Référence multimedia du sénégal
.
Google

Le Colonel Malick Cissé viré du Palais

Article Lu 11136 fois

Considéré par certains, comme le sapeur-pompier du Palais, le Colonel Malick Cissé est sorti de l'ombre depuis ses tentatives de « réconciliation » entre Me Wade et son ancien Premier ministre Idrissa Seck. Tout était sur les rails jusque-là, entre lui et le locataire du Palais. Mais des sources dignes de foi, font état de bisbilles entre les deux hommes, et que le concerné est interdit d'accès au Palais. Vrai ou faux, en tout cas, le Colonel Cissé, joint par nos soins, a infirmé l'information. Une affaire à suivre…



Le Colonel Malick Cissé viré du Palais
Patron du Parti pour la solidarité et le développement social (Psds) et ancien officier supérieur des Sapeurs-pompiers, le Colonel Cissé, homme de confiance de Me Wade, est sorti de l'ombre depuis les négociations pour les retrouvailles entre Wade et Idy. Depuis lors, le colonel Cissé est dans la galaxie Wade. Mais des informations reçues font état de différends entre les deux hommes ; et que le colonel Cissé est interdit d'accès au Palais. C'est ainsi que certaines sources avancent que le colonel a trop poussé « sa diplomatie » pour les retrouvailles entre le « père et le fils ». Mieux, le colonel aurait trop parlé. S'est-il glissé dans la gueule du serpent. En tout cas, le concerné, interrogé hier par nos soins, affirme le contraire. « Pour vous prouver que je n'ai aucun problème avec le président de la république, je vous révèle que j'étais avec lui hier (ndlr : samedi) », nous a-t-il annoncé. Ainsi, le colonel réfute une quelconque brouille entre le président et lui : « Les gens racontent leur vie. Je n'ai pas de problème avec le président. Je continue à travailler avec lui. D'ailleurs, nous avons aujourd'hui, une rencontre au Palais. Je continue d'aller au Palais, et jusqu'au moment où je vous parle, j'occupe mon bureau ». A l'en croire, entre Wade et Idy et le non moins patron du Psds, il n'y a eu ni coup de gueule, ni différend, ni malentendu, encore moins d'interdiction d'accès au Palais. En somme, le « sapeur-pompier du Palais », clame haut et fort qu'il n'y a aucun incendie entre le chef de l'Etat et lui.

Ousmane LY
Source: L'office

Article Lu 11136 fois

Lundi 26 Novembre 2007





1.Posté par mikomi le 26/11/2007 12:19
article nul aussi bien dans la forme que dans le contenu

2.Posté par negrada le 26/11/2007 12:22
''qu'il n'y a aucun incendie entre le chef de l'Etat et lui.'' j'espere q tu voulais dire '' aucun incident entre le chef de l'Etat et lui'' sinon c la catastrophe.



3.Posté par mob le 26/11/2007 13:18
ecoutez nous sommes fatigues de vos articles de 10 francs si le president wade l'a licencie c'est le plus grand cadeau de noel qu'il peut nous donner je l'en felicite les prochain sont farba doudou wade ousmane ngom khoureychi lamine ba etc...apres le changement avorte ca peut etre le vrai changement non

4.Posté par amoctad le 26/11/2007 13:49
vraiment ce colonel s'est verse bcp dans des lamentations. CE sont ces genres d'hommes avec leur parti de familles qui nous tympanise. si on les renvoi c tres bien car ils ne font rien au palais.

5.Posté par damis le 26/11/2007 17:09
En tout cas je paierai cher pour que cette info soit vraie. Il est tellement ridicule cet homme que ca photo me rend malheureux.

6.Posté par NDIAWS le 26/11/2007 17:52
LE NOUVEAU FOU DE LA COUR DU ROI

Dans la cour de sa majesté Wade 1er, un nouveau a détrôné l’ancien fou du roi Farba Senghor.
Comme dans tout royaume digne de ce nom, le roi, après s’être occupé des problèmes de ses sujets, a besoin d’un farfelu pour le faire rire.

Farbay Damel le fou du roi comme d’ailleurs son nom l’indique réunissait en lui toutes ces qualités parce qu’ignorant, vulgaire, incorrect et inculte.

Mais mille fois hélas, à trop arpenter les allées du palais de sa majesté, il était devenu trop repu et voulut se donner des airs d’intello soixante huitard avec ses lunettes qui lui font ressembler à un babouin instruit.
Arrive alors un jeune plus qualifié que lui car plus fringant, plus tête brûlée parce que moins rassasié et bègue de sur quoi.

Car figurez vous que Mamadou Massaly qui a piqué à Farba, sa place de clown 1er de sa majesté, lui dame le pion dans le domaine de l’ignorance si cher à wade 1er (il est indéniable que si Farba peut se targuer d’avoir un niveau de BEPC, Massaly lui n’a pas le niveau d’un bon élève de CM2).

Dans le domaine de la fidélité, si Farba se considérait comme le valet à tout faire du roi et de la reine mais se considérepar contre frère du prince héritier Karim 1er (ce qui est un crime de lèse-majesté dans un royaume), Massaly lui se met directement au service du prince héritier qui avec la bénédiction de son père de monarque expédie les affaires courantes et distribue les prébendes (nomination aux postes de pca et de directeurs, attribution de marchés juteux).

Ce geste de haute portée de Massaly, enchantera au plus haut point sa majesté ( qui vénère le prince plaît au roi ) qui le nomme chef des gamins du royaume et tant pis s’il a d’illustres prédécesseurs comme Serigne Diop Sadaxta, Talla Sylla, Modou Diagne Fada ou Alioune Sow mais dans un royaume, les désirs du souverain et de la famille régnante sont des ordres.
Et de toute façon , plus on est fou, plus on rit et avec Massaly, on est servi car le roi ne s’est pas trompé.

La preuve nous a été donnée hier durant sa premiére sortie avec les perles, les coquilles, les fautes et les interminables bégaiements ( tare uuunininiquequequequememememement (uniquement) pour les politiciens ).
Massaly a fait honneur à son roi et à son prince héritier en avouant son passé marchand ambulant ( preuve qu’avec la magnanimité du souverain, on peut partager le bol du midi avec les gueux des bas fonds de la banlieue et le soir, s’asseoir à la table du roi et souper avec les élus de la cour ).
Et voici le meilleur pour la fin avec la phrase de Massaly qui tue : « Mon rôle est de fédérer les forces juvéniles de la jeunesse ».

Avouons que pour une fois, Wade 1er ne se trompe jamais quant il s’agit de choisir le fou de la cour mais comme c’est une fonction qui paie bien , Massaly a intérêt a faire attention à son fauteuil car les prétendants ne manque pas et quant son 1er challenger n’est personne d’autre que son prédécesseur ( Farbay Damel ), çà donne du piquant à la sauce. Mais tensiong, le colonel Cissé a du répondant en la matiére .



7.Posté par latsoukabe le 26/11/2007 18:59
quel colo nel minable aulieu de se repoder et merite ta retraite . tu te ridiculise devant les politiciens ,la politique n.a jamais reussi aux hommes de tenue .ldemande aux generaux qui ont passes par la ou est ce quils ont finis vraiment tu fais honte a tte les formes armees dont tu ete menbres . mais sa ce vois tu fus pampalard outrement dis pompier . un bon colonel ne cours derriere personne parce que etant digne .

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State