Référence multimedia du sénégal
.
Google

Le Président Abdoulaye Wade sur la Voix de l’Amérique :"Les voix qui s’élèvent sur la gestion de l’Anoci sont de mauvaise foi"

Article Lu 11770 fois

C’est officiel, le Président Abdoulaye Wade est candidat pour un troisième mandat à 85 ans. Il l’a fait savoir en exclusivité sur la voix de l’Amérique au micro d’Idrissa Fall. Sur la gestion décriée de l’Anoci par Karim Wade, son fils, le Chef de l’Etat déclare que ce sont des voix de mauvaises foi qui indexent son enfant. Sans nommer "Contes et Mécomptes de l’Anoci" le livre d’Abdoulatif Coulibaly qui met à nu la gestion de l’Agence. Par ailleurs, il n’a pas manqué d’adouber et dire que c’est le meilleur expert sénégalais sinon d’Afrique. Entretien



Le Président Abdoulaye Wade sur la Voix de l’Amérique :"Les voix qui s’élèvent sur la gestion de l’Anoci sont de mauvaise foi"
Monsieur le Président, vous avez signé, hier, le Millenium challenge account (MCA) avec les Etats-Unis. Est-ce que cela valait la peine d’attendre ?

Ah oui ! (Rires). Vous savez que 500 millions de dollars, soient 270 milliards de francs Cfa, c’est énorme. Cela va nous permettre de faire beaucoup de choses. Si ce n’était pas la crise, nous étions programmés pour avoir plus, mais c’est une somme substantielle que nous apprécions.

Au moment où vous signez, Dakar est inondée, les populations en colère sont dans les rues. Qu’est-ce que vous leur dites ?

Ça, je leur dirai à Dakar, mais pas ici. Dakar n’est pas la seule ville inondée, toute l’Afrique est inondée, c’est comme au Burkina Faso, au Mali et toute l’Afrique de l’Ouest. Il est normal que les gens se plaignent, c’est un phénomène de Dieu, cela ne dépend pas de nous. Nous avons fait énormément d’efforts. Il y a des gens qui sont responsables de cette situation : ce sont ceux qui ont laissé les populations s’installer dans les bas-fonds, ils devraient savoir qu’un jour ou l’autre, l’eau les trouverait là. Nous avons fait des efforts en déplaçant ces populations dans des zones que nous avons aménagés, ce que nous appelons le plan Jaxaay. Ce sont des logements économiques, mais ils sont très jolis, nous en avons fait trois mille déjà et, 1500 à 2000 personnes y sont déjà logées. Nous allons continuer ces efforts, mais, c’est un problème qu’on ne peut pas résoudre du jour au lendemain.

La solution radicale, c’est de déplacer les populations. Jusqu’à présent, nous intervenions, à la demande des populations, pour pomper l’eau et la jeter à la mer, mais nous nous sommes aperçus que cette solution n’est pas viable parce que dans cette zone, la nappe phréatique est très basse. En effet, plus on pompe, plus l’eau vient. C’est pourquoi, nous avons décidé de déplacer les populations et faire de ces zones inondées des bassins de rétention. Nous avons déjà commencé avec un bassin qui fait plus de 100 mètres de long.

Pour l’électricité, Dakar est dans le noir. Que dites-vous de cela ?

Dakar était dans le noir. Dakar n’a jamais été dans le noir, il ne faut pas exagérer. Il y a eu des coupures d’électricité, c’est vrai. Parce que nous ne produisons pas l’électricité et nous sommes obligés de l’acheter. Nous ne produisons ni électricité ni gaz. Pour quelques coupures qui interviennent, ce sont des moments désagréables pour les populations et qui pénalisent les industriels dans la mesure où ils sont obligés d’arrêter leur production, sans compter les dégâts que cela peut avoir dans les aliments qu’il faut conserver.

Mais il faut savoir que tout cela est maintenant derrière nous parce que pas plus tard qu’hier, j’ai reçu un Nigérian qui m’a proposé un contrat de 10 millions de barils qu’il veut signer avec l’Etat du Sénégal. Dès que je serai à Dakar, il va le signer avec le ministre de l’Energie. Cela veut dire nous allons nous approvisionner en gaz au moins pour six mis d’avance et, en matière de gas-oil.

La question est que la capacité de production du Sénégal était très faible. J’ai hérité d’une centrale en occasion qui est installée au Cap des biches, depuis que je suis là, j’ai installé trois ou quatre centrales à travers le Sénégal et qui produisent beaucoup d’électricité. Heureusement !

Aujourd’hui, du point de vue de la production, nous avons un déficit de 250 à 300 méga watts. Mais nous sommes entrain de construire une usine de charbon non loin de Dakar et, cette usine de charbon qui sera prête l’année prochaine, va nous donner de l’énergie à bon marché. C’est une bataille et le monde ne se fait pas en un jour.

Pour parler de politique, des voix se sont élevées, à Dakar, pour dire que Me Wade est candidat libéral pour les élections de 2012, notamment Babacar Gaye…

Vous savez que je ne connais même pas Babacar Gaye, mais peu importe. J’ai le droit d’être candidat, il y a des gens qui réclament la démocratie et qui ne sont pas des démocrates. Il faut laisser la voix au peuple sénégalais, c’est à lui d’apprécier les candidats. Que chacun se présente et que le jeu soit ouvert. L’essentiel est qu’il n’y ait pas de tricherie.

Etes-vous partant pour 2012 ?

Absolument ! Je suis candidat pour 2012, incha’Allah. Si Dieu me prête longue vie, me laisse avec mon cerveau et ma santé, je serai candidat.

On avait enregistré beaucoup de supputations sur Karim et, les résultats des Locales du 22 mars avaient montré une situation de fait, mais vous en avez fait un super ministre Est-ce à dire…

(Il coupe). Karim est un expert. C’est l’un des meilleurs experts non seulement sénégalais, mais africain. Là, nous sommes d’accord. C’est un banquier qui avait une place très importante à l’Ubs de Londres. Ensuite, il a des relations que personne n’a aujourd’hui, en dehors de moi, dans les pays arabes. Tout cela étant, je lui ai donné un ministère important où il peut drainer des ressources vers le Sénégal. Je crois qu’il a prouvé avec l’Oci, il est vrai que c’est moi qui lui ai permis les contacts avec les pays arabes, mais il faut dire qu’en gérant l’Oci, il a amené 430 milliards de francs Cfa au Sénégal. Je l’ai nommé parce que c’est un homme qui est capable.

