Référence multimedia du sénégal
.
Google

Le marabout Mouhamadou Traoré explique comment il a engrossé sa fille

Article Lu 12798 fois

L'histoire de Mouhamadou Traoré, l'âgé de 47ans et marabout de profession, continue de meubler les conversations de Grand Yoff ou il réside. Et pour cause. Il est accusé d'avoir engrossé sa fille de son épouse qui lui a déjà donné trois enfants. Pour ne pas subir les foudres de la justice, Mouhamadou Traoré essayera en vain denier de son acte hideux. Convaincu qu'il ne pouvait pas mener en bateau les enquêteurs, il finira par exprimer ses regrets.



Le marabout Mouhamadou Traoré explique comment il a engrossé sa fille
C.S une fille mineure, avait par crainte de représailles de la part de son beau-père, le marabout Mouhamadou Traoré, hésité au designer grossesse. Mais elle finalement craqué pour révéler le nom de l'auteur de son enfant en gestation à sa tante venue l'interroger. Quand C.S finit par dire la vérité à sa tante, elle tomba en syncope. La famille venait d'imploser suite à l'acte hideux du mari à sa mère. Cette dernière ne voulut point vivre dans le dilemme pour que lumière sois faite. Finalement, sur conseils de ses proches, elle se décida de déposer une plainte à contre son mari à qui elle avait donné trois enfants Convoqué puis entendu par la police, le mis en cause a reconnue les faits mais en livrant une version assez alambiquée de son aventure avec sa fille de son épouse. Issue d'une autre union.

Mouhamadou Traoré a déclaré avoir entretenu des rapports sexuels à trois reprises avec C.S. il décrit la première relations comme une erreur. Dans ses aveux il était couché sur son lit dans l'obscurité en attendant que son épouse lui chauffe de l'eau pour son bain. Il vit alors une femme venir s'offrir gracieusement à lui. Pensant avoir affaire à son épouse, il assouvit ses désirs, les yeux fermés, pour finalement se rendre compte qu'il s'agissait de C.S. Drôle d'explication. Ici l'on se demande si Mouhamadou Traoré même dans la pénombre ne peut pas reconnaitre l'odeur de sa femme et les petits câlins qu'elle lui administre souvent avant de l'envoyer au septième ciel. Peut-être que l'enturbanné de marabout es un adepte de la gymnastique horizontale " à l'arabe ", comme disent les méchants langues. Les yeux fermés la lumière éteinte et… avant de faire le grand saut dans le néant.


''NIAM NA KO, BAYI NA KO DIAFFE NA!''


Quand on atteint le septième ciel, après avoir goûté aux délices des plaisirs de la chair, on ne veut plus en redescendre. Sinon on cherche cette fois-ci des ailes, pour reprendre les airs. C'est ce qui s'est passé lors du second rapport sexuels, avoue honteux, le marabout. Il confesse avoir lui-même sollicité C.S pour revivre avec elle ces moments inoubliables qui n'ont pas de prix. Elle fut consentante, Mouhamadou Traoré. Fin scénariste, le marabout, toujours pour se disculper aux yeux des enquêteurs, affirme, avoir encore été provoqué par la mineure qui s'est jetée sur lui. Histoire de démontrer que la petite fille avait désormais pris goût et beaucoup de plaisirs, à ces ébats incestueux. Comme toute chose a une fin ou lorsqu'elle est interdite, par se révéler au grand jour, une grossesse survint et Mouhamadou pour ses hauts faits d'armes. Lors de leur confrontation, C.S la victime a cependant balayé d'un revers de la main les arguments fournis par son beau-père qui, a-t-elle souligné profitait des absences répétées de sa mère pour l'intimider et la menacer de mort avant d'entretenir des rapports sexuels avec elle. C.S était-elle vierge ? Son père adoptif a déclaré n'avoir eu aucune peine à la pénétrer au moment de leurs relations intimes et qu'il est sûr que la mineure a connu un autre garçon auparavant. Ce qui n'a pas empêché à Mouhamadou Traoré d'exprimer ses regrets face aux enquêteurs.

Mis au frais, le marabout Mouhamadou Traoré aura bien le temps d'engrener son chapelet de regrets, entre quatre murs, sur les méfaits des voyages au septième ciel, sans visa.

Ousmane BADJI

Source: Choc Hebdo

Article Lu 12798 fois

Mercredi 12 Mars 2008





1.Posté par zalitoo le 12/03/2008 06:52
bilaye ce marabout merite d'etre brulé

2.Posté par abi le 12/03/2008 09:22
de nouy fenn rekk j ai l'impresion d' avoir deja lu ca

3.Posté par Ragountas le 12/03/2008 09:35
Ce jounaliste est trés médiocre. On dirat un mauvais éléves de CE2. Que de maladresses!

4.Posté par pique le 12/03/2008 09:42
je vous di les gars c'est pas fini hein y en a plein de ce genre de cons au senegal, attendez vous allez entendr parler encor, c'est des profitar, ils ont la seule façon d'intimider les fillettes surtout ki vont a l'ecole coranik!

5.Posté par diami le 12/03/2008 10:13
il ne merite meme pas le nom mara c un cochon

6.Posté par Farammassa le 12/03/2008 10:17
Ce journaleux nous casse les timpants. Ecoute, nous avons d'autres chats à fouetter que de nous parler d'inceste et d'insister sur le fait que c'est un marabout qui l'a commis comme si tu étais un homosexuel qui veut se venger des marcheurs contre le mariage des baiseurs de culs.
Arrête, on comprend ta perfidie. Sais tu tout ce qui se passe chez toi même. Es tu sûr que tu es le fils de ton père dont tu portes le nom?
Nous sommes dans un pays de vertueux. Si tu a pour mission de banaliser nos références et nos symboles, tu te trompes gandement. C'est comme ça que vous faites, être à la solde d'organisation obscure et participer à la destruction de votre propre société pour des raisons pécunières. C'est tout simplement lâche. Tu dois toi même te poser la question sur ton éducation, vu la manière par la quelle tu as abordé ce sujet. Tes parents ont sûrement raté ton éducation.

7.Posté par maty le 12/03/2008 11:24
Mais c'est quoi ce torchon? meme quand j'étais en classe de CE1, je n'osais pas ecrire des betises pareilles. on dirait qu'il n'existe pas de rédacteur en chef.
ousmane Badji, toi aussi, il faut se relire. ensuite, il ne faut pas abuser des envolées lyriques. cela peut devenir chiant! et pour etre compréhensible, uses juste d'un sujet, de son verbe et de son complément. simple et facile à lire. kène khamoul lo fi binde!

8.Posté par Bébé le 12/03/2008 12:42
Mon cher journaliste de "CHOQUE" HEBDO, tu ferais mieux de redéposer tes baluchons au primaire. Ce ne sera pas évident pour eux de te mettre au CE1 s'ils te font passer un test au préalable, mais supplie les. C'est vraiment pour ton bien. Je n'ai jamais lu un article aussi mal écrit. Ton français est LAAA MENTAAAAABLE.
Adonnes toi à la lecture ou changes tout simplement de métier, tu fais honte à la profession.

9.Posté par Cisse le 12/03/2008 12:56
il revait peut etre

10.Posté par ndeye le 12/03/2008 14:44
C'est quoi ce torchon????? De grâce, change de nom, les diolas n'écrivent pas des articles bourrés de fautes comme cela. As tu vraiment fais les bancs????????? En tout cas mon gars, t'es vachement nul!!!!!!!!!
Le marabout devrait être jugé sévérement pour son acte ignoble mais toi aussi pour avoir oser "salir" la réputation du u[Journaliste]u. Mais rassures toi, tu ne seras pas le seul, car de nos jours, les bons journalistes ne courent plus les rues.

11.Posté par wallaaaaaaa le 12/03/2008 17:47
heuuunn!! c une mineure elle kel age???
té pa bi wakhoul dedug rek?? amoul serigne amoul borom keur dé goor goor la!!!

12.Posté par chacha le 12/03/2008 18:38
putain de marabout

13.Posté par Momo le 12/03/2008 19:26
Ok les gars, on note sur 20. Entre le journalise médiocre, avec son texte bourré de fautes, et le mara pédophile, qui prend le trophée?

14.Posté par laye Diop le 12/03/2008 23:13
J'ai bien lu le texte qui est dans le journal de Choc hebdo et ce qui est dans le site et j'ai l'impression que le texte qui se trouve dans le site xibar.net est bourré de faute par rapport à ce dans le journal. En prince le journaliste Ousmane Badji a bien fait son rôle et son article est bien écrit dans le journal que j'ai bien lu qui est choc hebdo et je trouve que c'est un journal qui a sa place dans la presse senegalaise. Bonne continuation à toute l'équipe de choc.
Un de vos fidele lecteur.

15.Posté par choc hebdo le 13/03/2008 13:33
Aux chers internautes qui surfent sur xibar.net

Nous avons bien lu et apprécié vos réactions concernant, l'article intitulé :
GRAND-YOFF :TRADUIT DEVANT LES ENQUETEURS PAR SA FEMME
Le marabout Mouhamadou Traoré explique comment il a engrossé sa fille

Nous ne sommes pas ici pour polimiquer. Cependant plusieurs d'entre vous, en lisant l'article repris par Xibar.net, nous ont qualifiés de nuls. Simplement parce que le texte était bourré de fautes. Ils ont raison. Mais il faut remarquer que ce texte n'a pas été copié in extenso par les responsables de ce site. Ils ont dû le saisir avant de le mettre sur leur site. Ceux qui ont ont eu à tenir le journal entre leurs mains savent pertinement que les fautes relevées n'existent pas dans le journal. Nous n'en sommes pas donc responsables. Nous croyons que ce n'était pas dans le but de nuire au journal. Les responsables de xibar.net peuvent toujours nous contacter par notre adresse mail pour que l'on puisse leur donner le texte original. Et ne pas essayer de nous porter préjudice en publiant ce que nous n'avons pas écrit. Il est à noter que nous n'avons pas encore mis en place notre site Web.
Pour ceus qui s'intéressaient aux nombreuses fautes et coquilles, nous pensons que nous serons compris après cette mise au point.
Merci quand même pour toutes les réactions. Qu'elles soient positives ou négatives. Elles nous ont permis de mieux nous atteler à la tâche.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State