Référence multimedia du sénégal
.
Google

Le chef du gouvernement invite à se détourner des Assises nationales

Article Lu 1443 fois

Le Premier ministre Cheikh Hadjibou Soumaré a appelé vendredi les Sénégalais à travailler pour un ‘’Sénégal prospère’’ et à se détourner de ’’cérémonies protocolaires’’, faisant allusion aux Assises nationales convoquées par des partis d’opposition et des organisations de la société civile.



Le chef du gouvernement invite à se détourner des Assises nationales
‘’Mettons de côté les intérêts partisans et les ambitions inavouées et travaillons pour un Sénégal prospère. Le moment des élections viendra et les Sénégalais, et eux seuls, trancheront’’, a dit M. Soumaré dans une déclaration faite à la presse en présence de quelques membres du gouvernement. Pour le chef du gouvernement, ‘’les exigences de l’heure, l’universalité de la crise et son impact sur les tissus économiques encore fragiles des pays pauvres interdit aux citoyens patriotes de se perdre en cérémonies protocolaires, dont chaque débat servira de tribune à des orateurs en mal d’audience’’.

Cette adresse de Cheikh Hadjibou Soumaré intervient à 24 heures des Assises nationales dont l’ouverture est prévue dimanche à 10 heures.

Il a accusé les organisateurs de vouloir ‘’faire des difficultés des populations un fonds de commerce politique’’ et dénoncé les ‘’attaques injustifiées’’ contre le président de la République.

Ces Assises n’engageront pas le gouvernement, a-t-il dit après avoir énuméré les ‘’efforts’’ –- de l’ordre de 150 milliards de francs CFA — consentis depuis juillet 2007 par l’Etat pour faire face à la conjoncture internationale.

Ces mesures prises visant à atténuer l’impact de la hausse des prix internationaux sur les ménages, a indiqué M. Soumaré, ont concerné le suspension des droits de douanes sur le blé, le riz et le lait, ainsi que la consolidation de la mesure de non recouvrement de la TVA sur la pain, etc.

A cela s’ajoutent la baisse des impôts sur les salaires des fonctionnaires, le financement de deux centrales d’achat pour les syndicats et la création de magasins de référence.

Cheikh Hadjibou Soumaré a ajouté que ‘’malgré l’opposition de certains acteurs politiques qui prétendent aujourd’hui défendre les populations, le chef de l’Etat a demandé au gouvernement de maintenir les subventions (sur le gaz, le riz, l’huile, entre autres), tout en veillant à les orienter vers les populations les plus vulnérables des villes et des campagnes’’.

‘’La conjoncture internationale a eu une incidence très forte sur les prix intérieurs du fait de notre dépendance quasi-tyrannique par rapport à ces produits qui deviendraient encore plus inaccessibles aux populations’’, a relevé le chef du gouvernement.

Sans ‘’les importantes subventions que nous consentons annuellement’’, les denrées de première nécessité deviendraient ‘’encore plus inaccessibles aux populations’’.

‘’Les Sénégalais pourront juger de tous les efforts consentis par le gouvernement. Nous ne pouvons accepter les tentatives pour nous détourner de notre seul objectif qui est la satisfaction des besoins de Sénégalais’’, a-t-il soutenu.

Source: APS

Article Lu 1443 fois

Samedi 31 Mai 2008





1.Posté par alain le 31/05/2008 16:55
soumare ne te laisse pas embobinner..........par le viel..........la population te tiendra responsable de leures souffrance..............


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 11:48 Le Gamou célébré le Dimanche 11 Décembre

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State