Pour sa gestion de l’Anoci, il y a des voix qui s’élèvent…

(Il coupe et s’emporte) Ce sont des voix de mauvaise foi. Pour cette, il y a un commissaire aux comptes. Ensuite, Karim n’est pas le gestionnaire, c’est le Président. Il y a un ordonnateur, on n’en touche pas. Je le considère comme mon fils d’ailleurs. Simplement pour s’attaquer à moi, on attaque Karim. Il n’est pas ordonnateur et il n’a aucun rôle à jouer dans la manipulation de l’argent. Troisièmement, il y a un Conseil de surveillance dans lequel figurent les journalistes et qui a donné un quitus, tout comme le Commissaire aux Comptes. Il a présenté ses comptes devant l’Assemblée nationale et devant le Parlement.

Donc, les rumeurs sur votre volonté de mettre votre fils à la tête de l’Etat ne sont pas fondées ?

Est-ce que j’aurais été le premier à souhaiter que son fils soit président ? Le Président Bush, si son père n’était pas Président, il n’aurait jamais été Président. Personne ne m’a entendu dire que je veux mettre mon fils au pouvoir. Pour l’instant, je le fais travailler parce que je connais ses compétences et ses capacités. (…)

Propos recueillis par Idriss Fall de la VOA
Source Sen24heures.com avec la voix de l’Amérique

Article Lu 11770 fois

Vendredi 18 Septembre 2009





1.Posté par diop le 18/09/2009 05:32
... mais non, en plein mois de RAMADAN...... nack....... thiey pabi......

2.Posté par bani le 18/09/2009 06:00
du n importe kw

3.Posté par Ndao le 18/09/2009 06:49
Au moins Krime Wade saura encore une fois que son père est un sacré MENTEUR.

4.Posté par Birima le 18/09/2009 06:53
Hey Ablaye Wade! Décidément OBAMA ne tient pas à te rencontrer. Tu es la HONTE de l'Afrique et du monde noir. Peut-être un autre jour, quand tu auras assaini ta gestion des fonds publiques que tu confonds avec ta bourse.

5.Posté par lesenegal le 18/09/2009 08:52
un vrai tocard ce vieu.

6.Posté par épeed'ALLAH le 18/09/2009 09:09
CHERS AMIS SENEGALAIS......J'ESPERE QU'AVEC TOUT LE MAL QUE CES DEUX WADE PERE & FILS VOUS ONT FAIT, LES DETOURNEMENTS MASSIFS D'ARGENT SUR LES COMPTES OFF-SHORE DES PARADIS FISCAUX, LES MENSONGES DE PLEINE MAUVAISE FOI A CHAQUE FOIS QU'IL Y A AVAIT UNE RECLAMATION DU PEUPLE, LES FAUX ARGUMENTS DE DEVELOPPEMENT SUR DES CHANTIERS BIDONNES, LE SABOTAGE SYSTEMATIQUE DES PRESTATIONS DE SERVICES OU DE CONSTRUCTION ETRANGERES ET PARTICULIEREMENT DES CHINOIS APRES AVOIR TOUCHE DES GROSSES ENVELOPPES, SANS COMPTER L'ATTITUDE DE BAISSE-FROC DE CE LASCAR DEVANT OBAMA QUI S'EN TAPE PARCE qu'il l' A PIGE DEPUIS LONGTEMPS, SANS PARLER DU DISCREDIT QUe WADE A APPORTE AU NIVEAU DE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE ET PARTICULIEREMENT LES BAILLEURS DE FONDS, SANS PARLER DE LA MECHANCETE AFFICHée ET SANS APPEL A L'EGARD DES PERSONNES QUI S'OPPOSENT A LUI, LES SENEGALAIS COMME LES ETRANGERS..QUI SE SCANDALISENT D'UNE TELLE INHUMANITE, LA FRIME DES WADE QUI ESSAYE DE SE FAIRE PASSER POUR DE LA JET-SET A L'AMERICAINE ALORS QUE CE NE SONT RIEN D'AUTRES QUE DES VOLEURS ET DES MENTEURS QUI TUENT LE SENEGAL A PETIT FEU POUR ENRICHIR LEUR COMPTES BANCAIRES PERSONNELLES, SANS PARLER QUE CES DEUX Là ON TENTER A MAINTES REPRISES DE SOUDOYER LES MARA DE TOUBA...COMME SI L'ISLAM DEVAIT LES SERVIR...LE POGNON QUE LE PERE WADE A DEPENSER POUR ROULER SA CAISSE EN VACANCES EN FRANCE PENDANT QUE CES COMPATRIOTES ETAIENT DANS LA MERDE, LES PIEDS DANS L'EAU SANS ELECTRICITE, SANS AIDE...C'EST QUOI CE MEC???? JE N'OSE Y CROIRE...J'ESPERE MES AMIS SENEGALAIS QUE VOUS ALLEZ VOUS RAPPELLER DU MAL QUE LES DEUX WADE VOUS ONT FAIT..QUE VOUS ALLEZ VOUS REVEILLER ENFIN...QUE ENFIN, VOUS ALLEZ TOUS VOUS DONNER LA MAIN POUR RECONSTRUIRE VOTRE PAYS...INDEPENDAMMENT DES CONFRERIES, DES ETHNIES, DES RELIGIONS...VOUS ETES SENEGALAIS...REVEILLEZ VOUS...ARRETEZ DE VOUS FAIRE AVOIR PAR CES MECS...C'EST KOI QUI VOUS FAIT PEUR....L'EPEE D'ALLAH EST INVINCIBLE...LA FORCE DE DIEU EST LA FORCE CREATRICE MAIS AUSSI LA FORCE QUI PEUT TOUT DETRUIRE...N'OUBLIEZ PAS QU'IL N'Y A PAS SECONDE QUI PASSE QUI N'APPARTIENNE A L'ETERNITE...ET POURTANT CHAQUE SECONDE QUI PASSE, EST FINALEMENT A UN MOMENT DEJA PASSEE..ALORS VOUS PENSEREZ SUREMENT QU'ELLE A DISPARU..ET JE VOUS DIRAIS ALORS QUE NON...UNE SECONDE PASSEE EST UNE SECONDE INSCRITE DANS L'ETERNITE, MEME SI ELLE A DISPARU A VOS YEUX..ET CHAQUE CIRCONSTANCE DE LA VIE EST UN MOMENT D'ETERNITE QUI A PASSE A VOS YEUX MAIS PERSISTE DANS L'ETERNITE..DANS L'ETERNITE, LE TEMPS NE COMPTE EN EFFET PLUS...AUSSI SACHEZ QUE CE QUE VOUS INSCRIVEZ AUJOURD'HUI DANS VOTRE VIE EST AUSSI CE QUE VOUS INSCRIVEZ POUR PLUS TARD ET LORSQUE VOUS PENSEREZ AVOIR VU DISPARAITRE CE QUE VOUS AVEZ INSCRIT, CETTE ECRITURE DANS LE TEMPS VOUS REAPPARAITRA SOUS UNE AUTRE FORME DANS LE TEMPS..A L'HEURE DE LA MORT QUAND TOUT CE QUI ETAIT APPARU DISPARAIT ENFIN, SACHEZ QUE CE QUE VOUS AVEZ INSCRIT REAPPARAIT. VOUS DEVREZ ALORS VOUS DEFENDRE DE VOS ACTES, ET PRENDRE VOTRE RESPONSABILITE SPIRITUELLE...VOUS NE SEREZ PLUS ALORS FAIT D'UN CORPS PHYSIQUE DE BEAU GOSSE, NON, VOUS NE SEREZ QU'UN PAUVRE ESPRIT, NU COMME UN VER...SI VOUS N'AVEZ FAIT QUE LE MAL DANS VOTRE VIE INCARNEE, ALORS IL FAUDRA VOUS EN JUSTIFIER, L'ASSUMER..CAR Là IL SERA TROP TARD POUR REPARER LES DEGATS CAUSES...ET C'EST BIEN CELA LE PROBLEME QUE JE VOUS REPROCHE A TOUS...VOUS N'ETES PAS ASSEZ OBJECTIFS POUR DES CROYANTS, PENSEZ QUE LA VIE EST COURTE ET PEUT S'ARRETER DES L'INSTANT..AUSSI IL FAUT CHANGER LES MENTALITES...IL FAUT PENSER A DEMAIN, IL FAUT PENSER AUX AUTRES, IL FAUT PREPARER LES FUTURES GENERATIONS...ET C'EST CELA LA RESPONSABILITE LA PLUS IMPORTANTE..VOTRE RESPONSABILITE..POURQUOI ALORS TANT DE MISERE..POURQUOI TOUS CES TALIBES QUI SOUFFRENT TOUS LES JOURS..CES TALIBES SONT VOS ENFANTS A TOUS...QUEL EXEMPLE MONTRE T-ON? POURQUOI LES GENS VEULENT ILS TOUS AVOIR CE QU'ILS N'ONT PAS? POURQUOI L'ENVIE, LA MEDISANCE, LA JALOUSIE, POURQUOI LES GENSSE PORTENT ILS Le MAUVAISE OEIL, POURQUOI NE SONT ILS JAMAIS CONTENT DU BONHEUR DES AUTRES? POURQUOI TUE T-ON CELUI QUI REALISE PAR JALOUSIE, POURQUOI SE MET ON A PLUSIEURS POUR NIQUER UN TOUBAB QUI VIENT INVESTIR ALORS QUE CE MEC VIENT CREER DES EMPLOIS ...POURQUOI TROUVE T-ON TOUJOURS DES MAUVAISES RAISONS, DES FAUX PRETEXTES POUR FAIRE DU MAL A QUELQU'UN ...POURQUOI NE SUPPORTE T-ON PAS QU'UNE PERSONNE AIT PLUS DE MOYENS CAR VENANT DE L'ETRANGER ET NE L'AIDE T-ON PAS A DEVELOPPER QUELQUE CHOSE QUI POURRAIT CREER DES EMPLOIS.... JE VAIS VOUS REPONDRE A TOUTES CES QUESTIONS PAR UNE SEULE REPONSE: C'EST UN PROBLEME DE MENTALITE...ET SURTOUT UN PROBLEME DE MENTALITE...QUI N'EST PAS A PROPREMENT PARLER SENEGALAIS...MEME SI JE RESTE CONVAINCU QUE C'EST LA MAJORITE DES GENS QUI PENSENT AVEC CETTE MENTALITE EGOISTE...LA FORCE D'UN PEUPLE RESIDE EN CE COMMENT ILPEUT SE ( SOLIDARISER )....C'est cela la solution...SOLIDARISEZ VOUS ENFIN....SOYEZ UNE SEULE FAMILLE....NIASSENES, MOURIDES, TIDJIANES, CHRETIENS, TOUS VOUS DEVEZ VOUS DONNER LA MAIN..MAINTENANT...DES MAINTENANT, ..SANS PERDRE DE TEMPS...CAR LES ANNEES QUI VIENNENT SONT DES ANNEES DE CALAMITES DEJA ECRITES...POUR AFFRONTER CES CALAMITES, IL VA FALLOIR QUE VOUS SOYIEZ SOLIDAIRES (ARRETEZ DE NE PENSER QU'A VOUS, PENSEZ A VOUS ET AUX AUTRES AUSSI)...LES WADES VOUS ONT RUINES LE PAYS DE FACON APOCALYPTIQUE..UN VRAI RAZ DE MAREE FINANCIER..ILS ONT TOUT RAMASSE...AUSSI, NE VOUS ETONNEZ PAS...QU'EST-CE QUI EMPECHAIT VOTRE PRESIDENT DE SE DONNER LES MOYENS DE DONNER L'AUTO SUFFISANCE ELECTRIQUE AU SENEGAL..IL EN AVAIT LES MOYENS...MAIS Cà NE L'INTERESSE PAS..IL S'EN FOUT..CE QU'IL VEUT C'EST LE POUVOIR..(IL ADORE çà), IL ADORE AVOIR AUTORITE ABSOLUE, TOUT COMMANDER, IL ADORE QUE LES GENS LUI DONNE L'IMPORTANCE QU'IL NE MERITE PAS; IL AIME QUE LES GENS AIENT PEUR DE LUI, C'EST QUELQU'UN QUI JOUIT VRAIMENT DE L'ABUS D'AUTORITE), CE QU'IL AIME (c'est quand on le déteste mais qu'on ne peut rien lui dire, c'est un vra plaisir pour lui). Le problême de ce mec, c'est qu'il est vendu. VENDU CORPS ET ÂME...L'ETERNITE VA LE RATTRAPé, IL AURA SON COMPTE POUR TOUJOURS...LA JUSTICE D'ALLAH EST IRREVOCABLE, IMPARABLE, ABSOLUE. CELUI QUI VOUS PARAIT SI FORT ET SI PUISSANT, L'INTOUCHABLE SUR TERRE, CELUI QUI VOUS FAIT PEUR ...EST UN VULGAIRE VER DE TERRE DANS LES ESPACES DE L'ESPRIT...LES ÂMES SONT COUTUMIERES DE CE GENRE D' ÂMES PERDUES...ELLES LES REPOUSSENT DANS LES TREFONDS DES ABIMES DE TOURMENT ET DE MALEDICTION...Là, AVILIES ET ASSERVIES PAR LE MAL, ELLE NE S'APPARTIENNENT MÊME PLUS....C'EST LA MALEDICTION ETERNELLE QUE MERITE CELUI QUI N'AIME PAS LES HOMMES, LA PUNITION POUR CELUI QUI FAIT SOUFFRIR SES COMPATRIOTES POUR SON PROPRE INTERET...AVEC TOUT LE FRIC QUE WADE A MIS DANS SES VACANCES (1 MILLIARD FCFA - pendant que vous étiez tous dans les inondations et les coupures), ON AURAIT PU, AVEC TOUT CE FRIC CONSTRUIRE DE BELLES ECOLES CORANIQUES MODERNES ET BIEN EQUIPEES, UN PEU PARTOUT DANS LE SENEGAL, POUR LES 150000 TALIBES QUI SOUFFRENT TOUS LES JOURS...Cà AURAIT ETE SUPER NON??? ALLAH AIME LA GENEROSITE DES HOMMES, C'EST POUR CELA QU'IL AIME ET RECOMPENSE LES HOMMES CHARITABLES EN LEUR DONNANT LE PLUS BEAU DE TOUS LES CADEAUX..( SON AMOUR ET SA PROTECTION POUR L'ETERNITE)....DITES MOI, CHERS MAIS SENEGALAIS, (EXISTE-T IL UN PLUS BEAU CADEAU..???)
H YAMAMOTO

7.Posté par ammal le 18/09/2009 09:18
Et dire qu'on a insulté Sarko parcequ'il a osé dire que nous nous complaisons dans les rotations cycliques de la pluie. Aujourd'hui c'est notre cher président qui reprend exactement la même phrase pour justifier les inondations et le malheur des sinistrés!
c'est triste!

8.Posté par conquérant le 18/09/2009 09:24
"Dakar était dans le noir. Dakar n’a jamais été dans le noir........"Vous avez noté la contradiction. Je crois qu'il ya lieu de se poser des questions sur l'intégrité mentale du vieux.J'ai peur pour le Sénégal

9.Posté par karimien le 18/09/2009 10:18
Contes et mécomptes de l’ANOCI : Et si Latif contait ses mécomptes

Quand j’ai entendu l’annonce de la parution de « Contes et mécomptes de l’Anoci », ma première réaction fut de dire : enfin on va savoir. Mais au fur et à mesure des déclarations de Latif, notamment la réfection du Méridien à 26 milliards, la déception remplaça petit à petit l’euphorie car je trouvais de plus en plus légers les arguments de Latif. Cependant j’étais en face d’un dilemme : comment montrer mon désaccord d’avec Latif sans défendre Karim. Etant par principe contre toute dévolution monarchique du pouvoir, il m’apparut difficile d’écrire contre Latif.
Je me mis alors à lire le livre. Finalement c’est Latif qui va me pousser à réagir quand il écrit : « Sauf qu’on n’a jamais vu dans l’histoire un peuple mener spontanément un combat essentiel. Il a toujours eu besoin d’une élite qui le conduit, l’encadre sur ce chemin et l’amène éventuellement vers des victoires décisives » (page 17). Pour paraphraser Latif « nous prenons la parole pour participer à un débat nécessaire et utile pour l’avenir de ce pays. Sans aucune prétention. Et sans rancœur » (page 20).

1) Quand Latif se la raconte

J’ai d’abord écouté Latif dans le face à face censuré avec Pape Alé de 2STV où il affirme qu’il avait demandé à un de ses amis de vérifier aux USA s’il y’avait un appareil photo qui coûte 9 millions de FCFA. Verdict de son ami : l’appareil le plus cher aux USA, où se trouve d’après Latif le must des produits, coûte 4 millions de FCFA. Comme je n’ai pas d’ami aux USA qui connaît les prix de tous les appareils photo, j’ai fait plus simple : je suis allé sur le net. Verdict : j’ai trouvé des appareils photo qui coûtaient beaucoup plus chers (exemple : le Hasselblad H3DII-50 coûte 31 900 euros soit 21 millions de FCFA).
Il ne s’agit pas ici pour moi de justifier l’achat d’un appareil photo à 9 millions, ceux qui l’ont acheté se justifieront, mais il faut dire que certaines affirmations de Latif sont infondées. Le dire devient un devoir citoyen.

De la même manière Latif parle de 450 millions de FCFA dépensés en communication dans le golfe. Pour comparer il dit à Pape Alé Niang, qu’avec 100 millions l’ANOCI aurait pu louer un satellite. Cette déclaration est surprenante pour un spécialiste de la communication comme Latif. En effet qui suivrait des émissions diffusées par satellite sur un canal de l’ANOCI ? Pour communiquer on a besoin de support visible et comment mieux se faire voir dans le golfe si ce n’est par Al Jazeera ? Latif le confirme dans son livre en parlant de reportages sur Al Jazeera, mais si on connaît le coût de la minute sur les chaînes internationales, 450 millions en 4 ans ce n’est pas cher payé. Et je ne crois pas que Latif ignore cela.

On pourrait parler des autres dépenses de l’ANOCI mais je pense que les responsables de l’Agence le feront car c’est eux qui peuvent expliquer l’opportunité des dépenses de fonctionnement.

Je dois aussi parler de cette conversation entre Abdoulaye Diop et Karim Wade de la page 135, une conversation au téléphone. Comme Latif dit que sa source n’est pas Abdoulaye Diop, je me suis demandé comment la tierce personne qui a sourcé Latif a pu entendre Karim. Peut être que Diop avait mis son téléphone en mode haut parleur ?

2) Quand Latif contredit Latif

S’il y a un passage du livre qui a intéressé les sénégalais, c’est bien la réfection du Méridien Président. Il faut d’abord rendre justice aux responsables de l’ANOCI sur ce point : ils ne voulaient pas tenir leur sommet au Méridien Président symbole du régime socialiste. D’ailleurs ils avaient déjà lancé une manifestation d’intérêt pour la construction d’un centre de conférence (voir l’appel d’offres dans Jeune Afrique n° 2374 du 9 au 15 Juillet 2006). C’est le bailleur l’Arabie Saoudite qui le leur a imposé et qui a choisi son entreprise pour la réfection et à l’époque on se souvient des railleries de la presse et de l’opposition pour ce qui sonnait comme un constat d’échec et d’humiliation : tenir le sommet dans l’hôtel construit par les socialistes.
Mais sur cette réfection Latif se contredit. Il dit dans sa conférence de presse qu’on ne peut pas le convaincre que l’hôtel a été réfectionné à 26 milliards. Cependant dans son livre il dit la même chose et le contraire. Page 138 : « 26 milliards pour rénover un hotel, il y avait de quoi bâtir un réceptif cinq étoiles… ». Page 150 « Il a été prélevé de ce montant14, 210 milliards de FCFa pour rénover le Méridien Président… ».
Alors la question est simple : 26 ou 14,210 milliards ? Latif y répond page 150 « Le reliquat de cette somme 11,790 milliards de FCFA a été utilisé pour des travaux d’embellissement, de décoration et d’aménagement paysager concernant les ouvrages construits dans la ville… ».
C’est Latif aussi qui parle de 26 milliards tirés du budget du ministère de l’Urbanisme alors qu’il dit plus haut que ces 26 milliards correspondent au don de 26 milliards de l’Arabie Saoudite.

