Référence multimedia du sénégal
.
Google

Le front Siggil Sénégal rencontre l'union européenne : La question des ''Assises nationales'' au cœur des débats

Article Lu 1321 fois

Le ‘Front Siggil Sénégal’ continue sa campagne d’information sur la situation du pays. Après une série des rencontres avec les organisations socio-professionnelles, Ousmane Tanor Dieng, Amath Dansokho, Massène Niang, Madior Diouf et l’ambassadeur Fallilou Kane se sont rendus, hier, à l’ambassade du Portugal pour une rencontre avec les représentants de l’Union européenne.



Le front Siggil Sénégal rencontre l'union européenne : La question des ''Assises nationales'' au cœur des débats
C’était pour ‘exposer la situation politique, économique et sociale qui prévaut au Sénégal’. La rencontre, explique le porte-parole du jour, Ousmane Tanor Dieng, ‘s’est déroulée dans une bonne ambiance. Nous avons exposé devant les représentants de l’Union Européenne l’analyse que nous faisons de la situation actuelle du pays et les perspectives que nous dégageons. Nous leur avons signifié que le pays est en crise et que l’heure est grave. Raison pour laquelle nous tenons à la tenue d’assises nationales pour sortir le pays de la situation qu’il traverse actuellement’. Les membres du ‘Front Siggil Sénégal’ affirment avoir trouvé une oreille attentive auprès des représentants de l’Union Européenne ‘qui sont bien informés sur la situation parce qu’ils vivent au Sénégal. Ils disent et redisent toujours que le dialogue est consubstantiel à la démocratie et que le pouvoir et l’opposition doivent toujours dialoguer même si c’est pour consacrer leur désaccord. C’est très important parce que le dialogue est une tradition dans ce pay’.

Pour le ‘Front Siggil Sénégal’, ces rencontres avec les diplomates n’ont pas pour objectif de leur demander de faire de l’ingérence. Loin de là. Car, nous savons que c’est aux Sénégalais de régler leurs propres problèmes’. Seulement, ajoute le porte-parole du jour, ‘il est important de les tenir informés sur les réalités pour éviter certaines intoxications. Mais surtout pour actionner le levier de la prévention. Et pendant près de deux heures d’horloge, nous avons eu des débats très enrichissants avec eux’. Ousmane Tanor Dieng de souligner que ‘nous leur avons surtout fait remarquer que si en Europe on ne boycotte pas d’élections, c’est parce qu’il y a un consensus autour des fondamentaux sur lesquels les élections sont organisées. Ce qui n’est pas souvent le cas en Afrique et qui n’a pas été le cas au Sénégal cette année’.

Cette rencontre était la deuxième du genre, car l’opposition avait déjà rencontré les diplomates après l’élection présidentielle. ‘Il était nécessaire donc qu’après une première rencontre qu’on y retourne pour les informer sur l’évolution de la situation’, précise OusmaneTanor Dieng.

Ces campagnes de sensibilisation devront se poursuivre puisque le ‘Front Siggil Sénégal’ a prévu dans son agenda de la semaine une série de rencontre avec le Mouvement citoyen du Pr Penda Mbow, le Collectif des Ong de la société civile et les transporteurs.

Georges Nesta DIOP
Source: Walfadjri

Article Lu 1321 fois

Mercredi 22 Août 2007





1.Posté par auteur49 le 22/08/2007 10:32
de toute facon ils ne represent plus que moins de 20%de lelectorat mais i ils continuent de faire du bruit la question ici est qu'il n'ont pas d'alternative et un programme bien claire pour le senegal c'est pour quoi ils le FSS a besoin de tenir la conference nationale pour prendre les idees des autres un parti doit avoir un projet de societe ,une vision pour un espace politique defini pour pouvoir gagner une election les elections senatoriales montrent que le boycotte ne marche pas et que les resultats aux legislatives avaient d'autres facteurs plus complexes qu'un simple apell au boycotte du FSS en tout cas on attend toujours qu'ils nous demontrent que le resultat etait influence par leur appell et alors par cet apell uniquement de facon purement scientifique

2.Posté par ndiaye le 22/08/2007 11:04
Je suis contre Wade et toute sa bande mais aller voir l`UE ou je ne sais qui c`est faire les memes conneries que faisaient Wade en son temps d`opposant.

On doit se debarasser du paternalisme occidental et cherche des solutions a nos propres problemes quelqu`ils soient.

Imaginez une seconde un pays europeens venir plaider leur probleme aupres de l`UA?

Wade et son regime c`est nos oigons cherchons a se debarasser de lui a tout prix.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State