Référence multimedia du sénégal
.
Google

Le locataire «viole» la brebis de sa logeuse et se fait expulser de la maison

Article Lu 11779 fois

Un fait grave et rarissime s'est produit vendredi dernier à Saint-louis, plus précisément au quartier de Sor Daga. Un peulh (nous avons délibérément biffé son nom) a été surpris en pleins ébats, la nuit, avec une brebis par sa logeuse. Après avoir satisfait sa libido sur l'animal, il a été viré de la maison par la propriétaire des lieux.



Des cas de viol sur des enfants mineurs se comptent à la pelle au Sénégal, mais les affaires de rapport sexuel avec des animaux sont rares. Un homme d'ethnie peulh a été surpris en train de satisfaire sa libido sur une brebis. Le maniaque qui a loué une chambre dans la maison d’une dame a attendu la nuit pour s'introduire à pas de caméléon dans l'étable avant de choisir sa «partenaire» qui n'est autre qu'une brebis pour une partie de «queue en l'air». D'après certaines indiscrétions, le «fou» est un coutumier des faits. D'ailleurs, il a été chassé de la maison de ses parents pour des faits similaires. Le plus cocasse dans cette affaire, c'est que la brebis est sur le point de mettre bas. La bonne dame, qui était cachée dans un coin de la maison, n'a rien raté du spectacle. Et, d'après notre source, elle a attendu le moment où le violeur de brebis avait fini sa sale besogne pour surgir. Notre source de préciser que la propriétaire de la brebis, redoutant que ce détraqué s'en prenne à ses filles, a décidé de le virer de sa maison. Aux dernières nouvelles, on nous signale que notre bonhomme est retourné chez ses parents. Mais il lui a été interdit d’y passer la nuit. Manger et quitter la maison, c'est la règle que ses parents lui ont imposée.

Source: L'observateur

Article Lu 11779 fois

Mardi 1 Juillet 2008





1.Posté par hihi le 01/07/2008 20:55
hahahahahahahaha

2.Posté par amadou le 01/07/2008 20:04
aulieu deciter son nom ou simplement de dire un malade mental mais vous precisez en plus l'ethnie peulh vous etes des fils de putes ,et je compte pas s'arreter dem la je vais porter plainte pour racisme, vous etes toujours comme sa a chaque fois vous diabolisez l'ethnie peulh celui qui a publie cette aricle. je le predis la mort. en quelques jours BARKE BAABAM BARKEE KOSSAM BARKEE POULAGOU

3.Posté par boy ndiago le 01/07/2008 20:04
a kundé alla nong

4.Posté par boy ndiago le 01/07/2008 20:06
c n'est pas une histoire vrai boy amdou poulo ! watta watt

5.Posté par princess-peulh le 01/07/2008 21:33
Amadou a raison; ce soi-disant journaliste insiste bien sur le fait que ça soit un peul et le répète plusieurs fois. Il n'est pas le premier a masquer le nom de quelqu'un dans un article, il aurait donc pu faire comme tout les autres journalistes. Mais bon, ça me choque toujours ce racisme entre habitants d'un même pays et jpense que c'est pas prêt d'être fini, malheureusement...

6.Posté par Papa le 02/07/2008 00:42
Ce journaliste n'est qu'un petit con.
Avant écrire un article il faut reffléchir cent fois.

7.Posté par MARIE le 01/07/2008 23:58
BANDE D HYPOCRITES. QUI SE SENT MORVEUX SE MOUCHE.IL N A FAIT QUE RELATER LES FAITS; UN PEULH , UN SERERE, UN DIOLA . NOUS SOMMES TOUS DES ETRES HUMAINS.
VOUS PERDEZ VOTRE TEMPS.

8.Posté par om le 02/07/2008 00:22
mais lol quoi!!! hahaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!!!

9.Posté par tennager le 02/07/2008 00:31
dhahaaaaaaaaaadhaaaaaaaaaaaaaa

10.Posté par dio le 02/07/2008 01:09
tres franchement xibar .com on risque notre vie en s'accoutumant à lire vos articles....vous faites tout pour ne rendre fou,pour nous pervertir...mais qui etes vous vraiment? de quel raison vous faites cela.....je ne suis pas peul mais c'est tres degeulas de dire" de lethnie peul" vous voulez qu'on fasse la meme chose?un mal on doit pas chercher à le propager.....ce que vous entendez par libertè de l'expression je crois que vous devez nous l'expliquer....

11.Posté par girlaajo le 02/07/2008 05:15
oodo jayndiyagke ko kaagaado so yeewaama o wonaa bi laawol sabu kaado haala joofaadedum lenol fulbe no wayi hewde moyyube teddube jiyaabe alla ni o fotaano haaldum tawa omo haqili

12.Posté par americain le 02/07/2008 05:56
** La dame qui etait cachee dans n`a rien perdu de la scene** pourquoi attendre la fin du film porno pour reagir? la dame tammit profito na si fantasme bi lol

13.Posté par oustaz le 02/07/2008 08:04
l'article est vide et sans sens,om dirait que les journalistes n'ont plus rien a ecrire,mais l'obs a l'habitude de publier ce genre d'articles et remarquez,il ne se passe pas un numero o ce quotidien ne relate un cas de viol ou d'inceste ou de zoophilie.

14.Posté par DIAGNE NAAARRR le 02/07/2008 08:39
excusez de ma naivete , mais grand biii fane la done diaar beu penetrer brebis biiii.

15.Posté par astou le 02/07/2008 08:41
les wolofs sont les plus racistes sur terre,ils disent souvent "sama" peulbi,sama narbi,sama djaguo bi,mé jamais sama walofbi

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State