte famille du prophete, c'est a dire a Ali.

Ya t'il un probleme a cel?

14.Posté par muslim le 24/09/2009 04:03
Nous sounnite nous aimons et respectons tous les Sahabas du Prophéte(SAS) puisque lui meme il les aimait. Et c'est ce qui est plus conforme au Coran.
Mon probleme c'est quand vous parlez du mariage contractuel vous faites passé Omar(RA) comme s'il a agit en violation des regles de l'islam et ceci dans le but de semer le doute chez les musulmans non erudits. Alors que vous savez que la Sounna de Omar est valable pour nous sounnite, parceque c'est le prophete qui nous l'a ordonné. Donc soyez au moins sincere en parlant de Omar(RA) á ceux qui vous ecoutes "nous sommes chiites et nous ne reconnaissons ni ne considerons Omar"

15.Posté par Adama le 24/09/2009 13:22
N'oublions pas que c'est seulement Dieu et son Prophète Mouhamad (PSL) qui ont le droit de légiférer dans l'Islam.
C'est pourquoi le Prophète Mouhamad (PSL) avait dit: "Tout ce que Mouhamad (PSL) a rendu licite sera licite jusqu'au jour du jugement dernier et tout ce qu'il a rendu illicite le sera jusqu'au jour du jugement dernier". Ce Hadith explique, en partie, le verset suivant: "O les croyants: ne déclarez pas illicites les bonnes choses qu'Allah vous a rendues licites. Et ne transgressez pas. Allah, n'aime pas les transgresseurs. (Sourate 5 Al-Ma'idah verset 87).
Quand on étudie munitieusement et sans partie pris les différents hadiths interdisant le mariage temporaire et provenant des sources sunnites surtout Sahih Mouslim, on voie que c'est Omar Ibn Khatab qui a interdit ce type de mariage et non le prophète Mouhamad (PSL).

1) Ibn Uraij rapporte :

'Ati' a rapporté que Jabir ibn Abdoullah était venu pour faire al- Oumrah (petit pélerinage) et nous sommes allé en sa demeure, puis les gens l'ont questionné sur des choses et ensuite ils ont mentionné le mariage de jouissance (Al-Mout'a), sur quoi il(Jabir) a dit :

'Oui, nous avons profités de ce mariage provisoire durant la vie du Prophète(PSL) et durant celle d'Abou Bakr et Omar.'

- Sahih Mouslim Kitab al-Nikah, Hadith 2496

2) Et D'après Ali ibn Abi Talib(ra) qui a dit cette parole :
' Si Omar n'avait pas interdit le Mariage Temporaire(al-Mouta'a) personne n'aurait commis la fornication excepté un pervers.'
- Fath al-Bari, Volume 9, page 141 (Ibn Hajar al-Asqalani)

Après tout cela, je suis vraiment étonné et confus d'entendre certains musulmans dire: Oui, Omar a le droit d'interdire une loi divine parce qu'il est Khalif. Non, le Khalif a pour rôle la préservation des lois divines et non de les changer.
Qu'Allah, Le Tout-Puissant, nous guide tous vers le droit Chemin.

16.Posté par TOP le 26/09/2009 03:12
Quelqu'un à qui on montre le soleil et qui répond qu'il n'a rien vu, il faut comprendre qu'il est soit aveugle, soit fou. On a beaucoup expliqué le mariage temporaire, ces gens s'obstineront à réfuter ce que Dieu à prescrit. On n'y peut rien c'est l'être humain qui est ainsi faite. On est en train de disserter sur le Coran ainsi que des textes coraniques, mais au faite, nous tous nous croyons à Dieu et pourtant nous ne l'avons jamais vu. Qu'est ce qui peut être plus mystérieux que l'existence? Sur quoi repose notre foi, qu'est ce que l'homme en définitive? voilà des interrogations ontologiques et axiologiques qui (sans entrer dans la philosophie, nous font dire que nous devons aborder ce débat avec raison et discernement.
A la suite des quelques versés cités, Dieu nous dit qu'il nous a crée faible, raison de plus pour qu'il nous montre la voie à suivre afin de na pas tomber dans l'errance. Les versets du coran à propos du mariage temporel sont très explicites, nulle besoin de gymnastique pour les comprendre. Nous n'avons pas de secret pour Dieu, IL nous connait en totalement et en matière de sexualité, le Coran est très claire il va droit au but sans ambage. Donc ce qui disent que le mariage temporaire c'est de la débauche, il s'alliassent l'Islam et tous les Oustazes qui s'agitent doivent penser à ce qu'il diront à Dieu le jour du jugement dernier.Dieu nous dit dans le coran qu'il ne faut pas rendre illicite ce qui est licite donc ayons raison gardée. Que ceux qui ignorent le droit islamique se taisent (et ils sont nombreux). je termine en incitant tous les oustazes du Sénégal qui se prononcent contre le mariage temporaire à aller revisiter leur cours de vocabulaire arabe.
Que la paix soit sur nous tous.

