Référence multimedia du sénégal
.
Google

Le gouvernement du Sénégal revient sur sa decision et renonce à la retenue sur les salaires des fonctionnaires

Article Lu 1577 fois

Il n’y aura plus de retenue sur les salaires des fonctionnaires. C’est la principale information issue de la rencontre entre le Premier ministre, Hajibou Soumaré et les secrétaires généraux des Centrales syndicales, ce lundi au building administratif.



Le gouvernement du Sénégal revient sur sa decision et renonce à la retenue sur les salaires des fonctionnaires
Il n’y aura plus de retenue sur les salaires des fonctionnaires. C’est la principale issue de la rencontre entre le Premier ministre, Hajibou Soumaré et les secrétaires généraux des Centrales syndicales, ce lundi au building administratif. Au cours de cette rencontre, les responsables syndicaux ont exprimé un niet catégorique pour des retenues sur les salaires des fonctionnaires. Une position déjà largement partagée par tous les segments de la société, y compris les alliés du président Wade, dont la Cap 21 et And-Jëf, qui avaient demandé une limitation des ponctions sur les salaires des ministres, des députés, des sénateurs, des directeurs de société... Bref ! les gros bonnets de la République.

Un mouvement finalement suivi par le chef du Gouvernement, certainement après consultation avec le chef de l’Etat, en décidant d’écarter les fonctionnaires des mesures drastiques annoncées par le président Wade, vendredi dernier.

Source: African Global News

Article Lu 1577 fois

Lundi 5 Novembre 2007





1.Posté par amoctad le 05/11/2007 21:13
Le gouvernement se cherche. Thiey le Senegal. jai pitié de nous. Haral sa, nous on prend les pirogues pour sortir du pays, kalame.
Pour avoir de l'argent, il faut ke Wade reduit ses voyages, son cenat, son parlement et ses ministres.

2.Posté par BENAWAAY le 05/11/2007 22:25
ECHEC SUR TOUTE LA LIGNE.
ET COMME LE RIDICULE NE TUE PLUS,ILS VONT PAS DEMISSIONNER.
AUJOURD'HUI SOUS WADE ,LES SENEGALAIS ONT VU NAITRE D'AUTRES TYPES DE SENEGALAIS:DIOUF NORMAL,COLONEL CISSÉ,BACAR DIA,LANDING SAVANÉ,AMETH KHALIFA NIASSE,SERIGNE MODOU MAMOUNE,DJIBO KA,ABDOURAHIM AGNE,MAITRE ELHADJI DIOUF,FARBA SENGHOR,ABDOU FALL..ETC..
CES NOUVEAUX TYPES DE SENEGALAIS ONT VU LE JOUR SOUS LE REGIME WADE..
CE QUI EST SÛR,ILS SONT PRET À ALLER AVEC LE DIABLE OU FANTOMAS POUR BRULER LE PAYS.

3.Posté par MARVEL le 06/11/2007 00:43

Monsieur Wade, voilà 19 autres mesures, concrètes celles-là.


Monsieur Wade, nous n'irons pas par quatre chemins pour vous dire que vos 19 mesurettes, comme dirait votre ami Sarkozy, ne nous convainquent vraiment pas, elles sont incohérentes, contradictoires, du déjà vu pour certaines, et ont l'odeur d'une énième arnaque.

Nous allons vous proposer 19 autres mesures, concrètes celles-là, immédiatement applicables, immédiatement productives.

De ces 19 mesures, nous ne pouvions commencer que par la plus simple, celle là vous verrez est incontestablement celle qui symbolise le mieux la supercherie qu'a été tout votre mandat 2000 – 2007. Voici les mesures

1° La restitution immédiate par Abdoulaye Wade des 7,5 milliards de dons taïwanais,

2° La restitution immédiate des 40 milliards de deniers publics qui traînaient on ne sait où et qui dormiraient selon Abdoulaye Wade en date du 3 Mars 2007 dans un compte trust logé chez un avocat américain,

3° La restitution immédiate des 5,6 milliards des 6 chèques touchés par Victor Kantoussan, le garde du corps de Karim Wade, à partir des comptes spéciaux

4° La restitution immédiate des 2 milliards déboursés par le Trésor Public pour le remboursement d'un prêt octroyé par la CBAO à Bibo Bourgi, un ami de Karim Wade, prêt sous caution de ce dernier

5° La restitution immédiate par l'Anoci des 58 milliards qui représentent la surfacturation de 16 Km de routes pour lesquelles 63 milliards ont soi-disant été dépensés, (1 km d'une nouvelle route, toutes générations confondues, coûte 500 millions).

6° La restitution par l'ANOCI des 8 milliards de rallonge budgétaire qu'ils se sont auto octroyés

7° Le restitution immédiate des 300 milliards équivalents aux 10 hectares de l'assiette foncière (de la Corniche aux Mamelles) vendus en catimini aux promoteurs étrangers de projets hôteliers, sans qu'un centime n'ait été reversé au trésor public

8° De deux choses l'une, soit on réfectionne la Pointe de Sangomar, soit on achète un nouvel avion, mais certainement pas les 2 à la fois. La restitution immédiate des 30 milliards soutirés en 2003 au peuple sénégalais pour soi-disant remettre à neuf un avion dont on nous dit 4 ans plus tard qu'il est bon pour la poubelle

9° La situation du Sénégal est de loin pire en 2007 qu'elle ne l'était en 2000. Nous exigeons donc la remise immédiate du budget de la présidence aux proportions de 2000.

- La restitution immédiate des 50,5 milliards rajoutés au budget 2007 de la présidence par rapport à ce qu'il était en 2000
-. Idem pour 2008 qui s'annonce avec une autre augmentation de 60 milliards par rapport à 2000

- La restitution immédiate des 34,2 milliards rajoutés au budget 2007 de la primature par rapport à ce qu'il était en 2000

- La restitution immédiate des 4 milliards de l'Assemblée nationale dont le budget 2007 était de 9 milliards par rapport aux 4 milliards de 2000

- Restitution immédiate du Budget total du Sénat totalement inutile et fondé selon un modèle jamais vu dans aucune république au monde, à savoir une personne unique nomme pratiquement tous les sénateurs.

10° Restitution immédiate des 100 milliards de budget 2007 des agences totalement inutiles et aux gestions nébuleuses, et intégration au besoin de leurs personnels dans la flopée des 41 ministères, un quasi record mondial en nombre

11° Le PDS et son secrétaire général, candidat en 2000 n'avait pas le sou au point de transformer ses campagnes en "marche bleue".
La restitution immédiate par Abdoulaye Wade et les membres de son parti :
- des 30 milliards de budget qui ont servi à sa campagne présidentielle,
- des 11 milliards de budget qui ont servi à la campagne pour les législatives de Juin 2007 pourtant boycottées par plus de 80 % des sénégalais ordinaires et 73 % des militaires
- des 3 milliards qui ont servi à l'achat des 300 véhicules du PDS
- des 7 milliards de budget pour la construction de son nouveau siège
- des milliards équivalents au prix des milliers de mètres carrés sur lesquels est construite ce siège
- de tous les milliards qui servent à entretenir ce parti kleptocratique et attirer les transhumans

12° La restitution immédiate des 600 millions illégalement dérobés des deniers publics pour verser à la famille de Maître Seye. Qui tue ou fait tuer paye de sa propre poche ou de sa propre personne.

13° Le remboursement immédiat par la famille Wade et Jérome Godart des 82 milliards de perte de l'exercice 2005 provoqués par les détournements, trafics d'influence, blocages de comptes, arrêt de la production, cela en attendant que l'on y voit plus clair dans les exercices suivants

14° La restitution immédiate des 2,250 milliards dépensés pour l'achat de 150 véhicules 4x4 pour l'Assemblée Nationale alors que 3 ans auparavant, 3 milliards avaient été dépensés pour l'achat de 120 véhicules 4x4 pour cette même Assemblée

15° La restitution immédiate par ceux qui se reconnaîtront des 60 milliards de commissions pour l'octroi à DP World de la concession du terminal à conteneur du port de Dakar, face à une offre de Bolloré beaucoup mieux disante mais moins "intéressante" pour la poche de ceux qui se reconnaîtront

16° La restitution immédiate par le président de la république des 500 millions de la Lonase virés par Baila Wane sur un compte inconnu sur instruction de la présidence de la république

17° La restitution immédiate des +ou- 20 milliards de différence entre les 100 milliards (200 millions de dollars) de prix de vente annoncé de la 3ème licence de téléphonie à Sudatel, et les 80 milliards "décrétés" par Abdoulaye Wade en Conseil des Ministres, avant les fameuses félicitations à son fils

18° La restitution immédiate des 300 millions et des 50 millions que respectivement Abdoulaye Wade et Karim Wade, de simples fonctionnaires depuis 7 ans, ont offert le 23 Mai 2007 à une mosquée mouride.

19° Nous avons commencé par la mesure la moins sujette à discussion, nous allons terminer ces 19 mesures par celle qui devrait sans aucun doute permettre aux sénégalais de recouvrer beaucoup plus de milliards qu'ils ne peuvent imaginer. Idrissa Seck avait déclaré en personne avoir eu à gérer des dizaines de milliards de fonds politiques entre 2000 à 2004 pour le compte de Abdoulaye Wade. Il a aussi affirmé détenir une comptabilité précise sur l'utilisation de cette fortune qui appartient incontestablement aux sénégalais. Nous exigeons la publication immédiate de cette comptabilité et la restitution sans condition de ces dizaines de milliards.

La gestion 2004 à 2007 des fonds occultes ou politiques ne sera bien sur pas passée sous silence, sachant évidemment que la boulimie du pouvoir de l'alternance va en croissant.

Voilà en ce qui concerne 19 vraies mesures à prendre et à effet immédiat et qui devraient générer au minimum 800 milliards, en attendant le gros dessert de la publication de la comptabilité de Monsieur Seck.

Les fonds concernés par ces 19 mesures dorment dans des comptes bancaires ou immobilisés en partie. C'est au peuple sénégalais d'exiger l'application immédiate par tous les moyens à sa disposition

Il existe plein d'autres postes et dossiers en réserve qui peuvent produire immédiatement d'autres centaines de milliards dérobés par ceux qui appellent les sénégalais à un régime alimentaire forcé. Il y'a entre autres :

les dossiers de la SAR, de la SENELEC, de la Sonacos, des Phosphates de Matam, des Mines de Sabodola, de Dakar Dem Dikk, de l'aéroport hypothétique de DIASS, etc…, les contrats de VEOLIA, de AMA Sénégal, de Jafza, de l'AIBD et le groupe Ben Laden, des passeports, des cartes d'identité numérisées, du fichier électoral, - la réduction au tiers du nombre de ministres et ministres conseillers, la suppression des institutions politiciennes, le remboursement de ce qu'ont coûté et ce qu'ont détourné les ministres et autres haut fonctionnaires inutilement nombreux, le reversement les dons faits au pays comme celui évoqué par Téodoro Obiang Nguéma dans JAI mais déclaré nulle part par celui qui a reçu ce don, etc…,

Alors s'il vous plait Monsieur Abdoulaye Wade, laissez tranquille les salaires de ces pauvres fonctionnaires honnêtes. Laissez de côté également votre propre salaire, comme vous nous n'en avons pas besoin, ce dont nous avons besoin c'est de 95 % de votre caisse noire sans fond, de vos fonds politiques qui se comptent par dizaines de milliards comme disait l'autre.

Il n'y a pas plus grande insulte qu'à inviter les sénégalais à une diète générale du fait de votre politique du "Assalo", et pendant ce temps, vous augmentez votre seul budget à 64 milliards de fcfa pour 2008, alors que 4 milliards suffisaient amplement à vos prédécesseurs qui n'ont pas fait autant de dégâts que vous.

MARVEL
marvel@hotmail.fr



4.Posté par Fa le 06/11/2007 01:27
Marvel, nous avons tous peur. Le Senegal est donc ruine.

5.Posté par deug le 06/11/2007 11:05
marvel d'où tu tiens toutes ces informations. On dirait qu'on te consulte avant de faire une quelconque dépense.

6.Posté par mob le 06/11/2007 11:44
le senegal est dirriger parla vision d'un homme incohenant incredible et pas constant entoure d'une bande d'hypocrite qui ne pense qu'a leur s interets personnels ils ont ruine le pays par leurs incompetances et leurs strategies de bandits de grand chemin

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State