Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



Latif Coulibaly officialise son adhésion à l’Apr : «Mamadou Dia lui avait ”recommandé” de faire de la politique»

Abdou Latif Coulibaly porte désormais le beige-marron de l’Alliance pour la République. Il a officialisé son adhésion au Parti présidentiel, samedi, lors d’un meeting à Sokone, sa ville natale.



Latif Coulibaly officialise son adhésion à l’Apr : «Mamadou Dia lui avait ”recommandé” de faire de la politique»
L’Alliance pour la République (Apr) vient de s’enrichir d’un nouveau militant, pas comme les autres. Il s’agit de Abdou Latif Coulibaly qui se définit maintenant comme un «ancien journaliste». Il a officialisé son adhésion au Parti du Président Macky Sall, lors d’un meeting qu’il a tenu samedi dernier dans sa ville natale, Sokone, dans le département de Foundiougne. Face aux populations du Niombato qui ont répondu massivement à son appel, M. Coulibaly, par ailleurs ministre de la Promotion de la Bonne gouvernance, est revenu sur les raisons de son engagement politique aux côtés du Président de l’Apr et chef de l’Etat. «J’ai vu en lui un certain nombre de qualités et, croyez- moi, ce que je dis, ce n’est pas de l’hypocrisie. Macky Sall est un homme pétri de politesse, de courtoisie, de sérénité ; un homme qui écoute et je pense que ces qualités-là, celui qui ne les a pas, ne doit pas diriger un Etat», dit-il en wolof. Emmitouflé dans un grand boubou marron, le ministre, non moins porte-parole du gouvernement et nouvel apériste ne compte pas être un militant suiviste. «Tant qu’il (Macky Sall) continuera à œuvrer pour l’intérêt des populations, il m’aura à ses côtés, dans le cas contraire, je prendrai mes responsabilités», avertit-il. Abdou Latif Coulibaly qui avait à ses côtés les ministres Mariama Sarr et Mbagnick Ndiaye, entre autres, explique que son choix de faire la politique au détriment de son métier de journaliste a été inspiré par une phrase de l’ancien président du Conseil. «Un jour, j’étais en train de dormir quand, tôt le matin, le Président Mamadou Dia m’appelle de la France pour me dire ceci : ”Mon fils, retiens-moi ces deux choses : la première est qu’il n’y aura plus d’envoyé de Dieu sur terre après le prophète Mohamed (Psl) ; la deuxième est qu’il arrive que Dieu confie une mission bien précise à quelqu’un, mais lorsque la mission se termine, la personne doit aller faire autre chose, sinon elle risque de connaître des déboires”», raconte-t-il. Avant de rappeler que le Président Dia lui avait recommandé de faire de la politique en temps opportun. Il faut noter par ailleurs, que de nombreux présidents de Conseils ruraux de la localité, qui avaient déjà quitté le Parti démocratique sénégalais (Pds) pour l’Apr, ont saisi cette occasion pour s’engager à travailler avec ce nouveau responsable de l’Apr, «main dans la main, dans le but de développer économiquement leur terroir».
dndong@lequotidien.sn

Lundi 21 Janvier 2013




1.Posté par satanik le 22/01/2013 08:02
Ne te justifie pas latif t'as retourné ta veste alors basta. C faux de dire si maky derive il te trouvera sur son chemin car depuis qu'il est au pouvoir hormis la baisse sur la fiscalité des salaires il n'a rien respecté par rapport à ses engagements et on t'as pas entendu alors ne nous prend pas pour des demeurés et puis cette baisse n'est que de la poudre aux yeux car les produits de premières necessité sont toujours chères.
Maky c le peuple qu'il trouvera sur son chemein car le peuple sénégalais n'est plus dupe et les politiciens trompeurs dont tu fais partie maintenant nous savons comment regler leur cas.
A bon entendeur salut.

Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés