Référence multimedia du sénégal
.
Google

Le Fss invite les conseillers ruraux à ne pas céder des terres pour la Goana

Article Lu 1471 fois


Le Fss invite les conseillers ruraux à ne pas céder des terres pour la Goana
Après le boycott des cérémonies de passation de service aux délégations spéciales, le Front Siggil Sénégal (Fss) est en train de mener une campagne de sensibilisation des conseillers ruraux et municipaux en vue de les dissuader d’attribuer des terres au Chef de l’Etat dans le cadre de la réalisation de la Grande offensive agricole pour la nourriture et l’abondance (Goana). Puisque, selon les leaders du Fss, « la loi n’autorise pas le Chef de l’Etat à distribuer des terres ».


Le duel entre le pouvoir et les leaders du Fss est loin d’être terminée. Pour ne pas dire qu’il ne fait que commencer. En effet, après s’être catégoriquement opposé aux passations de service aux délégations spéciales suite à la dissolution des collectivités locales, les leaders de cette structure de l’opposition se lancent dans un autre combat.

Selon Yoro Bâ, vice-président de l’Alliance Jëf-Jël, et porte parole du jour du Fss, « dans leur perspective de résistance, les partis membres du Fss vont mener une campagne de sensibilisation des conseillers ruraux pour leur demander de refuser de céder des terres au Chef de l’Etat pour la réalisation de la Grande offensive agricole pour la nourriture et l’abondance (Goana) ». Cela pour la simple raison, précise le Fss, que « la loi n’autorise pas le Chef de l’Etat à distribuer des terres ». Selon Yoro Bâ, cette même campagne de sensibilisation des conseillers sera menée dans les communes d’arrondissements des centres urbains.

Evaluant la situation nationale, la conférence des leaders du Fss estime qu’elle est toujours alarmante. En ce sens que « les 10 milliards du gouvernement au monde rural n’ont pas réglé les déficits alimentaires des populations ». D’ailleurs, en raison du coût de la vie trop cher, les camarades d’Amath Dansokho demandent à ce que les 190 milliards des taxes sur les billets dans le cadre de la construction de l’aéroport international Blaise Diagne, soient versés au monde rural. D’autant plus que cette infrastructure aéroportuaire n’est pas une priorité.

Ils demandent par ailleurs au gouvernement d’Adjibou Soumaré de diminuer son train de vie. Conscients également que la hausse de 25% du transport entraînera des répercutions sur les produits à l’intérieur, les leaders du Fss, s’en référant toujours au gouvernement, exigent que soit revue à la hausse l’aide apportée aux populations.

Au des Assises nationales prévues dimanche prochain, la Conférence des leaders a confirmé la participation de généraux de l’armée sénégalaise, toute la représentation diplomatique dans notre pays et 74 organisations. A en croire le porte-parole du jour, les assises nationales vont durer 3 à 6 mois. Car, explique-t-il, les différentes commissions réfléchiront sur tous les problèmes pour y trouver des solutions.

Source: L'office

Article Lu 1471 fois

Mardi 27 Mai 2008


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State