Référence multimedia du sénégal
.
Google

Le Message d'Obama aux Musulmans

Article Lu 11577 fois


«Un nouveau départ entre les musulmans et les Etats-Unis»

- Barack plaide pour un Etat palestinien


Dans un discours au Caire, le président américain a expliqué que le «cycle de la méfiance» devait s'achever. Il a par ailleurs plaidé pour un Etat palestinien et le renforcement de l'éducation des femmes.



Le Message d'Obama aux Musulmans
Barack Obama est venu «chercher» au Caire un «nouveau départ entre les musulmans et les Etats-Unis». Dans son discours, censé apaiser les tensions entre le monde musulman et les Etats-Unis et faire tourner la page de l'ère Bush, le président américain a déclaré que le «cycle de la méfiance et de la discorde devait s'achever» et que le nouveau départ devait être fondé sur l'intérêt et le respect mutuels, «et sur cette vérité que l'Amérique et l'islam ne s'excluent pas».

«Tant que nos relations seront définies par nos différences, nous donnerons du pouvoir à ceux qui sèment la haine plutôt que la paix, à ceux qui font la promotion du conflit plutôt que de la coopération», a-t-il expliqué à l'université du Caire devant près de 3.000 invités. «Je sais qu'il y a beaucoup de musulmans et non musulmans qui se demandent si nous pouvons vraiment prendre ce nouveau départ», a souligné le président américain à la fin de son discours. Mais «c'est la foi en les autres qui m'a amené ici», a-t-il ajouté avant de conclure sur un «God bless you».

Combattre l'extrémisme.

«Nous devons affronter l'extrémisme violent sous toutes ses formes», a expliqué le président américain. «L'Amérique ne sera jamais en guerre contre l'islam. Toutefois, nous ferons face sans cesse aux extrémistes violents qui mettent en danger notre sécurité».

Pour un Etat palestinien.

Le président américain s'est par ailleurs engagé à soutenir les aspirations des Palestiniens pour la création d'un Etat. «La colonisation israélienne doit cesser», a-t-il répété. Les Palestieniens doivent «renoncer à la violence» et Israël doit reconnaître à la Palestine «le droit d'exister». Tout en qualifiant d' «inaltérables» les liens unissant les Etats-Unis à Israël, Barack Obama a estimé que «la situation pour le peuple palestinien est intolérable».

Quitter l'Afghanistan.

«La guerre en Irak a fait l'objet d'un choix», a-t-il rappelé. «Je pense aujourd'hui que moins nous utilisons notre puissance et plus notre puissance sera grande». Le président américain a ainsi tenu à redire que les Etats-Unis n'avaient pas l'intention d'établir des bases permanentes en Afghanistan.

Barack Obama a expliqué que Washington prévoit de consacrer 1,5 milliard de dollars chaque année pendant les cinq prochaines années à la construction et à l'aide aux déplacés du Pakistan, ainsi que 2,8 milliards de dollars pour contribuer au développement économique en Afghanistan.

Contre une nucléarisation du Proche-Orient.

Barack Obama a estimé qu'une course aux armements nucléaires entrainerait la région dans «une voie extrêmement dangereuse». La confrontation sur le programme nucléaire controversé iranien se trouve «à un tournant décisif», a-t-il expliqué. «Nous sommes disposés à aller de l'avant sans conditions préalables sur la base du respect mutuel», même s'il sera difficile de «surmonter des décennies de méfiance» avec l'Iran. Il a toutefois souhaité préciser que «toute nation -y compris l'Iran- doit avoir le droit d'accéder à la puissance nucléaire pacifique» si elle se conforme au Traité de non prolifération nucléaire.

La nécessité de la liberté religieuse.

«Les peuples de tout pays doivent être libres de choisir leur religion et de la pratiquer librement», a expliqué le président américain. «Parmi certains musulmans, il y a une tendance à mesurer sa foi à l'aune du rejet de la foi des autres», a-t-il déploré.

Renforcer l'éducation des femmes.

«Une femme à qui on ne donne pas l'accès à l'éducation est une femme à qui on ne donne pas son droit à l'égalité», a-t-il expliqué. «je respecte les femmes qui ont choisi de vivre selon la tradition», a-t-il ajouté en référence au port du voile, «mais cela doit être leur choix». Pour cela, les filles doivent avoir accès à l'éducation. Les Etats-Unis vont donc oeuvrer en partenariat avec les pays musulmans pour combattre l'illettrisme et encourager les femmes à travailler grâce à des programmes de micro-crédits.

Développer les partenariats.

«L'humanité a besoin de progrès et il n'y a pas forcément de contradiction entre le progrès et la tradition», a souligné Barack Obama, donnant l'exemple d'un pays comme le Japon. «La formation, l'éducation, c'est ça la monnaie du XXIe siècle». «Nous allons encourager plus les étudiants américains à étudier dans les communautés musulmanes», a-t-il poursuivi en assurant que les Etats-Unis allaient développer des partenariats avec les pays musulmans, notamment via les programmes d'échanges et les bourses.

