Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



Le cordon ombilical entre le Pds et Macky Sall repose à Touba : Opération de séduction mutuelle entre le pouvoir et l’opposition

Le président du Conseil économique et social a rejoint hier sa dernière demeure. Ousmane Masseck Ndiaye a été inhumé un peu après 17 heures, en présence d’une foule nombreuse où opposition, pouvoir et anonymes ont partagé la douleur. Le khalife général des mourides, qui considérait le regretté comme son «propre fils», a envoyé une importante délégation conduite par Cheikh Bara Lahad Mbacké pour le représenter. Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké a aussi remis des écrits en arabe qui ont accompagné le défunt dans sa tombe.



Le cordon ombilical entre le Pds et Macky Sall repose à Touba : Opération de séduction mutuelle entre le pouvoir et l’opposition
Cheikh Bara Lahad dira du défunt : «C’est une personne bénie par Serigne Touba et Serigne Bara. Aujourd’hui, c’est Serigne Cheikh Sidy Mokhtar qui est Serigne Touba, qui est Serigne Bara, et il a béni Ousmane Masseck. Tous les talibés de Serigne Bara peuvent attester que la bénédiction de Serigne Cheikh Sidy Mokhtar à l’endroit de Ousmane Masseck n’est pas fortuite. C’est parce que Ousmane Masseck a œuvré toute sa vie en ce sens. C’est quelque chose qu’il a mérité. Il a été un grand travailleur. Un bon talibé mouride.»

Mor Ngom : «La mort de Ousmane Masseck doit être un signal fort pour nous politiques»
Conduisant la délégation officielle, le directeur de Cabinet du chef de l’Etat, Mor Ngom, a loué les qualités de l’homme. «La mort de Ousmane Masseck doit constituer un signal fort pour nous politiques. C’est une perte énorme dans la mesure où il a été un digne fils de la Nation. Il s’est toujours évertué à remplir de la manière la plus exemplaire les tâches qui lui étaient confiées. L’essentiel, c’est de construire ensemble ce pays», a-t-il dit.

Oumar Sarr : Il voulait une «meilleure entente» entre les anciens responsables du Pds
Son ami de longue date et coordonnateur du Pds, Oumar Sarr, croit savoir que le décès de Ousmane Masseck Ndiaye pourrait rapprocher l’opposition et le pouvoir. «Je perds d’abord un ami, un frère avec qui, j’ai partagé beaucoup de choses sur tous les plans. Il a été une personne incontournable dans la construction du Pds. Il a beaucoup travaillé dans les années difficiles quand nous sommes arrivés au pouvoir. Il aimait Saint-Louis, il a conquis et bâti sa ville. On retiendra de lui, un grand homme qui aimait son pays, un grand mouride. C’était un homme digne, volontaire qui s’est battu toute sa vie durant. C’était un homme qui aimait sa famille, son prochain, qui a battu quelque chose de grandiose. Ousmane Masseck était un trait d’union. Il était l’ami personnel de beaucoup d’entre nous comme il l’est pour Macky Sall. On a partagé tous beaucoup de choses. Aujourd’hui, c’est vrai que la politique nous a séparés. Je sais qu’une semaine avant, il avait même essayé de téléphoner à d’autres gens pour essayer de faire en sorte qu’une meilleure entente puisse se faire entre les anciens responsables du Pds.»

LE QUOTIDIEN Boucar Aliou Diallo - Correspondant

Jeudi 10 Janvier 2013




1.Posté par moussa ABY le 10/01/2013 22:52
Une toute petite quantite de crainte vaut mieux que mille quantites de jeunes et de priere.Celui dont le coeur ne va pas de paire avec la langue,et dont ce qui apparait de lui n'est pas a l'unisson avec son interieur,porte en lui l'empreinte de l'hypocrisie.Le vrai fidele est celui qui s'applique constament a ne pas tomber dans l'hypocrisie,qui ne fait rien de ce qu'il ne doit pas faire,et qui ne prononce jamais une parole qu'il ne doit pas dire.Empressons nous donc de labourer notre champ mais pas n'importe lequel celui de la verite et du bien car sa terre est plus fertil et sa recolte est meilleur et infiniment plus benefique dans l'au dela.Elle ne fait pas de distinction entre le blanc et le noir,le riche et le pauvre,elle est l'instant le plus juste de la vie,elle nous reveillera pour nous plonger dans la vrai vie,aussi a partir de ce moment nul repentir ne sera accepte et il sera trop tard,la mort

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Septembre 2014 - 20:21 Récits douloureux de Sénégalais du Maroc








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés