Référence multimedia du sénégal
.
Google

Le chef de l’Etat déclare la plage de Diamalaye non constructible

Article Lu 11588 fois

Le président de la République Me Abdoulaye Wade réaffirme, dans un communiqué transmis mardi à l’APS, sa décision de déclarer la plage de Diamalaye (Dakar) non constructible.



Le chef de l’Etat déclare la plage de Diamalaye non constructible
‘’Le président de la République réaffirme sa décision de déclarer la plage de Diamalaye +non aedificandi+ (non constructible)’’, lit-on dans le texte signé du ministre d’Etat et directeur de cabinet du chef de l’Etat, Diakaria Diaw. Selon la même source, le président de la République, ‘’soucieux d’un environnement à la fois sain, paisible et agréable pour les populations riveraines de la plage de Diamalaye et des populations de la région de Dakar en général, a chargé les services compétents de veiller particulièrement’’ à sa décision de ne rien laisser construire sur le site.

M. Wade a visité samedi des sites de la région de Dakar dont cette plage.

Source: APS

Article Lu 11588 fois

Mardi 17 Février 2009





1.Posté par zeus le 17/02/2009 12:30
c lui qui devrai donner le bon expl ca ne doit pas etre seulement a diamalaye mais bcp plus encore et encore en menant 1 enquete fonciere concernant les plages de dakar par mesure de securite et esthetik

2.Posté par Sole le 17/02/2009 12:31
Il veut s'emparer des qques sites restants pour satisfaire sa boulimie foncière. Il veut tout prendre avant de mourir.
Si ce type avait réussi son hold up avant 2000, nous serions tous morts aujourdhui, de faim.
Quelle honte, ce Fantomas.

3.Posté par pap le 17/02/2009 13:06
Le sénégal marche par la tête. Si on était dans un pays où chacun remplit sa tâche, ce serait le rôle du maire, du préfet ou du gouverneur. Comment voulez vous qu'on avance si personne ne connaît ses domaines de compétences, si le chef de l'état en vient à remplacer les maires c'est que c'est très grave. Il faut mettre les gens qu'il faut à la place qu'il faut. Il faut mettre des gens compétents

4.Posté par AJA le 17/02/2009 15:43
Bien fait car la cité Diamalaye est maintenant mal fichue, habitée par des gens ki viennent de je ne sais ou et ki ont construit n'importe comment . cité Sonatel est bourrée de bandits, on n'ose même plus sortir après 19 h par mesure de sécurité.

Jeguelou ci nieup.............................

5.Posté par chacha le 17/02/2009 16:39
Pour une fois ta Monsieur le Président vous avez prise une bonne décision car il ne reste que cette plage pour s'entrainer correctement dans tout Dakar, toutes les plages son des privées maintenant, moi je m entraine laba tous les soirs mais se serait une grosse erreur si cété a construire.
salam

6.Posté par professeur le 17/02/2009 17:53
C'est une hérésie, l'interdiction existe déjà.
Il n'y a qu'au sénégal ou ont voit un président prendre un decret pour interdire ce que la loi interdit depuis toujours.
Wade interdit les constructions à la plage, c'est comme dire que wade gracie des inoncents.
Toute construction sur une plage est illégale et cela decret ou pas, le domaine publiuc maritime est inaliénable. Cela veut que même avec des documents qui viennent du plus haut sommet de l'état, personne ne peut légalement occuper le domaine public.
Alors que wade ne perde pas son temps à interdire ce que le loi interdit depuis longtemps.

7.Posté par nd le 17/02/2009 21:13
ah wee c le minimum. faut ns laisser avc notre plage nguir yalla. Cet endroit est exceptionel. J'ai bcp de bon souvenirs la bas. Diamalaye, Beverly Hills, PA. Yoff, Camberene. Diaa dieuff wayy

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State