On retrouve aussi les contradictions de Latif quand il parle des artistes sénégalais écartés de la décoration du Méridien Président et pourtant c’est le même Latif qui nous apprend que les artistes sénégalais comme Solly Cissé ont gagné des marchés de décoration.
D’ailleurs Latif trouve qu’on a payé trop cher ces artistes. Il donne l’exemple de la décoration du giratoire de la mosquée de la divinité pour 53 millions. Il se demande ce qui a pu coûter une telle somme dans ce qu’il appelle « un amas de pierre » ? Il est clair qu’il sera difficile de convaincre mes oncles du Fouta que cet amas ait pu coûter 53 millions mais un intellectuel comme Latif, homme de ce monde, sait ce qu’est une œuvre d’art. Il sait aussi que le prix de l’œuvre d’art n’est pas seulement le coût du béton.
Mais notre grand Latif n’est pas à une contradiction prés, ni à une approximation prés.
Les dépenses de l’ANOCI sont estimées à 308 milliards à la page 156, ensuite 307 milliards à la page 212 et 205 milliards à la page 217.
Il est vrai qu’il inclut quand il veut le prix des terres mais depuis quand un promoteur hôtelier achète il ses terres au Sénégal pour construire un nouvel hôtel ? Et si on devait évaluer les terres allons nous les évaluer au prix du marché pour construire des maisons ou au prix du décret (4000 francs le m2) ?
C’est vrai aussi pour le cas du tronçon de l’autoroute à péage Malick Sy Patte d’oie construit par Bara Tall qui coûte 23 milliards à la page 183 puis 25 milliards à la page 196.
On peut aussi parler des hôtels construits grâce à l’ANOCI que Latif estime à trois à la page 133 : Radisson, Terrou bi et Sea Plaza alors qu’à la page 24 il avait parlé de deux hôtels : Terrou bi et Sea Plaza. Peut être qu’il ne se rend pas compte que Sea Plaza et Radisson c’est le même hôtel.
C’est le cas aussi quand Latif parle de 3 chantiers sur 9. En réalité sur les neuf chantiers il n’y a que deux qui ne sont pas en voie de réalisation : c’est le prolongement des deux voies de liberté 6 vers yoff et les routes du centre ville. La route de Ouakam a été attribuée au groupement CSE/SINCO tandis que les routes de l’aéroport, du virage, de la corniche des Almadies et hôtel océan sont attribuées à Eiffage et la bretelle Lamine Gueye place du tirailleur a été commencée par Eiffage, les travaux ont été arrêtés à cause de la dette intérieure.
Et l’ANOCI annonce même un projet routier qui n’était pas retenu et qui a trouvé un financement du fonds d’Abu Dhabi : c’est la route nationale 1 de la place du millénaire en passant par Cyrnos, la route de Rufisque, contournement de Rufisque et doublement de la voie Diamniadio Diass pour 105 milliards. Cela réglerait beaucoup de problèmes aux sénégalais s’ils le réalisent.

Latif est aussi dans ses contradictions quand il justifie les dépenses de 60 millions de Pathé Ndiaye à l’époque directeur du Port. Il dit que la villa rénovée à 60 millions a été valorisée à 200 millions comme si le Port était une société immobilière. Dans le même temps il dénonce le budget de fonctionnement de l’ANOCI. Si on suit son raisonnement, ne peut on pas rétorquer que les 18 milliards de budget de fonctionnement de l’ANOCI sont « valorisés » par les 432 milliards mobilisés (ou 172 milliards selon Latif) ?

3) Aliou Sow vs Bara Tall

Latif parle aussi des surfacturations probables sur les travaux routiers. Comme CDE appartient à des libanais, Eiffage à des français je me suis intéressé au marché qui concernait un sénégalais bon teint comme Bara Tall : le marché de la VDN gagné par Alioune Sow de CSE. C’est Latif qui parle de Alioune Sow à la page 81 en le décrivant comme étant rigoureux et droit.
Alioune Sow et Bara Tall ont eu des trajectoires parallèles à partir de la fin des années 90.
Vers la fin des années 90 c’est CSE de Alioune Sow qui gagne les marchés et JLS de Bara Tall (encore simple dirigeant) qui va vers la faillite. Puis Bara Tall aide les socialistes à battre Idrissa Seck à Thiés et c’est JLS qui revit. L’alternance survient, Bara Tall devient ami à Idrissa Seck et Karim Wade, il peut racheter JLS, gagner les marchés publics et commencer son ascension. Dans le même temps, on a raconté (qui était le mouchard ?) à Wade qu’Alioune Sow était le bailleur du PS (page 81) et CSE ne gagne plus de marchés publics. Alioune Sow se replie dans la sous région où il fait aujourd’hui 60 % de son chiffre d’affaires. Quand les problèmes Wade, Idy et Bara Tall surviennent c’est le retour en grâce de Alioune Sow et CSE recommence à gagner les marchés et le début de la fin pour Bara Tall qui tente alors d’aller vers la sous région mais apparemment ce n’est pas une réussite . Dans la sous région il n’est pas compétitif comme CSE car il avoue faire maintenant 0 franc de chiffre d’affaires.
Cette comparaison est importante car Latif compare le marché de la VDN avec les chantiers de Thiés. Cependant Latif fait de mauvais calculs pour trouver le coût du km de route sur la VDN : il agrége tout, la route, les ponts, l’aménagement paysager, les passerelles, les trottoirs, l’assainissement dans ses calculs. Or sur la VDN d’après Latif (page 100 et 101) la voirie a coûté 8,126 milliards et les ouvrages d’art (échangeurs) 11,8 milliards. Si on veut comparer avec les chantiers de Thiés on ne tient compte que de la voirie car à Thiés je n’ai pas vu d’échangeur. Comme la VDN fait 7 kms et la route étant en 2 fois trois voies on se retrouve avec 14 kms de route. Si on divise 8,126 milliards par 14 on obtient 580,430 millions le km de route. Si on tient compte du fait que cette route est en 3 voies dont un tiers plus large que la normale on multiplie par le coefficient 2/3 pour avoir le coût du km s’il était comme à Thiés en 2 voies et surprise on se retrouve avec : 388, 888 millions le km de route soit presque le même prix que l’estimation des enquêteurs de l’IGE qui avait estimé qu’à Thiés le km de route devait coûter 383 millions. On est bien loin des 4,5 milliards le km de route qu’annonce Latif dans son livre.
En réalité si Latif voulait faire une comparaison sérieuse il devait comparer le chantier de la VDN avec le premier tronçon Malick Sy -Patte d’oie de l’autoroute à péage construit par Bara Talla en groupement avec les chinois de Henan Chine. Les deux chantiers ont à peu prés les mêmes caractéristiques : 7 kms, trois échangeurs et deux fois trois voies. L’autoroute a été attribuée à Bara Tall à 23 ou 25 milliards (d’après LAtif) et la VDN a d’abord été attribuée à 19 milliards avant que des avenants ne portent l’enveloppe globale à 27 milliards y compris 2 milliards pour l’aménagement paysager. Si on enlève les deux milliards de l’aménagement paysager on tombe sur presque le même chiffre que les travaux de Bara Tall sur l’Autoroute. Si donc Alioune Sow a surfacturé sur la VDN que devons nous en déduire pour le « Très Grand Patriote Bara Tall » ?

