Référence multimedia du sénégal
.
Google

La sensation de nervosité qui vous envahit dès que vous rencontrez une femme qui vous plaît porte un nom la timidité. Voici 5 trucs pour briser la glace!

Article Lu 12820 fois


La sensation de nervosité qui vous envahit dès que vous rencontrez une femme qui vous plaît porte un nom la timidité. Voici 5 trucs pour briser la glace!
• Ne pas appréhender l'échec. On ne se débarrasse pas de sa timidité du jour au lendemain... II faut avoir le courage d'essayer et de rater pour espérer séduira une femme. Ne vous dites pas que c'est toujours la même chose et que vous êtes promis à essuyer des refus, les uns après les autres! Si vous êtes éconduit, considérez que c'est votre désir de ren­contre qui est dénié et non pas votre propre personne qui est rejetée. La femme qui vous plaît n'est peut être pas libre ou bien elle n'a pas les mêmes motivations que vous à entamer une histoire de coeur... C'est une subtile différence, mais qui est précieuse pour regonfler votre moti­vation.

• Savoir se rassurer. Habituez-vous à ne plus éprouver cette peur bleue à la simple idée d'aligner trois mots cohérents devant une femme. Rendez-vous dans une galerie marchande et repérez les magasins qui emploient des femmes, belles ou moins belles, c'est sans importance. Entrez et quand une vendeuse va vous dire : «Je peux vous aider ?», répondez avec un air sérieux, «Oui, ce serait formidable, j'ai envie de ren­contrer une jeune femme sympathique, vous avez ça, ici ?» C'est tellement énorme que vous allez soit récolter un sourire amusé, soit un regard gêné. Faites le 20 fois de suite si nécessaire, ensuite songez bien à toutes les réactions que cela a pu provoquer.

• Identifier ses craintes. Votre timidité est alimentée par un nombre plus ou moins conséquent de peurs qui vous empêchent d'avoir confiance en vous. Osez les regarder en face ! Prenez une feuille de papier et faites la liste de tout ce qui vous préoccupe : «Je ne suis pas mignon comme Brad Pitt, «J'ai un humour déplorable », «Ma voiture est pourrie», etc. Plus vous allez vous confronter à ces craintes et plus vous serez en mesure de les relativiser. Il ne s'agit pas de se persuader que, tout va bien, mais de réussir à voir le bon côté des choses, c'est le prin­cipe de la bouteille à moitié vide ou à moitié pleine.

• Conserver l'estime de soi. Vous avez maintenant pris conscience de vos inquiétudes. Considérons par exemple que votre souci majeur est de ne pas avoir une excellente situation professionnelle. Vous discutez avec une jeune femme qui, au détour de la conversation, vous demande ce que vous faites dans la vie. Vous êtes paniqué car vous n’êtes pas satis­fait ni de votre emploi, ni de vos revenus. Il ne sert à rien de mentir, vous êtes ce que vous êtes, et si elle semble tiquer sur cela, qu'importe! C'est plutôt sur votre situation actuelle qu'elle a «un problème», non pas sur votre personne. Apprenez à faire la part des choses. Il ne tient qu'à vous de vouloir changer les choses, vous êtes certainement capable d'ap­prendre à vous aimer un peu plus.

• Rire de son propre malheur. C'est bien connu, l'humour est la poli­tesse du désespoir. Face à ces craintes qui vous paralysent et vous empê­chent de faire le premier pas, apprenez à cultiver un certain détache­ment. En riant de ce qui vous pénalise, vous allez désormais considérer ces problèmes sous un jour nouveau. Ne vous montrez pas irresponsa­ble en riant à gorge déployée de tout et de rien. Montrez plutôt que vous avez du caractère et que les soucis de la vie n'ont qu'une prise limitée sur votre personne.

Source: Walf Gran Place

Article Lu 12820 fois

Dimanche 31 Août 2008


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State