Source: Le figaro

Article Lu 11577 fois

Jeudi 4 Juin 2009





1.Posté par ndiaye le 04/06/2009 15:52
on est avec toi a condition que tu es franc

2.Posté par princess le 04/06/2009 15:52
j'admire son esprit et sa finesse et je lui souhaite de tout mon cœur de réussir cette mission très complexe car ce n'est pas évident d'instaurer la paix dans ce monde de fou et d'hypocrite , catholique ,juifs ,ou musulman peuvent cohabiter ensemble car nous avons tous le même sang et le même idéal !

3.Posté par saly le 04/06/2009 15:59
esperont que ça va marcher

4.Posté par xouma le 04/06/2009 17:04
merci de plaider pour un monde libre et paisible stp yes ! we can.




5.Posté par esclave le 04/06/2009 17:05
"LE MONDE MUSULMAN ET L'AMERIQUE"
et les musulman americains ,eux ils sont ou?

IL YA PAS UN MONDE MUSULMAN D'un cote et AMERIQUE DE l'autre

et puis les ARABES sont minoritaires dans l'islam

dire que amerique n'est pas en guerre contre l'islame ,c'est vraiment irefflechit

l'islam est une principe de pure monotheisme,donc ,c'est con de dire : guerre pour ou contre un principe

l'amerique c'est le petrole qui l'interesent et rien d'autre

6.Posté par bathe le 04/06/2009 17:59
He! #5 ou esclave, Vu ton commentaire on s'etonne pas que vous voulez vous referer a vous meme comme "esclave" . Bien le bonjour.

7.Posté par esclave le 04/06/2009 19:49
en verite je suis esclave de mon UNIQUE VREATEUR

COMME LE PROPHET DISAIT " de depasser pas que je suis un esclave et envoyer de notre seigneur en disant mes merites "

vous ne vouler pas etre esclave de votre L'UNIQUE CREATEUR?

8.Posté par beauga le 04/06/2009 20:11
of course obama ur welcome guy .que la vie continue

9.Posté par diallo le 04/06/2009 21:33
discours de paix et de fraternité entre les peuples du monde. oui c'est possible. enterrons les haines et les égoismes inutiles.

10.Posté par hazz le 05/06/2009 03:54
que dire sinon flatté par le discours plausible et unificateur de ce nouvel homme de la tgeopolitique mondiale.
aujourd-hui, les peuples ont besoin de se parler, de s'écouter pour progresser ensemble et dans le respect mutuel vers l'apaisement des tensions mondiales et la résolution des conflits exacerbés qui freinent le développement de plusieurs nations.
je loue beaucoup cette nouvelle voie engagée par les USA
chaque peuple a besoin de s'affirmer et chaque peupple a besoin de se prémunir contre certaines attaques mais je pense que la course aux armements nucleaires n'est la meilleure chose pour des pays réputés être de grands gîtes de terrorisme radicaliste et violent
je pense qu'aujourd'hui les états souverains doivent user de leurs armes diplomatiques pour régler leurs différends et prôner un monde nouveau où la concurrence loyale, le respect de l'autre, de sa religion et de sa culture, où le scientisme et l'excellence seront les maitres mots.
on sait que nul n est égal à l'autre mais on ne doit non plus s'abuser de sa force ou de sa suprématie car cela ne fait qu instaurer un climat de haine et d'oppression entre les peuples forts ( de substance) et les peuples faibles, entre les hommes forts et les hommes faibles
le monde a changé de vitesse et nous ne vivons plus de l'époque des débiles et des ignorants cela sembe dire que les peuples du monde sont tournés aujourd'hui vers une conscientisation de leur existence qu'ils tiennent à affirmer et à valoriser. ce qui dénote de nos jours le sentiment de montrer avec hardeur aux yeux du monde son appartenance à une idéologie, à un peuple, à une ethnie, à une secte, à un groupe, à une communauté...
c est un droit naturel de clamer et de réclamer haut et fort son identité
mais on peut le faire sans brandir sans une arme tranchante et destructrice
aujourd'hui, dans toute chose, dans tout lieu l'heure n est pas à la discorde mais à l'unisson et au travail
nous avons détruit le monde, nous continuons à pousser avec frénésie notre humanité à l'extinction et donc c est à nous de tout refaire
seulement une seule voie ne peut pas compter, un seul président ne peut pas tout faire il faut que les autres (présidents) s'y mettent, il faut leurs engagements soient sincères, il faut que les résolutions des différentes soient comptabilisées et appliquées de la manière la plus sccrupuleuse pourque les nations faibles du monde puissent accéder à leur souveraineté et faire valoir au mieux et dans tous les domaines leurs dignités.
le monde est un seul et unique bloc et nous devons en faire le nôtre
ce qui touche à l'autre doit nous intéresser si on ne veut pas qu'il nous arrive un jour et qu'on soit contraint à faire face seul

11.Posté par TIMA le 05/06/2009 13:05
HAZZ j suis daccord avec vous et j salu la clairevoyance de ton coommentaire.en effet si nous voulons que ca marche il faut mettre la main dans la patte et ne pas attendre que les aures le fassent à notre place car le monde c n est pas les autres c nous tous.Ce "YES WE CAN" ne doit pas pas etre une parole en l air mais plutot une détermination. IL faut croire en nos réves aussi fous soient ils car nous sommes les seuls à savoir combiens ca nous a couté de les rèver et de tout mettre en oeuvre pour les réaliser.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State