4) OCI 1991 vs OCI 2008

Latif parle du sommet de l’OCI de 1991 comme d’un sommet ayant connu un succès éclatant à la page 59 : « le sommet de 1991 fut un éclatant succès organisationnel et diplomatique. Il le fut à tout point de vue ». Pourtant c’est le même Latif qui parle à la page 61 de la colère du Président Abdou Diouf s’adressant à un journaliste du quotidien Le Monde : « Je considère pour ma part que les arabes n’ont que du mépris culturel pour nous autres africains ». Qu’est ce qui a pu motiver une si terrible colère du posé Abdou Diouf pour faire une déclaration pareille ? Le succès diplomatique éclatant du sommet de 1991 ?
Et Latif parle de bilan du sommet de 1991. Il le sait : il n’y a jamais eu de bilan et ce n’est pas une interview accordée à deux journalistes privés qui ne connaissent rien des chiffres du sommet ou le vote les yeux fermés d’une loi de règlement 7 ans plus tard dans une assemblée dominée par le PS qui vont tenir de bilan. Pourquoi une interview avec Latif et Kassé et une loi de règlement votée les yeux fermés par des députés pourraient être considérés comme un bilan et un débat Karim – Tanor et un passage de l’ANOCI devant le parlement non ?
Pouvons nous attendre 2015 alors pour voter une loi de règlement où se perdraient les chiffres de l’ANOCI ? Karim peut il appeler Pape Alé et Omar Gningue pour faire son bilan et ainsi se passer d’un audit externe indépendant comme le réclame les sénégalais ? Les socialistes avaient ils fait un audit interne et un audit externe en 1991 ? Pourquoi ceux qui ont voté les lois de règlement de 1991 à 1998 n’ont pas vu qu’il y avait des licences de pêches frauduleuses à l’époque ? Et pourtant ils ont donné un quitus à la gestion socialiste de la période.


5) Un agenda politique

Le 22 Mars 2009 les sénégalais ont réglé le probléme de l’agenda politique. Ils ont dit à Karim qu’il peut briguer le poste qu’il veut mais que son statut, ses moyens et l’aide de son père ne lui seront d’aucune utilité. Comme le disait Idrissa Seck en 2000, à l’aube de l’alternance quand il a été invité par Daouda Ndiaye, à l’émission « en toute liberté », il disait donc que lorsque viendra l’heure de la succession de Wade, l’apport et le jugement de Wade seront marginaux. Ce qui fera la différence ce sont ses attributs propres et ce qu’il aura montré aux sénégalais. Cela est valable aussi pour Karim Wade et le 22 Mars 2009 les sénégalais ont donné raison à Idy.
Si Karim Wade veut devenir président de la république il devra le prouver aux sénégalais en montrant les qualités que nous recherchons et les électeurs sénégalais n’ont pas d’états d’âme.
En fait je n’y peux rien mais en suivant Latif dans ses déclarations et son comportement, dans les justifications qu’il donne de son combat je ne peux m’empêcher de penser à une chose : Latif a un agenda politique qu’il déroule et qu’il est beaucoup plus ambitieux qu’il n’en donne l’air. Ai-je raison ? L’avenir nous le dira.

Il faut remercier Latif de nous avoir fourni les chiffres de l’ANOCI mais le problème de l’ANOCI se situe à deux niveaux : comme l’a dit la jurisprudence de l’arrêt de la haute cour de justice dans l’affaire des chantiers de Thiés, s’il y a eu surfacturations il faut d’abord le prouver et elles bénéficieraient d’abord aux entreprises qui sont les auteurs et il faudrait ensuite prouver que ces entreprises ont versé une partie des produits de cette surfacturation aux responsables de l’ANOCI. De ce point de vue accuser l’ANOCI c’est d’abord accuser d’illustres fils du Sénégal comme Alioune Sow, employeur de milliers de sénégalais.
Ensuite il y a l’opportunité des dépenses effectuées et là ce sera aux responsables de l’ANOCI de nous dire pourquoi ils ont acheté une lampe à 9 millions au lieu d’un néon à 1000 francs, un appareil photo à 9 millions au lieu d’un appareil à 250 000 francs, etc…Ils devront se justifier et personne ne pourra le faire à leur place.


Pour ma part j’ai essayé par cette contribution, qui j’espère sera publiée, de donner mon point de vue sur le débat ANOCI, j’ai soulevé quelques points car tout ce qu’il y a à dire ne peut pas tenir dans une contribution. Je pense que ceux qui se disent intellectuels et ceux qui sont des leaders d’opinion n’ont pas le droit de biaiser le débat (réfection méridien à 26 ou 14 milliards ? appareil photo le plus cher du monde à 4 millions d’après un ami qui est aux USA ?). Dans 30 mois le peuple sénégalais doit choisir son prochain dirigeant qui va préparer le Sénégal vers les défis futurs extrêmement importants (raréfaction du pétrole, changements climatiques, crises alimentaires,…). Nous ne devons pas nous tromper et c’est pourquoi aucun intellectuel ne doit se taire quand il sait. Le débat doit être contradictoire pour éviter la pensée unique et donner au citoyen lamda les moyens de faire le bon choix. Si nous biaisons le débat, nous le regretterons et les 12 années de Wade risquent d’être oubliées car ce qui nous attend ne sera pas une sinécure.