17.Posté par fourhane le 16/11/2009 02:31
POUR LE FRERE VERITE.
1/LA TRADUCTION DU VERSET 24 SOURATES NISSAI Que tu as donne n’est pas objective, FAMASSTAHTOUM MINE HOUNA ne signifie pas (à celle avec laquelle vous aurez consommé le mariage) c’est propos ne se trouve nullement dans ledit verset. FAMASSTAHTOUM MINE HOUNA se traduit (de même que vous jouissez d'elles).
MOI JE M'ETONNE FORT BIEN DEVANT LES PROPOS DE CERTAINS FRERES SUNNITES QUI SUIVENT AVEUGLEMENT LES WAHABITES CES DERNIERS FONT TOUS POUR DONNER UN AUTRE SENS AU VERSET 24 SOURATES NISSAI BIEN QU'ILS SAVENT QUE BEAUCOUP D'INTERPRETATEURS SUNNITES DU CORAN (ibnou kassir,khoutoubi ect) AFFIRMENT CLAIREMENTS QUE LE DIT VERSET EST REVELE A PROPOS DU MARIAGE TEMPORAIRE.
TU SAIS POURQUOI LES WAHABITES VEULENT REINTERPRETER LE VERSET 24 SOURATES NISSAI .CAR ILS SONT MAL A L AISE QUAND ON LEURS DEMAMDE D’AVANCER LE VERSET QUI ABROGE LE V24. ILS PREFERENT SE RABATTRE DANS LES HADITHS ET LA AUSSI ILS NE SAVENT PAS COMMENT FAIRE AVEC LES NOMBREUX HADITHS VENANTS DE DIFFERENTS COMPAGNONS DU PROPHETE AFFIRMANT HAUT ET FORT QU’ILS ONT PRATIQUE LE MARIAGE TEMPORAIRE DEVANT LE PROPHETE ,ABOUBACAR et OMAR C’est ce dernier qui l’a interdit.

18.Posté par FOURHANE le 17/11/2009 16:53
Pour corriger la transcription FAMASTAMeTAHTOUME BIHI MINE HOUNA(de même que vous jouissez d'elles)
Remarque : jouir est temporaire.

19.Posté par candide le 30/12/2009 19:02
Le vrai se distingue du faux. Tous reconnaissent que cette forme d'union est licite de par le verset 24 Sourate "Les FEMMES" et qu'il n'a pas été abrogé! Tout musulman sait que le prophète n'est pas habilité, de lui-même, d'abroger un verset descendu par Allah. Ceux qui prétendent cela mentent sur Allah et son prophète. Je conclurai en disant qu"en tant que musulman, je suis tenu d'obéir à Allah et à son prophète.Quand à ceux qui prétendent que cette union est illicite, qu'ils changent leur profession de foi -ACH HADOU ALLA ILAHA ILLA LAH WAHDAHOU LA CHARIKA LAHOU WA ACH HADOU ANNA MOUHAMADANE ABDOUHOU WA RASSOULOUH en ach hadou alla ilaha illa OMAR !
Je prie ALLAH LE TRES-HAUT ,TRES GLORIEUX d'éclairer mes frères pour qu'ils ne laissent abuser par les ennemis d" ALLAH et de son prophète. AMINE

20.Posté par max le 11/06/2010 18:37
bonjour,

comme l'a si bien dit quelqu'un, le mariage temporaire n'est pas une fin en soi mais il permet de répondre à certains besoins et de calmer les esprits ; mais ceci implique des conditions qui doivent être respectées à la lettre comme la période d'abstinence qui le suit, la personne autorisée à le pratiquer .... rien qu'avec la période d'abstinence de 03 mois 10 jours si je ne me trompe, aucune femme pouvant pratiquer ce type de mariage ne peut le faire avec plus de 04 hommes durant un an. Donc où est la prostitution??? Mais on trouve normal que des femmes couchent à gauche à droite ayant un partenaire tous les mois; là on parle de l'époque qui est comme celà!?
je ne suis pas complètement convaincu de ce type de mariage mais je suis à la recherche de la vérité.Il faut se poser des questions claires et précises et chercher et trouver des réponses objectives!!!

21.Posté par bamba le 19/07/2013 17:59
tout se que je peux vous dire est que lisez et apprenez bien l'histoire du mariage temporaire dans l'islam et se refere au dits et les recits du prophète s et les savants, sans doute cela va vs aider comme il se doit

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State