Référence multimedia du sénégal
.
Google

Le Pit sur la suite des évènements de Kédougou : Des fouilles opérées dans la maison familiale de Dansokho

Article Lu 1634 fois

« Kédougou : Halte aux exactions et au harcèlement des populations ! », c’est le coup de gueule contenu dans le communiqué du secrétariat du Comité central du Pit reçu à Ferloo.com. En effet dans ledit document, les membres de cette instance dirigeante du parti d’Amath Dansokho nous apprennent que « les forces de gendarmerie continuent, sous prétexte de recherche, d’investir nuitamment les domiciles dont celui de la famille d’Amath Dansokho ».



Le Pit sur la suite des évènements de Kédougou : Des fouilles opérées dans la maison familiale de Dansokho
Les camarades de Dansokho estiment que « dans le contexte de la répression arbitraire que le pouvoir a développée dans la région (Ndlr : Kédougou), ces exactions participent non seulement d’un aveuglement grave, face aux problèmes qui sont à l’origine de la protestation des populations, mais expriment aussi une volonté d’intimidation de celles-ci pour permettre au Pds de mettre en coupe réglée la région dans la perspectives des élections de 22 mars 2009 ». Aussi, ajoutent-ils que « contrairement à sa prétendue volonté d’apaisement, le pouvoir redouble d’ardeur dans sa politique de violence et de harcèlement à l’encontre des populations, notamment à l’endroit de la famille du Secrétaire général du Pit ».

Selon le secrétariat du Comité central du Pit, « le dessein du pouvoir est clair : il s’agit de décourager toute volonté de résistance à sa malfaisante politique de bradage des ressources de la région ». C’est ainsi que tout en dénonçant « la violence continue et exacerbées sur les populations » et en manifestant « sa solidarité agissante », les camarades de Dansokho appellent tous les secteurs de l’opinion nationale « à prendre la peine mesure de ce qui se joue à Kédougou pour ainsi, apporter, de façon déterminée, la réponse qui sied ».

Pour sa part, précisent-ils, « le Pit, fidèle à sa ligne de défense des populations, continuera à agir, non seulement, au sein des frontières nationales en direction de toutes les forces démocratiques, mais aussi au plan international pour arriver à la mobilisation la plus large possible en vue de la libération inconditionnelle des détenus de Kédougou et rétablissement des populations locales dans leurs droits légitimes ».

Abdou TIMERA

Source: Ferloo.com

Article Lu 1634 fois

Lundi 26 Janvier 2009





1.Posté par Al le 26/01/2009 21:40
Fouillez sa cave aux vins aussi.lol! tout ceci est ridicule. Le pouvoir n'est l'esclave que de Dieu:il s'est levé chez Senghor, a déjeuné chez Diouf, diné chez Wade, rentrera chez un autre, puis un autre,et ainsi de suite. Et quand il vous quitte il n'a pas la courtoisie de dire «au revoir». Donc tout ce cirque ne l'émeut pas. Quand vous devez le perdre, vous le perdez par un declic, quelle que soit votre force. Demandez à Mobutu.....ou Ceausesco..ou Bokassa....

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State