Mamadou Sall
Consultant
msall861104@yahoo.fr





10.Posté par killer le 18/09/2009 11:57
IL YA DES DEBUTS DE CHANGEMENTS UN PEU PARTOUT..DES SENEGALAIS QUI COMMENCENT A SE FEDERER AU PAYS COMME A L ETRANGER, POUR QUE LO'N ARRETE TOUT CE CIRQUE..MAIS EN ATTENDANT QUE DE DEGATS...
Je recommande un site pour les modou-modous mais aussi pour les frangins du bled: wwww.senediaspora.org ,
lisez mes contributions c'est assez chaud. Le SENEGAL se réveillerait-il enfin??? Aux USA, on voit naître une vraie démarche d'opposition et de renouveau... Il n'est surement pas trop tard, pour commencer à parler autre chose que la langue de bois chers sénégalais...AGISSEZ !

11.Posté par cheikh le 18/09/2009 12:22
Are you kidding me?


Wade: "Karim est un expert. C’est l’un des meilleurs experts non seulement sénégalais, mais africain".

Mr le President soit serieux qu'a meme, juste pour une fois.


12.Posté par KILLER le 18/09/2009 13:22
Expert en foutage de G... Père & Fils, c'est un vrai fonds de commerce...
L'eau va monter et on raconte des Balivernes au peuple,
les terres seront de moins en moins cultivables...on fait quoi quand tout est foutu?
La prostitution déguisée fait des ravages dans tout le pays, chez les mineurs.
La drogue explose, c'est des millions qui servent à acheter des armes et à braquer
La pédophilie bat des records
L'esclavage des gosses c'est une honte généralisée
L'éducation ou la scolarisation est un vrai problême, car trop chère
Les cambriolages sont devenus industriels
les flics sont dépassés car par assez nombreux et mal équipés
Les viols couvrent l'actualité au quotidien, personne n'ignore ce phénomène
Les talibés sont + de 150000 à être esclavagés tous les jours,
On interdit les véhicules de +5ans de rentrer (comment y font les sénégalais ?)
Les jeunes se sauvent en pirogues, (trop d'entre eux meurent là dedans)
Les touristes se barrent, 400000 touristes/AN, avant il y en avait 9 millions
Le taux de retour de touristes le + faible au monde ( 2% )
Quel pays où on paye son permis AUTO à 150€ et après on écrase les autres
Les relations aériennes en terme logistique désastreuses, où est la qualité?
explosion des détournements de fonds publics, toute l'administration mange.
Corruption à gogo, on ne se fait payer que par çà, contrôle de police zélés.
Racket des administrations, (on ne doit rien mais on doit quand même).
Délire des douanes (on reçoit un truc) on l'a que quand on paye le racket postal
Ventes de terrains (arnaques partout avec en plus des notaires bidons
La justice défend les mauvais, t'as raison et ben t'as tort quand même
Les hauts fonctionnaires se payent du 4X4 avec l'argent des démunis
Les entreprises étrangères se barrent car les autorités les fatiguent
Les bailleurs de fonds étrangers en on marre de jeter le fric par la fenêtre avec WADE.
Explosion des infanticides dans tout le pays à cause du Mbaraan,
Les chantiers hyper couteux, commencés, pas finis ou baclés (argent détourné)
Des maras avec des gamins, on s'y paume, le pire çà revient tout le temps
Inondations partout, c'est de la faute à personne (pas de WADE) Il était pas là
Les vacances à 1000000000 fcfa, Pendant que les sénégalais souffrent,
COMMENT ON FAIT FRANCHEMENT POUR DIRE QUE LE PAYS VA BIEN SOUS LE REGIME WADE...COMMENT ON FAIT ???? C'est pas çà le SENEGAL

13.Posté par hum-hum le 18/09/2009 15:00
"Karim Wade n'est pas plus diplômé ou compétent en la matière que n'importe quel titulaire d'un 3ème cycle de finances; loin s'en faut. D'ailleurs le sujet de son mémoire n'a pas grand chose à voir avec la Finance.

Longtemps déconnecté des réalités du pays, il a fallu attendre l'élection de son père à la présidence de la République pour le voir accourir au Sénégal pour occuper le poste pompeux de "Conseiller" de son père.

Il est d'ailleurs impossible de trouver une publication du CV de Karim Wade contrairement à son père qui nous aligne une liste interminable de diplômes dont on n'a jamais vu la copie.

Seule une page lui est consacrée sur le Wikipédia anglais cette encyclopédie libre et ouverte en ligne que tout le monde peut modifier à sa guise : http://en.wikipedia.org/wiki/Karim_Wade.
Et là oh surprise ! On y découvre que le bonhomme a travaillé pendant 10 ans comme Directeur associé de la banque UBS WARBURG. Permettez nous d'en douter Messieurs les propagandeurs car Directeur associé chez Warburg alors qu'on est titulaire d'un "simple" DESS de Paris 1 faut le faire si l'on sait que pour occuper ce genre de poste dans ces grandes banques anglaises, si vous ne sortez pas d'une grande école ou de dauphine, il faut passer son chemin.
En réalité cette page doit avoir été remplie par sa cellule de communication car comment veut-on nous faire croire que le petit Karim, qui a eu son DESS en 1995, puis est rentré au Sénégal en 2002, a pu faire 10 ans chez Warburg comme directeur associé ? S'il avait fait 10 ans en Angleterre, il serait venu au Sénégal en 2005 Walla Bok ! (1995 + 10). Des conneries oui... comme cet article élogieux sur le bonhomme de MARWANE BEN YAHMED de Jeune Afrique (dont on connait les penchants pour les articles et études financés par les intéressés) qui prétend que le Karim a eu son DESS en 1993 au lieu de 1995 histoire de rattraper son retard.

Une chose est en tout cas certaine : Karim Wade n'est ni expérimenté ni compétent pour diriger l'entreprise Sénégal.

Celui qui a été incapable de mener à bien l'entreprise OCI alors qu'il était doté d'une agence spéciale (ANOCI dont on attend toujours l'audit indépendant et transparent) et de pouvoirs diplomatiques et financiers énormes ne peut gérer le Sénégal.

Mais surtout, celui qui a co-soutenu la même année, à l'âge de 27 ans (alors qu'un étudiant pas attardé décroche son Bac + 5 à 24 ans), le même mémoire que sa petite sœur, bien moins âgée que lui, est plus proche d'un attardé… scolaire que d'un "génie". "
source du net
"Karim Wade n'est pas plus diplômé ou compétent en la matière que n'importe quel titulaire d'un 3ème cycle de finances; loin s'en faut. D'ailleurs le sujet de son mémoire n'a pas grand chose à voir avec la Finance.

Longtemps déconnecté des réalités du pays, il a fallu attendre l'élection de son père à la présidence de la République pour le voir accourir au Sénégal pour occuper le poste pompeux de "Conseiller" de son père.

Il est d'ailleurs impossible de trouver une publication du CV de Karim Wade contrairement à son père qui nous aligne une liste interminable de diplômes dont on n'a jamais vu la copie.

Seule une page lui est consacrée sur le Wikipédia anglais cette encyclopédie libre et ouverte en ligne que tout le monde peut modifier à sa guise : http://en.wikipedia.org/wiki/Karim_Wade.
Et là oh surprise ! On y découvre que le bonhomme a travaillé pendant 10 ans comme Directeur associé de la banque UBS WARBURG. Permettez nous d'en douter Messieurs les propagandeurs car Directeur associé chez Warburg alors qu'on est titulaire d'un "simple" DESS de Paris 1 faut le faire si l'on sait que pour occuper ce genre de poste dans ces grandes banques anglaises, si vous ne sortez pas d'une grande école ou de dauphine, il faut passer son chemin.
En réalité cette page doit avoir été remplie par sa cellule de communication car comment veut-on nous faire croire que le petit Karim, qui a eu son DESS en 1995, puis est rentré au Sénégal en 2002, a pu faire 10 ans chez Warburg comme directeur associé ? S'il avait fait 10 ans en Angleterre, il serait venu au Sénégal en 2005 Walla Bok ! (1995 + 10). Des conneries oui... comme cet article élogieux sur le bonhomme de MARWANE BEN YAHMED de Jeune Afrique (dont on connait les penchants pour les articles et études financés par les intéressés) qui prétend que le Karim a eu son DESS en 1993 au lieu de 1995 histoire de rattraper son retard.

Une chose est en tout cas certaine : Karim Wade n'est ni expérimenté ni compétent pour diriger l'entreprise Sénégal.

Celui qui a été incapable de mener à bien l'entreprise OCI alors qu'il était doté d'une agence spéciale (ANOCI dont on attend toujours l'audit indépendant et transparent) et de pouvoirs diplomatiques et financiers énormes ne peut gérer le Sénégal.

Mais surtout, celui qui a co-soutenu la même année, à l'âge de 27 ans (alors qu'un étudiant pas attardé décroche son Bac + 5 à 24 ans), le même mémoire que sa petite sœur, bien moins âgée que lui, est plus proche d'un attardé… scolaire que d'un "génie". "
source du neti[

14.Posté par diop le 18/09/2009 17:58
wade et karim vont se partager 270 milliards la c'est sur du coup il ne merite pas cette somme.J'espere que latif coulibaly va ns proposer 1 nouveau livre" contes et mecomptes de MCA" pour nous prouver que les 270 milliards n'ont pas allé la ou ils devaient mais partagés par wade, sn nullard de fils et ses acolytes.........

15.Posté par niokho de milan le 18/09/2009 18:23
ASTAKHFIROULAH SI WEROU KOR GUI.PABI C'EST UN MUSULMAN OU KOI? UN FRANC MAçON?QUAND UN VECHIO COMME LUI SE PERMET EN TANT QUE PRESIDENT DE M.......ET QUE BEAUCOUP DE SENEGALAIS APPLAUDIS SENTC'EST L'OEUVRE DE SENGHOR QUE WADE POURSUIT" PUISQU'IL EST DIFFICILE DE CONVERTIR LES SENEGALAIS"NOUS FERONS D'EUX DE MAUVAIS MUSULMANS.."ILS SONT ENTRAIN DE FAIRE UN TRAVAIL COLLOSSAL.WADE MEME DISAIT QUI GAGNE DAKAR ET ACHETE LES MARA BOUTS GAGNE LE SENEGAL...

16.Posté par le citoyen le 18/09/2009 19:43
Il est temps et grand temps de sposer des questions sur la santé mentale de wade:sa mégalomanie a atteint son point culminant!wade n'a pas honte de dire des contre-vérités(je suis poli)et il s'énerve partout et toujours,surtout devant la presse!
Pourquoi ne le dépose-t-on pas comme Habib Bourguiba avant qu'il ne soit trop tard pour le sénégal!et monsieur a la prétention de brigeur un autre mandat en 2012 soutenu en cela par une bande de salopards qui ne voient que leurs intérêts!
Au secours Capitaine,commandant ou lieutenant colonel pour sauver le sénégal!!!!

17.Posté par mado le 18/09/2009 22:52
MES CHERS COMPATRIOTES, LE SENEGAL EST TENU EN OTAGE PAR L'ARMEE QUI A MON AVIS DOIT PRENDRE SES RESPONSABILITES ET EMMENER CE VIEUX QUI REELEMENT EST PLUS AGE QUE SES SOIT DISANT 83 ANS, EN MAISON DE RETAITE ET TRADUIRE SON P'TAIN DE FILS DEVANT LERS TRIBUNAUX POUR REPONDRE DES ACCUSATIONS ACCABLANTES QUI PESENT SUR LUI.
PERSONNES N'EN PARLE MAIS NOUS AVONS TOUS LES GRADES DU SENEGAL CORROMPUS AVEC DES SITUATIONS QU'ILS N'ONT JAMAIS EU DE LEUR VIE. MAIS ILS DOIVENT SE DIRE QUE LES INTERETS DU PEUPLE DOIVENT PASSER EN PRIORITE SUR LEUR PROPRES INTERETS.
çA SE VOIT QUE CET HOMME N'EST PLUS EN POSSESSION DE SES MOYENS INTELECTUELS ET MENTALS, DONC METTONS LE EN MAISON DE REPOS COMME CELA SE FAIT PARTOUT. COMMENT PEUT ON PENSER BRIGUER ENCORE UN MANDAT DE PRESIDENT D'UNE REPUBLIQUE SI MALADE QUE LE SENEGAL A L'AGE (raccourci) DE 83 ANS?
A BON ENTENDEURS SALUT ET BONNE FETE DE KORITE A TOUS ET A TOUTES

18.Posté par mado le 18/09/2009 22:58
LE CONSTAT AUJOURD'HUI EST QUE TOUTES LES PERSONNES QUI OSENT DEFENDRE LE DIABLE DONC L'INDEFENDABLE, SONT DES GENS QUI SONT DANS L'APPAREIL OU SONT ALIMENTES PAR CE VAUTOUR ET SON FILS CAR AUJOURD'HUI LE MOT D'ORDRE EST CLAIR " BOUTTONS CETTE FAMILLE ET TOUT LEURS ACCOLYTES DEHORS"
DONC TAISEZ VOUS AU LIEU DE VOUS RIDICULISER AVEC VOS ARGUMENTS A LA CON.
BONNE FETE DE KORITE A TOUTES ET A TOUS

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State